Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 63
Conférences

le (1h8m36s)

Sommes-nous responsables de nos croyances ?

Les croyances ont des causes plutôt que des raisons, et beaucoup d'entres elles sont soumises à des déterminations sociales. Si la croyance n'est pas volontaire, comment pourrions-nous être responsables de nos croyances? Peut-on reprocher à quelqu'un de croire des choses stupides? Et pourtant on peut blâmer un individu pour ses croyances racistes ou pour ses opinions irrationnelles, et nombre de conceptions de la croyance religieuse en font des engagements volontaires. Depuis le fameux argument du pari de Pascal, on a également soutenu que les raisons pratiques de croire pouvaient, dans certains cas, l'emporter sur les raisons théoriques de croire. Y-a-t-il ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (57m3s)

Analyse fonctionnelle et analyse de la valeur

ANALYSE FONCTIONNELLE ET ANALYSE DE LA VALEUR, DES PRODUITS, PROCEDES ET SERVICES Dans quelle mesure l'entreprise peut-elle envisager d'atteindre ses objectifs ? L'analyse fonctionnelle et l'analyse de la valeur proposent une méthode rigoureuse : la démarche normalisée en 7 phases clairement définies. Générique ANALYSE FONCTIONNELLE ET ANALYSE DE LA VALEUR, DES PRODUITS, PROCEDES ET SERVICES Émission conçue et préparée par Jean-Pierre GRANDHAYE Institut National Polytechnique de Lorraine Emission ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m10s)

Buildings et bâtiments de grande hauteur : un défi pour les structures

La conception de bâtiments exige la participation d'un grand nombre d’acteurs : architectes, ingénieurs, électriciens, techniciens acoustiques…Pour chacun, l’objectif est de construire un édifice fonctionnel, stable et durable. Comment s’organise leur travail de construction, quelles sont les règles qui régissent la conception des structures ?Texte de la conférence disponible en téléchargement
Voir la vidéo
Conférences

le (1h0s)

Autoritarisme politique et monde musulman - Nadine Picaudou

La formulation même du thème proposé : « Autoritarisme politique et monde musulman », m’interroge et me trouble à la fois. D’abord parce qu’en singularisant la notion d’autoritarisme politique, elle semble s’inscrire dans la postérité d’un lieu commun des représentations occidentales de l’Orient, le despotisme oriental, dont Lucette Valensi a montré ce qu’il devait à la République de Venise soucieuse de stigmatiser le rival ottoman. L’image a été reprise par Volney, l’un des pionniers du voyage en Orient, qui attribue la décadence historique de la Syrie à la tutelle despotique d’Istanbul. Mais la formule présente surtout l’inconvénient majeur de mettre ...
Voir la vidéo
Reportages

le (20m2s)

The (un)deserving migrant? Questionner les pratiques frontalières non conventionnelles dans l'espace européen (Podcast en anglais)

Dans le contexte de la montée du sentiment anti-immigration à travers l’UE, une meilleure compréhension des pratiques "faisant frontière" à travers la société, au-delà de l'attention portée aux  espaces classiques du contrôle migratoire, est nécessaire. Pourtant, ces sujets restent insuffisamment traités. Les acteurs sociaux dans les domaines de la santé, de la politique sociale, de l'éducation ou encore de l'intégration au marché du travail se voient impliqués dans le contrôle des immigrés à leur arrivée dans leur pays d’accueil. A partir de leurs représentations quant à la légitimité des migrants s'installant en dehors de leur pays d'origine, ils peuvent permettre, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m40s)

Les enjeux éthiques de la génétique

Conférence du 31 janvier 2000 par Axel Kahn. Au XIXème siècle, la théorie de l'évolution, qui s'applique à l'Homme et le dépossède donc de son privilège de créature à l'image de Dieu, a constitué une onde de choc dont les effets se font encore sentir aujourd'hui. En effet, les grandes idéologies qui ont si cruellement marquées le XXème siècle, notamment l'eugénisme et le racisme ont massivement emprunté à la science de l'évolution ce qui leur semblait de nature à conforter leurs préjugés. La génétique a plus modifié l'énoncé des idéologies enracinées dans une conception pervertie de l'évolution qu'elle ne les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m0s)

Le jihad - Makrâm Abbes

Depuis l’avènement du 11 septembre, d'abord en tant que donnée historique fondamentale qui a bouleversé les relations internationales, ensuite, et surtout, en tant que concept qui a permis d’isoler certains éléments du réel et de fournir une grille de lecture pour tout ce qui touche à la guerre, à l’ennemi, aux problèmes du droit et de la sécurité, l’islam s’est trouvé au centre des débats induits par ce grand tournant du début du XXIème siècle. Le concept du 11 septembre a initié une nouvelle figure de l’ennemi (le jihadiste) qui n’a rien à voir avec celles de l'ennemi classique représenté ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte