Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1356
Conférences

le (1h51m23s)

Science et diplomatie : les enjeux scientifiques dans la géopolitique mondiale

Au croisement du monde de la science et de la politique étrangère, la diplomatie scientifique prend place aujourd’hui dans les stratégies d’influence d’un nombre croissant de pays. De nombreuses questions naissent de cette rencontre entre l’action des chercheurs et celle des diplomates. La science peut-elle influencer la politique internationale ? La coopération scientifique est-elle un facteur de paix ? Les chercheurs sont-ils de bons ambassadeurs de leur pays ? Le rayonnement scientifique est-il une forme particulière de l’influence culturelle sur la scène mondiale ? Les diplomates entendent-ils vraiment ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h52m24s)

L'Ecole d'Été Méditerranéenne d'Information en Santé (EEMIS) Corte 2005 : Ethique de la décision (3)

Intervention de François Grémy. La philosophie ne refuse aucune question : elle est un droit permanent d'intrusion. Est-ce nécessaire de penser ? Il est utile d'apprendre à philosopher. La sphère de la moralité est le propre de l'homme. Il y a une morale naturelle derrière le fonds des morales pratiques comme le courage, l'honnêteté. Il y a peu de différence entre éthique et morale : l'éthique toucherait plutôt les aspects techniques de la société : elle concernerait plutôt les sciences, la médecine. Pour Paul Ricoeur, l'éthique est la visée d'une vie accomplie, c'est le souci de soi, souci de l'autre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h52m47s)

Mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, avec Myriam Cottias

La France est le premier Etat à avoir déclaré, en 2001, la traite négrière et l’esclavage "crimes contre l’humanité". Seul le Sénégal l’a rejointe dans cette voie, en 2010.Quelques années plus tard, en 2006, elle fait du 10 mai "la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions". Occasion pour la France métropolitaine d'honorer le souvenir des esclaves et de commémorer l'abolition de l'esclavage, cette journée marque aussi la volonté d’engager une réflexion générale sur une mémoire longtemps refoulée, mais qui fait partie de notre histoire.Elle entend contribuer à développer la connaissance scientifique de l’esclavage ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h54m27s)

Kingsley, carnet de route d’un immigrant clandestin, avec Kingsley Abang Kum, Olivier Jobard, Mahamet Timera

En 2004, Olivier Jobard, photojournaliste, rencontre Kingsley Abang Kum, un jeune Camerounais qui a décidé d’émigrer en France. Ensemble, pendant six mois, ils suivent la route qui mène les migrants d’Afrique subsaharienne en Europe. Le reportage d’Olivier Jobard, exposé à la Bibliothèque universitaire du Havre au printemps 2015, nous fait vivre au plus près les risques pris par ceux qui empruntent ces filières clandestines et nous en dévoile l’organisation.L’Université populaire s’associe pour la deuxième fois à ce rendez-vous avec un photojournaliste et propose une rencontre avec les acteurs de ce voyage périlleux. Par son travail, Olivier Jobard "met le nom ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m40s)

Après le sport ? La fin d'un mythe

Le sport moderne s’est fondé au XVIIIe siècle sur le mythe du progrès, incarné par les compétitions entre les cultures, les peuples et les individus. Il s’est inscrit dans l’avènement de la valeur travail, l’émergence de l’individu, la tension vers un monde meilleur — dont le perfectionnement par le sport est un processus central. Mais ce mythe ne tient plus. L’affaissement du nombre de licenciés sportifs, les transformations des activités sportives (espaces, modalités, temporalités), la  transfiguration de l’effort physique, du spectacle du sport ou du club, témoignent d’une crise de sens. On parle toujours de sport, mais au fond de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte