Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 78
Entretiens

le (4h6m0s)

La société post-moderne ?

Ce programme est le deuxième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société post-moderne ? » Ils s'appuient entre autres sur les réflexions de Talcott Parsons, Anthony Giddens ou encore de Bruno Latour, pour analyser les notions de "modernité" et de "post-modernité et leur pertinence dans notre société contemporaine.Voir l'ensemble des programmes de :"La société à l'aube du ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2h4m47s)

La négociation contemporaine

Cinquième partie de l'Essentiel "Eléments pour une rencontre de la Sociologie et de l'Economie" qui fait suite à la Grande Leçon "La sociologie peut-elle aider à comprendre l'économie ? - La négociation".Les auteurs vous proposent de rencontrer Olgierd Kuty, Jean-François Orianne et Christophe Dubois, tous trois sociologues, pour aborder la question de la négociation contemporaine, au moment même où il est question de souffrance au travail, de stress, de violence au travail, de licenciements massifs ou d'exclusion.L'analyse de la négociation contemporaine (depuis les années 1980), appelée aussi post-fordiste ou post-taylorienne, révèle une tension entre deux pôles microsociologiques : négociation contrainte ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h57m26s)

Vers un grand marché transatlantique : les dessous du "tafta"

Depuis 2013, des négociations sont en cours entre Européens et Américains pour créer un grand marché transatlantique. S’agit-il d’aboutir à un nouvel accord de libre échange – inédit par son ampleur –, comme le suggère l’appellation TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement) ? Ou bien d’un projet plus ambitieux de partenariat entre les deux premières puissances économiques du monde – notamment pour aboutir à des normes communes –, comme le suggère l’autre appellation TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) ? Très contesté au ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h57m20s)

Citoyen musicien ou le don en partage

La musique est un vecteur d’unité, d’humanité partagée et certains musiciens aiment rappeler qu’ils sont des citoyens. David Grimal est de ceux-là. Dès Noël 2003, il donne avec l’ensemble Les Dissonances son premier concert en faveur des sans abris. « L’Autre Saison » est lancée et convie régulièrement des artistes à jouer ou chanter gratuitement. Cette saison culturelle est montée pour et par les sans abris et l’intégralité des recettes est reversée à l’association Les Margéniaux, qui accompagne toute l’année des projets de réinsertion. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h57m6s)

La Corée du Nord entre mythes et réalités

Réputé être le pays « le plus fermé du monde », connu pour son « agressivité » à l’international, la Corée du Nord a installé un régime inspiré des dictatures de type soviétique, quasi monarchique, avec un important culte de la personnalité de ses leaders. Pour certains de ses sujets, elle semble être un paradis, pour d’autres un enfer. Qu’en est-il vraiment ? Et pourquoi cette fierté des Nord-Coréens pour leur pays ? Cette conférence vous propose deux regards croisés : celui de l’universitaire, qui s’attache à analyser et à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h56m11s)

Croisières maritimes : un essor sans limites ?

Depuis la fin du XXe siècle, la croisière maritime a connu un essor fulgurant et des paquebots de plus en plus imposants ne cessent de sortir des chantiers navals. Plus de 120 paquebots font ainsi escale au Havre dans l’année – permettant aux Havrais de renouer avec l’époque pas si lointaine des transatlantiques – et le nombre total des croisiéristes est équivalent à la population de l’agglomération havraise. Lors de l’escale du Havre, une partie des passagers part en excursion (Honfleur, plages du ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h55m53s)

Introduction à une socio-anthropologie des marchés

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésPremière partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? ». Les auteurs vous proposent de rencontrer le sociologue Jean-Yves Trépos pour une introduction à la socio-anthropologie des marchés.L'approche socio-anthropologique du marché qui est présentée ici, tout en se situant par rapport à certaines théories usuelles, économiques, voire sociologiques (notamment ce qu'on appelle la Nouvelle Sociologie Economique), cherche surtout à combiner ce qui fait le point fort des approches sociologiques récentes (le caractère construit et encastré du marché) et ce qui fait le point fort de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m40s)

Après le sport ? La fin d'un mythe

Le sport moderne s’est fondé au XVIIIe siècle sur le mythe du progrès, incarné par les compétitions entre les cultures, les peuples et les individus. Il s’est inscrit dans l’avènement de la valeur travail, l’émergence de l’individu, la tension vers un monde meilleur — dont le perfectionnement par le sport est un processus central. Mais ce mythe ne tient plus. L’affaissement du nombre de licenciés sportifs, les transformations des activités sportives (espaces, modalités, temporalités), la  transfiguration de l’effort physique, du spectacle du sport ou du club, témoignent d’une crise de sens. On parle toujours de sport, mais au fond de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h54m27s)

Kingsley, carnet de route d’un immigrant clandestin, avec Kingsley Abang Kum, Olivier Jobard, Mahamet Timera

En 2004, Olivier Jobard, photojournaliste, rencontre Kingsley Abang Kum, un jeune Camerounais qui a décidé d’émigrer en France. Ensemble, pendant six mois, ils suivent la route qui mène les migrants d’Afrique subsaharienne en Europe. Le reportage d’Olivier Jobard, exposé à la Bibliothèque universitaire du Havre au printemps 2015, nous fait vivre au plus près les risques pris par ceux qui empruntent ces filières clandestines et nous en dévoile l’organisation.L’Université populaire s’associe pour la deuxième fois à ce rendez-vous avec un photojournaliste et propose une rencontre avec les acteurs de ce voyage périlleux. Par son travail, Olivier Jobard "met le nom ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte