Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 11409
Conférences

le (1h7m20s)

Culture et déplacement

On examinera d'abord les trois tensions qui traversent et dynamisent la notion de culture. La première oppose la collectivité à l'individu : la culture d'un groupe humain est présentée comme un ensemble de valeurs et de références partagées par tous ses membres, mais la culture est aussi ce qui distingue l'individu cultivé des autres. La deuxième tension oppose l'intérieur à l'extérieur : à chaque groupe, à chaque communauté sa culture, mais celle-ci, si l'on y regarde de près, emprunte toujours à l'extérieur, en ce sens elle est toujours le produit de l'histoire et de la rencontre des autres. La troisième ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m3s)

Les humanités : critique de la spécialisation

Les humanités, humanitates. Il y avait encore dans les années 1960 une excellente revue publiée par l'Éducation Nationale sous ce titre, destinée aux professeurs de français-latin-grec. Elle est aujourd'hui oubliée. Beaucoup d'autres choses ont été oubliées en même temps qu'elle. Les " humanités " dataient de la Renaissance, et elles avaient fait alors renaître la notion d'humanitas, inventée par Cicéron. En quoi consistaient-elles ? Pourquoi ont-elles soudain disparu de notre horizon ? Pourquoi leur disparition rend-elle creux et vains bien des discours que nous entendons aujourd'hui sur l'humanisme et l'humanité ? Pourquoi les experts, les compétents, les spécialistes qui fourmillent ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m38s)

L'Europe et la Méditerranée

La Méditerranée constitue aujourd'hui une des zones de fractures les plus inquiétantes de la planète. D'un côté unification de l'Europe, croissance économique, démocratisation profonde des relations sociales, innovations culturelles, mutation en profondeur des moeurs et des coutumes, élargissement à l'Est, de l'autre aggravation de la pauvreté, décomposition des rapports sociaux, trouble identitaire, fixations défensives au sud de la Méditerranée. Cette opposition ne doit pas occulter la profonde interdépendance des deux rives. Le projet de zone de libre-échange adopté en 1995 à Barcelone n'a pas eu les effets escomptés. Les revendications économiques d'ouverture des marchés de libre circulation des biens et ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h41m39s)

Perspectives sur les institutions européennes : Quel avenir pour l'Europe ?

En un certain sens, la construction européenne a débuté, entre autres, suite à une première prise de conscience et une reconnaissance des limites de l'état-nation tel qu'il avait été conçu jusque-là. Face à la réalité d'un continent fracturé et affaibli, l'Europe était la seule réponse qui permettait d'aller de l'avant. On pourrait presque dire que le processus d'intégration européenne -d'abord économique- qui visait à garantir la paix a été "pathologiquement extorqué". La logique utilitariste peut également fonctionner pour expliquer la nécessité d'une Europe forte face au processus de globalisation de l'économie, d'une Union européenne capable de peser notamment dans les ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h16m42s)

Originalité et avenir de l'expérience de construction européenne dans le système

La construction européenne est un modèle qui se réalise au jour le jour. Il répond à certains défis (crise de l'Etat-nation, mondialisation, interdépendances de toutes sortes...) et il en soulève d'autres (définition d'une identité, relation avec les autres blocs régionaux, déficit de démocratie et de citoyenneté...). L'intégration régionale est, ici, comme ailleurs, (plus qu'ailleurs) le vrai reflet des incertitudes du prochain millénaire, mais aussi porteuse d'un espoir d'une nouvelle forme de gouvernance et de relations internationales.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m20s)

L'internationalisation du droit pénal

1919 : le Traité de Versailles prévoit la mise en accusation (qui n'aura jamais lieu) de l'ex-empereur d'Allemagne, Guillaume II, devant un tribunal international " pour offense suprême contre la morale internationale et l'autorité sacrée des traités ". 1998 : la Convention de Rome instaure une cour pénale internationale permanente compétente pour juger tous auteurs et complices, y compris les chefs d'État et de gouvernement, qui se seraient rendus coupables de génocide, crimes contre l'humanité, crimes de guerre ou agression. Le pas ainsi accompli, considérable, est sans aucun doute l'expression la plus emblématique du phénomène d'internationalisation du droit pénal. Néanmoins, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte