Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3766
Conférences

le (1h16m59s)

Transmettre le savoir… ou le produire ? L’exemple de l’up quart monde

Créée en 1972 par le fondateur d’ATD Quart Monde Joseph Wresinski, l’Université populaire Quart Monde est constituée de personnes en situation de grande pauvreté, avec d’autres à leurs côtés. Cette interaction entre différents milieux produit du savoir quand, la plupart du temps, les autres universités populaires en transmettent. Nul « spécialiste » dans cette université, si ce n’est ceux qui vivent l’expérience du dénuement. L’UP Quart Monde crée un dispositif différent dans lequel les gens produisent leur vision du monde et cette parole partagée, confrontée, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (38m57s)

Réalités agroécologiques franco-mexicaines : une construction de territoires et des circuits courts de commercialisation / Antonieta Carolina Reyes-Gomez

Réalités agroécologiques franco-mexicaines : une construction de territoires et des circuits courts de commercialisation / Antonieta Carolina Reyes-Gomez, in "Journée d'étude des Jeunes Chercheurs de l'école doctorale TESC", Université Toulouse Jean Jaurès, 18-19 mai 2016.De Charles de Chambrun à l'analyse morphosédimentaire de la grotte du mas d'Azil, aux banques coopératives en France, en passant par l'étude d'un pâtissier de toulousain chez les Capitouls au XVème siècle, de la circulation des savoirs en SHS au travers des jeux vidéo jusqu'au pluralismedes soins en Inde du Nord, les journées de l'École Doctorale TESC "Temps-Espaces-Sociétés-Cultures" (TESC) 2016 ont été l'occasion de découvrir ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h49m31s)

Les Afriques au défi du XXIème siècle, avec Georges Courade

La récente flambée d'optimisme macro-économique concernant l’Afrique fait l'impasse sur les menaces, contraintes et dépendances qui pèsent sur ce continent. Georges Courade propose une exploration des freins et des accélérateurs, des bifurcations et des ruptures qui marquent le développement de l’Afrique. Voici une économie héritière de la traite, dans une géographie remodelée par la colonisation, où les structures sociales se délitent trop souvent et où les géopolitiques à l’oeuvre sont plus informelles que formelles…Il faut regarder les Afriques visibles et invisibles, au ras des villages et des marchés, observer les Etats subsahariens à travers la liturgie politique, les jacqueries réprimées, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m37s)

Des mythes géographiques pour inventer et explorer la terre, avec Bruno Lecoquierre

Depuis Hérodote et jusqu’à une époque récente, les hommes ont forgé de nombreux mythes géographiques dont certains ont traversé les siècles comme l’Atlantide ou l’Eldorado, voire le Paradis terrestre. Curieusement, ce sont parfois d’illustres savants qui ont été les inventeurs de ces mythes comme Hérodote pour l’origine saharienne duNil, Platon pour l’Atlantide ou Ptolémée pour le continent austral.Au long des siècles, ces inventions géographiques ont bien souvent été le prétexte à l’exploration et beaucoup des grands navigateurs du siècle des Lumières, comme Cook et Lapérouse, ont multiplié les découvertes géographiques en cherchant à vérifier certains de ces mythes. Et au ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m25s)

Pluie de miracles sur le pays des Incas, avec Eliane Talbot

Caractéristique de la religiosité des Espagnols de la Reconquête, le culte des images mariales atteignit le Nouveau Monde avec les conquérants. Dans la Vice-royauté du Pérou, il devint même un véritable fait de société, tout particulièrement avec la Vierge de Copacabana. A la fin du XVIe siècle, Titu Yupanqui, des bords du lac Titicaca, décida de sculpter une image de Marie. D’abord vénérée par les autochtones, elle le fut par de nombreux autres habitants d’origine européenne.Selon les chroniqueurs, elle accomplit de nombreux prodiges répartis en deux catégories : ceux porteurs d’un enseignement chrétien, et ceux servant à légitimer l’existence des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h52m47s)

Mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, avec Myriam Cottias

La France est le premier Etat à avoir déclaré, en 2001, la traite négrière et l’esclavage "crimes contre l’humanité". Seul le Sénégal l’a rejointe dans cette voie, en 2010.Quelques années plus tard, en 2006, elle fait du 10 mai "la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions". Occasion pour la France métropolitaine d'honorer le souvenir des esclaves et de commémorer l'abolition de l'esclavage, cette journée marque aussi la volonté d’engager une réflexion générale sur une mémoire longtemps refoulée, mais qui fait partie de notre histoire.Elle entend contribuer à développer la connaissance scientifique de l’esclavage ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m8s)

La rénovation du site Niemeyer : enjeux et défis, avec Dominique Deshoulières

Oscar Niemeyer a livré en 1982 un important équipement culturel en plein centre du Havre, accueillant la Maison de la Culture créée par André Malraux, aujourd’hui Scène nationale. Moins de trente ans après, les habitants ne se sont toujours pas approprié ce site, en mauvais état, mal vécu par ceux qui y travaillent ou le fréquentent pour sa programmation culturelle. Dans le même temps, le classement Unesco et le tramway réconcilient les Havrais avec la ville Perret.S’impose alors un nouveau défi : redonner au bâtiment Niemeyer la place qui lui revient dans l’organisation urbaine. Cette conférence donne la parole à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m30s)

Le corps, le pur et l’impur, avec Jacques Rollet

Les catégories du pur et de l’impur relèvent, comme celle du sacré, de la religion la plus ancienne. Elles ont, dans le domaine religieux, conservé une actualité, entre autres pour l’islam et le judaïsme. C’est en fait la question de la pureté du corps qui est ainsi posée. Le christianisme y a mis fin en remplaçant le sacré par la sainteté.Dans les sociétés sécularisées contemporaines, cette question – qui semblait dépassée – s’est introduite en politique, explicitement pour l’islam, et par la pression du "politiquement correct" pour les antiracistes de tout bord. C’est l’intégrité du corps social qui est cette ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h49m3s)

Vieillir en Occident : question de genre ? avec Betty Lefèvre

Comment penser le temps, mais aussi "les corps-sujets" que nous sommes, aux prises ou en déprise avec le temps ? L’ anthropologue questionne, dans les sociétés modernes de l’Occident, les représentations attachées aux corps vieillissants et au genre. Selon que l’on est homme ou femme, on est jugé (et vieilli) de manière différenciée. "Vieillir par corps" ne véhicule pas les mêmes processus de stigmatisations et/ou de rejets. Pour les femmes plus que pour les hommes, les images stéréotypées du masculin/féminin ont imposé au cours des siècles des normes en matière d’apparence et de beauté idéalisée. Le vieillissement féminin devient alors ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte