Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 164
Conférences

le (32m1s)

Senillosa y el pensamiento de las Luces entre España / Francia y el Rio de la Plata

Felipe Senillosa (1790-1858), un ilustrado español, llega a Buenos Aires a fines de 1815 y se integra rápida y entusiastamente a las actividades culturales y educativas del país. Su temprana preocupación por la enseñanza de la lengua se expone, primero, en las notas periodísticas y los textos seleccionados para Los Amigos de la Patria y de la Juventud, cuyos seis números se publicaron entre noviembre de 1815 y mayo de 1816; y, luego, en la Gramática Española o Principios de la Gramática General aplicados a la Lengua Castellana, publicadas en 1817. En ambas producciones analizaremos la dimensión pedagógica de los ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m9s)

Les esclaves et la révolution

Qui sont ceux qui font partie du "peuple"? Il s'agit d'un terme ambigu, qui se prête à toutes les manipulations. A partir d'exemples concrets choisis dans la région du Rio de la Plata (Buenos Aires et environs), nous traiterons l'émergence, dans le cadre de la ville, des "castas", dans ses deux variantes de "peuple" et de "plèbe", ainsi que le rôle joué par les Noirs esclaves et libres dans la diffusion de la "liberté" comme valeur. Enfin, nous exposerons brièvement la participation effective de ces classes subalternes dans la Révolution de mai 1810 à Buenos Aires et l'oubli qui a ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m3s)

Los héroes de Mayo en el cine argentino

Il est possible de penser que la production cinématographique, fenêtre de rêves, est la manière la plus à même d’approcher l’imaginaire collectif. La narration cinématographique reproduit devant les yeux du spectateur citoyen des actions pleines de sens. Dans ce type de narration, le héros appartient à un espace partagé par tous. L’épopée récupère ainsi sa signification de communion. Cet aspect communautaire mérite d’être pleinement souligné. Les films sont des « vistas » (ancien nom bien à propos), ils constituent un spectacle, et , an tant que tel, suscitent des sentiments, parlent plus au cœur et à la sensibilité qu’à l’entendement. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m0s)

Serge Martin (Univerisité Sorbonne Nouvelle Paris 3, DILTEC) : « “Gestes du « vivre poème” dans l’œuvre de trois poètes de langue française nés dans les années 1930 : Henri Meschonnic, Bernard Vargaftig et James Sacré »

... les sésames de ces œuvres : « L’enfant de dix ans que j’étais est toujours en moi » (Meschonnic, 2008) où l’enfance juive mais également les enfants rencontrés en Algérie lors du service militaire continuent de vivre au plus près de l’écriture comme...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte