Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 595
Conférences

le (1h13m44s)

Pourquoi parler d'anthropocène ?

L’appellation d’anthropocène désigne une nouvelle ère géologique dont l’humanité serait la force principale. À ce jour, ce terme n’a pas été adopté par le Congrès de géologie internationale, mais les spécialistes du climat s’accordent à considérer que nous vivons à une époque où les humains, par leur utilisation massive de combustibles fossiles, agissent collectivement avec la puissance d’une force géophysique qui détermine le climat dans son ensemble. Parler d’anthropocène, c’est donc dire le caractère global des problèmes environnementaux, que la frontière entre l’histoire humaine et l’histoire de la nature n’a plus lieu d’être : là où l’on croit avoir affaire à la nature, on trouve l’homme, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m51s)

Littérature et chiffonnerie

L’activité poétique de Baudelaire a coïncidé avec l’âge d’or de l’industrie du chiffonnage à Paris, sous la monarchie de Juillet et le Second Empire. À l’époque, on ramassait, recyclait tout, et les moindres rebuts retrouvaient un destin ; tout objet rejeté gardait une valeur sur le marché de la revente. Sans nier la validité des interprétations désormais classiques, attachées à la définition du monde moderne par l’obsolescence des choses, avant la « destruction créatrice » de Joseph Schumpeter, et justifiées par la passion de Baudelaire pour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h39s)

Un monde sans esprit. La fabrique des terrorismes.

Le terrorisme rationnel des machines et des algorithmes, la marchandisation de la culture, du soin et de l’éducation, tendent à priver les citoyens et les peuples de leurs passés comme de leurs avenirs. Grandes sont alors les tentations de renouer avec les racismes et les populismes nationaux, tribaux ou religieux.Le politique est en panne d’imagination autant que de courage. Il a pris le teint gris et résigné des marchés auxquels il s’est asservi. Dans ce monde de papier où règnent les chiffres et les abstractions, rien ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h9m39s)

Les bactéries : un nouvel organe du corps humain

Depuis Pasteur, on a associé « bactéries » avec maladie, saleté, putréfaction et une multitude de choses toutes plus agréables. Ainsi, notre santé aurait nécessité leur élimination pure et simple. C’était sans oublier que pour plusieurs raisons nous sommes aussi des bactéries. Les cellules qui composent notre corps (cellules eucaryotes) sont en partie issues de bactéries. Qui plus est, le corps humain comporte environ 10 fois plus de cellules bactériennes que de cellules eucaryotes, soit environ 1,5 Kg de bactéries, dont l’essentiel est retrouvé dans l’intestin ...
Voir la vidéo
Conférences

le (51m42s)

Les avant-gardes musicales, musique et politique

Observateur attentif du monde musical, Christophe Bourseiller a montré, notamment dans son émission Musicus Politicus sur France Musique, les liens qui existent entre le pouvoir, ou les contre-pouvoirs et la composition.Contrairement à certaines idées reçues l’artiste ne vit pas isolé. Sa création entre en résonance avec le monde qui l’entoure et reflète, ou rejette, les esthétiques à la mode, les courants de pensée dominants comme les idéologies de passage. Il nous aidera à comprendre les liens entre les avant-gardes musicales et les courants politiques ou philosophiques qui leur sont contemporains.
Voir la vidéo
Conférences

le (50m15s)

A la recherche du plus court chemin

Les problèmes liés à la recherche du plus court chemin occupent les mathématiciens depuis des siècles, et conduisent à des développements variés dont nous allons discuter quelques aspects au cours de cet exposé.Nous commencerons par aborder l’adage bien connu « le plus court chemin pour aller d’un point à un autre est la ligne droite ». Comment l’interpréter lorsqu’il n’y a pas de ligne droite, par exemple à la surface de la Terre, assimilée à une sphère ? Nous verrons que cela conduit à envisager d’autres géométries (sphérique, hyperbolique,...) dans lesquelles des propriétés qui nous sont familières depuis nos cours ...
Voir la vidéo
Conférences

le (52m25s)

La dépopulation des océans : contrôler et conserver les ressources marines au 18ème et 19ème siècles

Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, le mythe longtemps entretenu d’un « océan inépuisable » se fissure progressivement. En France, des « disettes de poisson » régulières amènent les contemporains à envisager la possibilité d’une « dépopulation » progressive de la mer. Face à ce constat, l’administration de la marine entreprend alors une vaste entreprise de réglementation des pratiques de pêche en usage sur les côtes du royaume. On considère en effet, au sommet de l’État, que les pêcheurs sont les premiers responsables de la destruction des ressources et de nouvelles mesures sont donc prises pour mieux encadrer les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m46s)

Mai 68 revisité

Cette intervention revient à l’événement 1968 dans ses projets, son inventivité et tout ce qui a été imaginé pour réellement « changer la vie » – on n’oubliera pas que ces mots étaient de Rimbaud. Elle décentre le regard hors de Paris pour valoriser d’autres scènes, sans négliger la capitale pour autant. Si l’événement ne brise ni toutes les barrières ni toutes les frontières, des univers sociaux se rencontrent, des potentialités s’entrouvrent,qui laissent apercevoir un monde différent. Les événements français de 1968 se lisent au prisme du monde où ils s’arriment. La dimension internationale est un enjeu pour nombre de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (48m43s)

Réponses immunitaires chez les plantes et les humains : du pareil au même ?

La production des plantes de grandes cultures (pois, lin, colza, pomme de terre) est fortement affectée par des maladies occasionnées par les pathogènes du sol. Le système racinaire, bien que constituant la partie cachée des végétaux, joue un rôle clé dans les interactions plantes- microorganismes. Toutefois, la réponse immunitaire végétale au niveau de la racine reste peu étudiée. Une bonne connaissance des mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans la protection racinaire est donc nécessaire afin de développer de nouvelles stratégies de protection de culture respectueuses de l’environnement et de la santé humaine.Des cellules particulières appelées « cellules frontières » situées ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte