Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 89
Label UNT Conférences

le (1h34m45s)

Mutation, évolution et sélection

Conférence de l'Université de Tous les Savoirs donnée le 6 juillet 2002 par Miroslav Radman<br>Depuis quelques années, la science de l'évolution, traditionnellement très théorique, abstraite, académique, donne lieu à de très grandes nouveautés expérimentales et a même des implications en biotechnologie et en biomédecine. On peut ainsi utiliser des méthodes directement inspirées de l'évolution naturelle pour faire évoluer des molécules d'intérêt industriel ou pharmaceutique. On est également aujourd'hui capable d'observer l'évolution de populations bactériennes en temps réel ou encore la dynamique des gènes dans des embryons. Dans une phrase célèbre, Dobzhansky explique que la biologie n'a de sens qu'à la ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h59m54s)

Retour sur trente ans de recherches avec les Aborigènes : du terrain à l'Internet

Le processus actuel d’interconnexions culturelles et de fragmentation des entités politiques et étatiques fournit à l’anthropologie de nouveaux terrains et de nouvelles altérités à identifier. L’enjeu est d’analyser comment certains groupes humains mis à la marge (peuples autochtones, populations urbaines stigmatisées) énoncent et construisent leur singularité subjective collective dans une conjoncture d’indifférence ou d’hostilité de l’espace public, qu’il soit politique, médiatique ou même scientifique. Barbara GLOWCZEWSKI, « Retour sur trente ans de recherches avec les Aborigènes : du terrain à l'Internet » >> Pour visionner les extraits de clips vidéos du séminaire directement sur internet, cliquez sur les liens ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (4m50s)

Palm Island , Queensland-Australia, 2004-2008

Le processus actuel d’interconnexions culturelles et de fragmentation des entités politiques et étatiques fournit à l’anthropologie de nouveaux terrains et de nouvelles altérités à identifier. L’enjeu est d’analyser comment certains groupes humains mis à la marge (peuples autochtones, populations urbaines stigmatisées) énoncent et construisent leur singularité subjective collective dans une conjoncture d’indifférence ou d’hostilité de l’espace public, qu’il soit politique, médiatique ou même scientifique. >> Consultez le programme complet du séminaire sur le site de l'EHESS. >> Accès à la page de Barbara Glowczewski, sur le site du laboratoire d'anthropologie sociale. >> A consulter en ligne ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (21m49s)

Le proton nous enterrera tous

Des physiciens des particules du CNRS et du CEA, en collaboration avec des laboratoires de recherche allemands, tentent une expérience dans le but d'observer la désintégration naturelle d'un proton, auquel est attribué une durée de vie moyenne de 1032 années, durée absolument gigantesque. Cet événement, s'il se produisait, renforcerait les théories de l'unification des forces. Au laboratoire souterrain de Modane, les équipes fabriquent un appareillage constitué de couches de plaques de fer (riches en protons peu chers) alternant avec des détecteurs (compteurs Geiger, montés au Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire d'Orsay, et chambres à plasma, fabriquées dans les ateliers du Centre ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h21m51s)

Singularité et technologie : "Cartes cognitives aborigènes"

Le séminaire "Singularité et technologie" s'intéresse aux lieux de médiation paradoxale du singulier, aux endroits privilégiés où traversent, s'entrecroisent et s'alchimisent la singularité et la synthèse lorsqu’elles ont maille à partir l’une avec l’autre. La question n'est ni traitée dans sa généricité métaphysique, ni traquée dans ses manifestations scientifiques canoniques. Elle est approchée par surprise, dans les recoins où elle s’abandonne et s'expose à découvert. Dans le cadre de ce séminaire, nous vous présentons l'intervention de Barbara GLOWCZEWSKI intitulée "Cartes cognitives aborigènes. Le multimédia comme outil de recherche." / "Lines and Criss-crossings: Hyperlinks in Australian Indigenous Narratives". Cette communication présente également des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h57m39s)

Session 4 : EXPERIENCES

Depuis les films de l’expédition Haddon à la fin du XIXe siècle, les photographies de Boas ou de Malinowski, et plus encore aujourd’hui avec la diffusion des appareils numériques, chacun d’entre nous peut, sur son terrain de recherche, tenir le rôle de photographe, de cinéaste ou de preneur de son. Or, les documents visuels et sonores s’effacent habituellement dans la production scientifique devant le travail d’écriture nécessaire à la structuration de la pensée et à la communication de celle-ci. Cette limitation de l’expression, liée aux contraintes de l’imprimerie (qui, pour caricaturer, reléguait au statut de hors-texte quelques rares clichés photographiques ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (0s)

Epuisement. Introduction à la question du désastre en anthropologie

Dans le prolongement des recherches menées l'année dernière sur les productions médiatiques de l'altérité, le séminaire s'intéressera plus spécifiquement cette année aux situations extrêmes et à leurs langages. Confronté plus à l'innommable qu'à l'indicible, le désastre appelle en effet une recomposition radicale des termes de sa perception par les acteurs directement touchés, notamment les peuples autochtones, les femmes et les marginalisés. Une telle recomposition perceptive ne peut qu'interroger à son tour la production anthropologique qui veut en rendre compte. Comment articuler les conditions du désastre avec les expériences ultimes qui en sont faites ? Au côté d'une anthropologie réticulaire ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h43m3s)

Les trois ontologies : Quine, Descola, Negri

On croyait que le temps de l'ontologie était révolu. Il n'existait presque plus personne d'intelligent qui croyait à la pertinence d'un discours sur la nature du réel lui-même. Tout était devenu une affaire de langage, avec le fameux "tournant linguistique" ; que ce soit l'inextricabilité des jeux de langage ou la politique réduite à un modèle de dialogue, le réel était devenu, définitivement pouvait-on croire, linguistique. Le constat dépasse largement les frontières provinciales du "continental" et de "l'analytique". Or il n'en est rien. D'autres courants, qu'ils soient mineurs ou non, tentent de nous replacer au sein du monde, que ce ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (17m8s)

Entretien avec Pablo Agüero (Rencontres 2010)

Cinéaste argentin, Pablo Agüero présente son second long métrage, "77 Doronship", qui est en compétition aux Rencontres du Festival de cinémas d'Amérique latine de Toulouse. Il parle de son cinéma, qui cherche, de film en film, de nouveaux horizons, un drame, maintenant une comédie et le prochain sera un thriller. Il a fait cette comédie à Paris pour examiner le fait d’être argentin depuis ailleurs. La bande son a été particulièrement soignée et les images sont le résultat d’un travail qui s’étend sur neuf ans.
Voir la vidéo
Séminaires

le (39m38s)

L'art aborigène australien au coeur du projet architectural du musée du quai Branly

L'architecte du Musée du quai Branly, Jean Nouvel a eu l’idée de présenter l’art aborigène australien à travers des installations artistiques sur les plafonds et la façade du bâtiment administratif de la rue de l’Université. Le Musée du quai Branly avec les institutions australiennes ont choisi de faire intervenir 8 artistes aborigènes : John Mawurndjul, originaire de la Terre d’Arnhem, du peuple Kuninjku, s’est vu confié le plafond de la librairie-boutique ainsi qu’une colonne dans ce même espace. Lena Nyadbi, originaire de l’ouest de Kimberley, du peuple Kija, dont les motifs peints sont traduits sous forme ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte