Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 15625
Conférences

le (46m13s)

Le travail des praticiens de la mémoire publique - 2ème Partie: Usages publics de la mémoire

2ème Partie: Usages publics de la mémoireLa table ronde intitulée « Le travail des praticiens de la mémoire publique : l’impact des contraintes matérielles et de la prise en compte du public-cible » s’est tenue le 8 octobre 2015 dans le cadre du colloque interdisciplinaire La Fabrique des mémoires publiques (Université Paul-Valéry, Montpellier, 7-9 octobre 2015). Par « mémoire publique », il faut entendre un mode de rappel d’objets du passé (personnages, événements, œuvres, etc.) où le souvenir est exposé à autrui hors du cadre interindividuel ou familial. Ce partage du souvenir fonde des communautés dans lesquelles chacun est censé s’inscrire. Il y a donc, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m28s)

La Querelle des dispositifs. Cinéma - installations, expositions

Conférence de Raymond Bellour Dans le cadre des séminaires organisés par le CEHTA, Centre d'histoire et théorie des arts, le 9 janvier 2013, Raymond Bellour directeur de recherche émérite au Cnrs/Cral, a partagé quelques aspects de son dernier livre, "La Querelle des dispositifs. Cinéma - installations, expositions." Présentation par Giovanni Careri, directeur d'études à l'EHESSRaymond Bellour, "La Querelle des dispositifs. Cinéma - installations, expositions."Pourquoi il ne faut pas confondre, comme on tend trop souvent à le faire, l'image en mouvement du cinéma et les images en ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (6m5s)

Violaine Sebillotte-Cuchet

Historienne, Université Paris 1 Panthéon SorbonneViolaine Sebillotte Cuchet, professeure d'histoire ancienne à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est spécialiste du monde grec antique des périodes archaïque et classique (8ème avant J-C. - 4ème avant J-C.). Elle s'intéresse particulièrement à la question du genre en analysant les discours et pratiques de cette époque qui renseignent sur le sens que les Anciens donnaient à la différence des sexes. Elle a étudié précisément le cas d'Artémise d'Halicarnasse, femme guerrière, "bête noire" des Athéniens.Elle explique ses méthodes de travail qui consistent à étudier en bibliothèque les textes édités mais également à analyser les images et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte