Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 333
Label UNT Entretiens

le (25m29s)

Le cortex cérébral

L'étude du cortex cérébral a fait d'énormes progrès du fait du développement des biotechnologies appliquées à l'étude des communications cellulaires. Les études sur les excitations pharmacologiques sélectives, la localisation cellulaire des neuromédiateurs du cortex et de leurs récepteurs conduit à compléter la cartographie des cellules nerveuses et à rénover notre connaissance des réseaux neuronaux. La connaissance des circuits neuronaux progresse de jour en jour grâce au couplage de l'expérimentation animale, de l'électrophysiologie, de la biochimie des neuropeptides et des récepteurs cellulaires. Ces données complétées par l'étude de la génétique des maladies nerveuses, par les expérimentations biogénétiques sont essentielles pour commencer ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m20s)

La vie dans des conditions extrêmes

Au cours des 30 dernières années, nous avons assisté à la découverte d'une extraordinaire diversité de microorganismes habitant des milieux que l'on croyait auparavant hostiles à la vie. Aujourd'hui, on sait que la vie microbienne s'étend sur Terre partout où l'on trouve l'eau à l'état liquide, des calottes polaires jusqu'aux sources hydrothermales sous-marines, dans les déserts, dans des lacs hypersalins ou de soude, dans des eaux acides, à l'intérieur de la croûte terrestre... On a baptisé comme « extrêmophiles » ces organismes limites du vivant, qui se développent optimalement dans des environnements où les conditions physico-chimiques sont insoutenables pour le ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (19m21s)

La p53, gardienne du génome.

Les recherches sur p53 ont récemment pris une ampleur extraordinaire en cancérologie. La protéine p53 fonctionne normalement comme un frein de la prolifération cellulaire, permettant de maintenir la croissance cellulaire à un niveau normal et assurant de ce fait une protection contre le cancer. Une défaillance de cette protéine causée par une mutation (altération du gène et de son produit) constitue une étape presque universelle dans le déclenchement ou la progression d'un cancer. La protéine p53 a été découverte en 1979 par P. May et son équipe (M. Kress, E. May, R. Cassingena et P. May, 1979) à un moment ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (25m29s)

p53 , supresseur de tumeurs

La p53: mise en évidence, réarrangement et invalidation du gène Le virus simien 40 (SV40) exprime un oncogène, l'antigène grand T (AgT), qui est capable de transformer des cellules en culture et d'induire des tumeurs chez l'animal. Dans les cellules transformées, cet antigène viral s'associe à la protéine p53. C'est ainsi qu'en étudiant l'AgT, on a découvert la protéine p53. Les animaux porteurs de tumeurs induites par le virus SV40 produisent des anticorps contre l'AgT. Or, ces animaux synthétisent également des anticorps contre la protéine p53. Des études ultérieures menées chez l'Homme ont montré qu'environ 10 % des patients atteints ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (25m29s)

Le cycle cellulaire et la régénération du foie

Le rêve d'une cellule est de se diviser d'après Jacques Monod, rejoignant là l'injonction divine "croissez et multipliez-vous". Cette aventure unique, définissant le vivant, est illustrée dans l'émission par le microcinéma, grand témoin de la vie des cellules.Voir les programmes de la collection :MECANISMES FONDAMENTAUX DE LA BIOLOGIEContrôle du développement du pancréas endocrineL'apoptose ou la mort cellulaire programméeL'apoptose, son utilité et ses désordresL'Interférence par l'ARN et son utilisation chez les mammifèresLe cycle cellulaire et la régénération du foieLe miniglucagon : Nouveau régulateur local de l'îlot de Langerhansphosphorylation et mémoire.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte