Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 467
Label UNT Conférences

le (1h24m37s)

Propriété intellectuelle et nouvelle technologie

Avec les " nouvelles technologies " qui sont les technologies de l'information et de la communication, de l'informatique et de l'Internet, le droit de la propriété intellectuelle se voit confronté à un objet nouveau pour lui : l'information, ou, à tout le moins, pour lequel il est mal préparé, quand l'information surgit, brute, comme valeur à appréhender. Cela touche bien des branches de la discipline. Qu'on songe à la question de la brevetabilité des séquences génétiques (qui sont une forme d'information codée). Mais c'est le droit d'auteur et les droits apparentés qui sont les premiers concernés. Avec le surgissement de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m9s)

Histoire(s) de l'ergonomie (4/7) - La démultiplication des domaines de l'ergonomie

Cette quatrième partie « La démultiplication des domaines de l’ergonomie » représente une partie importante de la Grande Leçon Histoire(s) de l’ergonomie car elle parcourt plus d’une dizaine de domaines où l’ergonomie s’est développée. Elle montre que l’ergonomie gagne tous les secteurs du travail et de la vie sociale, s’intéresse à la fois aux produits et à l’industrie, étudie l’activité et les usages... A partir des travaux ergonomiques initialement menés dans le secteur de l’aviation, cette parie fait un panorama de quelques sous-disciplines de l’ergonomie parmi lesquelles : l’ergonomie dans l’aviation, l’ergonomie des consignes, instructions et documents, l’ergonomie informatique, l’ergonomie du ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h15m41s)

Histoire(s) de l'ergonomie (2/7) - La conceptualisation : L'essor des concepts et méthodes en ergonomie

« La conceptualisation : l’essor des concepts et méthodes en ergonomie » constitue la deuxième partie de la Grande Leçon Histoire(s) de l’ergonomie.Elle nous permet de comprendre comment l’ergonomie va développer ses concepts, c’est-à-dire un ensemble de prédicats qui visent à la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système, et la profession qui élabore et applique des théories, des notions et des méthodes en vue d’optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes. Globalement, l’ergonomie conceptualise un savoir sur la performance humaine, organisationnelle, sociale et technique et développe des notions sur ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h17m25s)

La notion d'évolution

« Rien n'a de sens en biologie si ce n'est à la lumière de l'évolution ». Cet adage célèbre de Th Dobzhansky prend encore plus de valeur quand on se rend compte à quel point la notion d'évolution a été difficile à faire émerger. En effet, au 18ème siècle, de nombreuses idées fausses, comme le créationnisme, l'échelle des êtres, les métamorphoses, la génération spontanée, empêchaient la constitution d'une biologie cohérente. Pas à pas, principalement par la réfutation de ces dernières, un environnement propice à l'apparition du transformisme s'est constitué. Avec Charles Darwin, au milieu du 19ème siècle, un cadre théorique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m14s)

Le phénomène de l'urgence

La vie n'est qu'habitudes, mais soudain un événement surgit et suscite une nouvelle manière d'être. L'urgence est là, née d'une triple contrainte alliant nécessité, durée et réaction. La menace vitale, l'émotion et le secours en sont les thèmes les plus intenses. Ils tiennent une place prépondérante dans l'urgence médicale qui concerne chaque année des millions de personnes en France. L'urgence répond à un étonnement : elle n'est pas si fréquente et pourtant, elle semble être partout. Notre société serait même malade de l'urgence qui instaurerait une nouvelle tyrannie. L'urgence n'est-elle pas trop souvent confondue avec le présent ou la vitesse ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (31m28s)

Entretien avec Vincent Carelli (Rencontres 2010)

L'anthropologue et réalisateur Vincent Carelli parle de son film "Corumbiara", de ses correspondances avec la réalité historique brésilienne, de son travail cinématographique et de des relations avec les indiens Nambikwaras, du rôle du cinéma en tant que mémoire et de ses liens avec le cinéma ethnographique de Jean Rouch, de la place des minorités indiennes au Brésil, de la réception de son film... "Corumbiara" s'insère dans le projet « Vídeo nas Aldeias » que Vincent Carelli a créé en 1987 au Brésil et qui vise à former des cinéastes d'origine indienne. Réalisé en 2009, le documentaire "Corumbiara" a obtenu, parmi ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (41m54s)

Profession critique : Michel Ciment

Le troisième volet de ce programme est consacré à Michel Ciment, écrivain, universitaire, journaliste, producteur radio et critique de cinéma. Membre du comité de rédaction de "Positif", Michel Ciment enseigne en effet la civilisation américaine à l'Université de Paris VII, est producteur à France Culture ("Projection Privée") et collabore au "Masque et la plume"(France Inter) ; il a signé par ailleurs une quinzaine de livres sur le cinéma. Dans cet entretien réalisé à son domicile, il nous livre sa conception de la profession de critique, qui passe notamment par l'obligation de rester à l'écart des chapelles.GénériqueAuteur : Laurent Jullier, Université ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (15m25s)

Entretien avec Lázaro Ramos (Rencontres 2007)

Un entretien avec le jeune acteur brésilien Lázaro Ramos, l'un des meilleurs acteurs de sa génération, à qui les 19èmes rencontres Cinéma d'Amérique Latine rendent hommage cette année. En effet, à 28 ans, il a à son actif, quatorze films, sans parler de sa carrière sur la Globo, première télévision brésilienne en termes d'audience et levier essentiel pour un acteur.[Cet entretien à été réalisé pendant les 19èmes Rencontres Cinémas d'Amérique Latine de Toulouse, le 17 mars 2007].GénériqueInterview : Cristina DUARTE.Production et moyens techniques : CAM / Université Toulouse II-Le Mirail.
Voir la vidéo
Entretiens

le (3h2m0s)

La société sans qualités ?

Ce programme est le quatrième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société sans qualités ? » Ils abordent les écrits et les réflexions de Robert Musil, Richard Sennett, Pierre Bourdieu, Karl Mannheim, entre autres auteurs, afin de nous proposer quelques réflexions sur l’homme sans qualité (sans emploi, sans domicile, sans papier, etc.)Notre société contemporaine serait-elle sans classes ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte