Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3549
Conférences

le (1h13m54s)

Qu'est ce que s'orienter dans la pensée ?

Conférence du 21 janvier 2000 par Jacques Bouveresse. Reprenant à son compte le questionnement kantien : "qu'est-ce que s'orienter dans la pensée ?", Jacques Bouveresse s'interroge sur le rôle de la philosophie aujourd'hui et sur sa capacité à pouvoir y apporter une réponse. Le philosophe est-il mieux placé que l'homme ordinaire ? Revenant sur les conditions qui ont vu cette question se poser au 18e siècle, il évalue la persistance de cette interrogation aujourd'hui. Les valeurs propres au siècle des lumières, telles que l'universalité, sont-elles encore pertinentes pour appréhender et comprendre le monde contemporain ?
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h11m43s)

L'appropriation du vivant : de la biologie au débat social

Conférence du 22 janvier 2000 par Bernard Chevassus. Si la possession d'êtres vivants individualisés est une pratique ancienne, la volonté de revendiquer une propriété plus globale, s'étendant à un ensemble indéfini d'individus et à leur progéniture, n'est apparu qu'au vingtième siècle et s'est particulièrement affirmée avec l'essor des biotechnologies. L'émergence de cette revendication résulte en effet d'une conjonction entre des possibilités techniques nouvelles et des enjeux économiques devenus planétaires. Nous examinerons dans un premier temps la genèse scientifique et technique de cette "maîtrise de la génération", en montrant que les procédés sur lesquels la société s'interroge aujourd'hui - transgenèse, clonage, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m30s)

Le développement de l'intelligence chez l'enfant - Olivier HOUDE

Conférence du 25 janvier 2000 par Olivier Houde. D'où détenons-nous ce précieux trésor qu'est notre intelligence ? Pour René Descartes (1596-1650), la réponse était simple : Dieu a déposé dans notre esprit, dès la naissance, des idées logico-mathématiques claires et distinctes, noyau de l'intelligence humaine. Quatre siècles plus tard, en ce début 2000, quelle réponse apporte la science à cette question ?
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m16s)

La fin de la transition démographique : soulagement ou inquiétude?

Conférence du 25 février 2000 par Jacques Vallin. Le paradigme de la transition démographique nous a beaucoup aidé à comprendre l'extraordinaire dynamique des populations qui a marqué les deux derniers siècles et à faire des hypothèses réalistes sur les perspectives à moyen terme. Il a notamment permis tout à la fois de modérer le catastrophisme ambiant des années 1960 et de souligner la gravité des enjeux réels de l'accomplissement de ce processus historique. Nous nous approchons aujourd'hui à grands pas de la fin de ce processus : les projections de population mondiale des Nations unies prévoient une stabilisation générale de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h26m24s)

Les aliments de demain - Gérard Pascal

Conférence du 29 février 2000 par Gérard Pascal. Certains annonçaient il y a quelques décennies l'alimentation future sous forme de pilules. Il n'en a rien été et il n'en sera rien. C'est à partir du progrès rapide des connaissances scientifiques, des innovations technologiques et de la perception par le consommateur du rôle de l'alimentation, que l'on peut tenter de faire des prévisions à court terme. L'alimentation est un facteur d'environnement qui peut non seulement accélérer, mais aussi ralentir, l'apparition de pathologies majeures comme les affections cardio-vasculaires, certains types de cancers, l'ostéoporose, le diabète ou la cataracte. On peut maintenant imaginer ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m55s)

Pouvoirs sur la vie, pouvoirs sur la mort

Féconder in vitro un ovocyte rend l'embryon humain disponible non seulement pour ses parents, mais aussi pour les médecins, les scientifiques, voire les industriels. Les techniques de réanimation permettent de conserver vivants les organes et les cellules d'une personne dont la mort encéphalique a été constatée. Le génie génétique permet de reprogrammer les génomes des microorganismes, des végétaux, des animaux et des êtres humains. Que faire de ces pouvoirs techniques ? C'est ici que le droit peut intervenir pour permettre d'exercer des choix politiques. Comment redonner une autonomie de choix au gouvernement, au Parlement, comment faire intervenir les citoyens eux-mêmes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m45s)

Philosophie de l'esprit et sciences cognitives

"Le mot ""cognition"" vient du mot latin *cognoscere* qui veut dire ""savoir"" ou ""connaître"". Sous le nom de ""sciences cognitives"", et autour d'un projet commun, se sont fédérées des disciplines aussi différentes que les neurosciences, la neuropsychologie, la primatologie, la psychologie comparée, la psychophysique, la psychologie cognitive, la psychologie du développement, la linguistique, la logique, l'intelligence artificielle, la philosophie, la psychologie sociale et l'anthropologie. Les sciences cognitives ont pour objet d'étudier les mécanismes neurophysiologiques et les processus mentaux grâce auxquels un être humain construit ses connaissances : la perception, la mémoire, l'attention, l'imagerie, le raisonnement, la communication. Elles poursuivent donc ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m51s)

La psychologie : les conditions de la survie

"Au niveau institutionnel, la psychologie est, depuis la Deuxième Guerre Mondiale, enseignée à l'Université dans le cadre des Facultés de Lettres et Sciences Humaines alors que les recherches en psychologie au CNRS relèvent du secteur Sciences de la Vie. Cette disparité traduit une situation épistémologique elle aussi éclatée et grosse de crises qui peuvent mener à la dilution de la discipline : d'un côté, des psychologues font reposer leurs pratiques sur l'interprétation des conduites humaines en leur conférant un sens ; de l'autre, des chercheurs voient dans les neurosciences la source de l'explication des comportements. L'analyse historique de l'évolution de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m52s)

Le raisonnement sociologique

"Qu'est-ce que parler veut dire en sociologie ? Que signifie ""faire preuve"" dans une science historique ? Décrire le ""raisonnement sociologique"" - c'est-à-dire ce qui le distingue d'une ""démonstration"" mathématique ou de l'établissement d'une ""loi"" dans une science expérimentale - ne conduit pas à conclure que ses démarches ne relèveraient pas de l'approximation ou de la littérature, du reportage subjectif ou d'une libre interprétation des faits. Comment raisonnent les sociologues - et avec eux tous ceux qui travaillent dans une science historique ? Sur quoi s'appuient-ils lorsqu'ils affirment ou nient la vérité d'une description, d'un récit, lorsqu'ils affirment ou nient ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte