Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 13541
Conférences

le (59m16s)

La déglutition, un réflexe sous haute surveillance

Lors des accidents vasculaires cérébraux, les troubles de déglutition sont fréquents et placent le patient dans une situation à risque de fausses routes et de pneumopathie d’inhalation ou de malnutrition. La physiopathologie de cette dysphagie est expliquée par une atteinte du centre cérébral de la déglutition. Chez la moitié des patients, ces troubles de la déglutition disparaissent en quelques semaines. Les mécanismes qui déterminent cette disparition semblent liés à une réorganisation du cortex moteur intact. L’hypothèse pour expliquer ce phénomène est un "feed back sensitif" entraînant une plasticité du centre intact.En effet, le cortex cérébral est capable de modifier les ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (15m15s)

IPM 2005 : Quelle utilisation et quel impact d'Internet au début du cursus des études médicales?

Une étude transversale à l'UFR de Médecine de Rouen, 2004-05. Présentation d'une étude dont les objectifs étaient d'évaluer le recours à Internet par les étudiants en médecine au début de leur cursus et d'en mesurer l'impact sur les résultats obtenus aux examens validants de fin d'année. 95 % des étudiants utilisent Internet, un tiers du temps de navigation est consacré à la recherche de supports de cours. Les enseignants doivent guider les étudiants dans leur recherche. Origine ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25s)

Parcours et développement neurologique et comportemental de l'enfant prématuré

La prématurité est toujours une priorité de Santé publique dans le monde où un enfant sur dix naît avant 37 semaines d’aménorrhée (SA). Elle est devenue la première cause de mortalité infantile. Chez les enfants survivants, elle implique une séparation mère-enfant liée à une longue hospitalisation inversement proportionnelle au terme à la naissance. La survie sans morbidité néonatale majeure augmente dans les pays développés pour les enfants de petit terme notamment entre 25 et 30 SA. Les taux de séquelles sévères de type paralysie cérébrale diminuent très probablement mais les difficultés cognitives spécifiques sont encore très fréquentes, gênant le développement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m9s)

L'accident vasculaire cérébral en 2015 : des symptômes à la prise en charge, un enjeu collectif

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une pathologie fréquente (130 000 hospitalisations par an), grave (33 000 décès par an) et à l’origine de nombreuses situations de handicap. Troisième cause de mortalité en France, c’est la première responsable de handicap acquis de l’adulte et la deuxième de démence. S’il concerne le plus souvent des personnes de plus de 75 ans, le taux de nouveaux cas enregistrés chaque année, stabilisé aux grands âges, augmente chez les moins de 65 ans. Il existe deux mécanismes principaux, l’hémorragie (20 % des cas) et l’infarctus cérébral (80 % des cas). Dans l’un et l’autre cas, chaque minute compte. ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (18m26s)

GSF 2010 - 6.Violences conjugales. Dépistage, évaluation, accompagnement et orientation

GSF 2010 – Colloque violences faites aux femmes 05/02/2010 - Nancy Violences conjugales et mutilations sexuelles féminines, violences sexuelles : prise en chargePr Henri-Jean PHILIPPE (GSF – Nantes) : Rôle des professionnels de santé : dépistage, évaluation, accompagnement et orientation.La violence conjugale se développe à travers des cycles dont l’intensité et la fréquence augmentent avec le temps. Violences physiques, violences sexuelles, violences verbales et psychologiques, violences économiquesContexte : dominer, asservir, humilier des femmes, …vous, votre fille, une amie ? Toutes les catégories socio-professionnelles : 10 % des cadres supérieurs, 10,2 % des femmes au foyer, 9 % des employées et ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (20m35s)

GSF 2010 - 14.Mutilations sexuelles féminines. Complications médicales, psychologiques et sexuelles

Colloque violences faites aux femmes 05/02/2010 - NancyViolences conjugales et mutilations sexuelles fémininesGSF 2010 – Conséquences médicales et prise en charge pluridisciplinaire. Conséquences médicales, psychologiques et sexuelles.Florence FRANCILLON – GSF (Gynécologie Sans Frontières) – Poissy – St Germain. Vice-présidente GSF, sage-femme, Poissy St GermainRédactrice en Chef Mag « Vocation Sage-femme » Editeur : Elsevier MassonComplications médicales, psychologiques et sexuelles des MSF. Elles sont multiples, à court, moyen et long terme, variable d’une femme à l’autre, touchent tous les types de MSFElles sont nombreuses et graves :* Hémorragie pouvant entrainer le décès.* Anémie sévère.* Parfois hémorragie secondaire, suite à une infection ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (30m6s)

GSF 2010 - 15.Mutilations sexuelles féminines. Rôle des professionnels de santé

Colloque violences faites aux femmes 05/02/2010 - NancyViolences conjugales et mutilations sexuelles fémininesGSF 2010 – Conséquences médicales et prise en charge pluridisciplinaire. Rôle des professionnels de santé dans le dépistage, la prise en charge et la prévention.Véronique CARTON : GSF (Gynécologie Sans Frontière) – Nantes.Unité de gynécologie obstétrique médico psycho sociale, Hôpital Mère Enfant, CHU de Nantes.Les mutilations sexuelles féminines : le rôle des professionnels de santé DEPISTER, ACCOMPAGNER, PREVENIR.La loi française s’applique à toute personne vivant en France. Elle protège tous les enfants qui vivent en France quelque soit leur nationalité. La loi française s’applique aussi lorsque la mutilation ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (11m51s)

GSF 2010 - 12.Mutilations sexuelles féminines. Excision : données actuelles

Colloque violences faites aux femmes 05/02/2010 - NancyViolences conjugales et mutilations sexuelles fémininesGSF 2010 – Définition des mutilations sexuelles féminines.Dr Annie ZACABRI : Maternité – NancyEXCISION : données actuellesDéfinition : ablation partielle ou totale des OGE (organes génitaux externes) féminins, à des fins non médicales. 4 types* Type 1 : Excision du prépuce avec ou sans ablation du clitoris* Type 2 : excision du clitoris avec ablation des grandes et petites lèvres* Type 3 : excision totale ou partielle des organes génitaux externes et suture ou rapprochement des grandes lèvres ( il reste un pertuis vaginal pour l’écoulement des règles) ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (59m53s)

GSF 2010 - 18.Violences faites aux femmes.Missions Pôle Régional Victimes Violences sexuelles

Colloque violences faites aux femmes 05/02/2010 - NancyViolences conjugales et mutilations sexuelles fémininesGSF 2010 – Nouvelles missions pour le pôle régional des victimes de violences conjugales.Table ronde : Frédérique GUILLET-MAY (PRVVS)Marie-Laure VAUTRIN (DRDFE)R. HEITZ (Procureur – Metz)Elise AHIMON (CIDFF – Nancy)Pr Francis PUECH (Président du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français)Pr Henri Jean PHILIPPE (GSF – Nantes)Dr Edouard-Alfred JOHNSON (Gynécologie-Obstétrique – Reims)Dr Eliane PIQUET (DRASS)Pr Jean-Pierre KAHN (Chef du service de psychiatrie adulte – CHU de Nancy)Pr Henry COUDANE (Médecine Légale – CHU de Nancy - Doyen de la Faculté de Médecine de Nancy)SCD Médecine.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte