Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 468
Conférences

le (1h16m43s)

L'histoire

L'histoire en tant que discipline a un long passé oscillant entre le souci littéraire et artistique et l'effort scientifique. Elle ne fait l'objet d'enseignement universitaire que depuis le XIXème siècle. Les conceptions de l'histoire ont été profondément renouvelées dans la première moitié du XXème siècle, en particulier autour de la revue Annales, fondée en 1929. On rappellera en quoi consiste ce qu'on a appelé cette nouvelle histoire. Depuis les années 80 cette conception de l'histoire a été contestée. On a assisté à des retours qu'on essaiera de définir : retour à l'histoire politique, retour de l'événement, retour de l'histoire-récit, retour ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m30s)

Autour de Quo vadis ? Quelques réflexions sur la musique polonaise.

Dans le cadre de la « Semaine polonaise » 2002, consacrée au livre "Quo vadis ?" de Sienkiewicz, au cours de laquelle ont été abordées les différentes adaptations littéraires et artistiques de ce roman célèbre, une journée d'études a été spécialement destinée à la musique. Depuis le début du siècle, les compositeurs du monde entier (E. Mynarski, Szczerbakov, Nouguès, Nowowiejski) s'en sont inspirés pour créer des chants, des opéras, des ballets, des oratorios qui ont été représentés sur de nombreuses scènes internationales. Cette «exploitation» artistique de "Quo vadis ?" se poursuit encore aujourd'hui (Bernadetta Matuszczak). Le débat sur "Quo vadis ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (59m32s)

Musée de l’Ermitage dans l’histoire du collectionnisme en Russie

Chercheur en histoire de l’art et en philosophie (PhD), conservateur de l'estampe française des XV-XVIIIe siècles et directeur du projet d’art contemporain « Ermitage 20/21 » au musée de l’Ermitage (Saint-Petersbourg, Russie), Dimitri OZERKOV représente une figure insolite dans le monde actuel de l’art russe. Il est connu pour ses nombreuses publications sur l'art classique et contemporain et est à l’origine de plusieurs expositions. Dans cet entretien, il nous explique que la notion d’art contemporain à l’Ermitage, un des plus grands musées du monde, n’est pas si nouvelle. En effet, elle remonte à l’histoire du collectionnisme en Russie, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (12m0s)

Entretien avec Carlos Osuna (Rencontres 2008)

Carlos Osuna, artiste colombien, est à la fois cinéaste, vidéaste, musicien, et travaille au sein du Collectif Fantasmas qui est un groupe réduit de permanents mais échange à travers Internet avec des groupes de tout le continent et au-delà, et monte des spectacles, des installations et autres évènements artistiques avec des artistes de théâtre ou de musique, de danse, à Bogotá, ou ailleurs s'ils sont en déplacement, ces jours-ci à Toulouse. Leur public est à la fois difficile à évaluer et très présent, puisque leur travail est connu et demandé, via Internet, dans tout le continent et aussi en Espagne, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h9s)

Histoire, mémoire et représentation médiatique

Matthias STEINLE est « wissenschaftlicher Mitarbeiter » (équivalent de maître de conférences) à l'université de Marbourg en Allemagne. Son excellente thèse de doctorat (en cotutelle Université de Paris IV / Philipps-Universität Marburg) s'intitule "Regards croisés entre les deux Allemagnes dans le film documentaire". Il est spécialisé dans l’histoire du cinéma et de la télévision et ses champs de recherches concernent la représentation de l’Histoire à travers les médias, les rapports médiatiques franco-allemands et la migration d’images d’archives. Il est actuellement boursier du DAAd à la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme) .Lors de cet ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m0s)

L'islamisme aujourd'hui - Hamit Bozarslan

Au tournant des années 1999-2000, un certain nombre d’ouvrages sont parus qui annonçaient la fin de l’islamisme. En France, l’un des plus marquants est celui de Gilles Kepel : Jihad, expansion et déclin de l’islamisme (2000). La thèse de l’impasse, voire de l’échec de l’Islam politique, avancée d’abord par Olivier Roy au début des années 1990, semble trouver alors sa confirmation. En effet, on assiste à ce moment précis à un essoufflement de l’islamisme qui s’était imposé comme la syntaxe politique hégémonique au Moyen-Orient depuis la Révolution iranienne de 1979.Cette période s’achève brutalement en 2001 ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (5m35s)

Michel Haïssaguerre, entre rythmes et musicalité

A l’occasion de la création de l’Institut Hospitalo-Universitaire LIRYC (Institut de Rythmologie et de Modélisation Cardiaque) dont il est à l’origine, le 2e volet de notre série Trip TIC Scientific est consacré à l’éminent cardiologue Michel Haïssaguerre. Pris dans ses différentes acceptions, le mot « lyrique » nous ramène à l’expression d’une musicalité, d’une rythmique qu’il est aisé de mettre en relation avec le travail du Pr Haissaguerre sur les rythmes cardiaques. Cette terminologie est donc le point de départ d’une plus large présentation de ses projets et recherches. Pensée comme ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m42s)

La concentration économique et ses limites

La concentration économique recouvre un processus dynamique de regroupement des entreprises, qui tend à conférer aux firmes concernées un certain pouvoir d'influence sur les marchés dont l'aboutissement extrême serait un pouvoir de monopole. Selon la théorie économique, la meilleure forme d'organisation des marchés est celle de la concurrence pure et parfaite. Pour préserver l'intérêt général, il faut donc surveiller la concentration et les conséquences qu'elle peut avoir sur la vigueur de la concurrence. C'est aux États-Unis que cette fonction de surveillance a été établie, dès 1890 à la suite de la première loi antitrust, le Sherman Act. La concentration économique ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte