Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1146
Entretiens

le (1h43m15s)

SUZANNE MARTINET, ANCIENNE COMPTABLE, ET ANDRÉ MOYON, ANCIEN MODELEUR, TOUS DEUX CHEZ RONDELEUX.

Suzanne Martinet, retraitée du secteur de la porcelaine et André Moyon, toujours salarié à Vierzon, se souviennent ensemble des évolutions techniques et des innovations que la porcelaine a connus, puis reviennent plus individuellement sur leurs carrières respectives, le quotidien de travail dans les usines de porcelaine dans lesquelles ils ont travaillé, ou encore la répartition du travail entre hommes et femmes dans les chaines de production. Tous deux s'expriment aussi sur la désindustrialisation à Vierzon et les conséquences de ces changements à Vierzon pour les populations jeunes.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h43m29s)

Ça coûte combien, un migrant ?

 Séminaire de la Chaire Exil et migrationsInvité : Xavier Chojnicki, économiste, Université de Lille 3"Il est couramment admis dans le débat que la France ferait face à une véritable pression migratoire, que l’immigration constituerait une cause des pressions à la baisse sur les salaires des français, que les immigrés déroberaient l’emploi des français et qu’ils profiteraient massivement de notre protection sociale généreuse. Et pourtant, face à ces a priori, l’immigration est loin d’être évaluée par les économistes comme un fardeau pour les économies d’accueil. L'ambition ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h43m38s)

La ville migrante

Séminaire de la chaire "Exil et migrations" d'Alexis Nuselovici Quelle qu’en soit l’origine et la légitimité, le terme de jungle est venu véhiculer sur les campements de migrants des images et des idées de désordre et de sauvagerie. Or, l’observation montre qu’il n’en est rien et qu’à l’exemple d’autres phénomènes d’habitat marginal – les favellas, par exemple – un autre type d’urbanisation originale y émerge et organise le quotidien. A l’oeuvre dans les campements comme dans les quartiers urbains investís par les exilés. Les migrants habitent ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h44m9s)

FRANÇOISE PRÉVOST, ANCIENNE RESPONSABLE DE L'ATELIER REPASSAGE ET JEAN-CLAUDE QUINET, ANCIEN RESPONSABLE DE L'ATELIER DE LA COUPE, "CHEZ BAZIN" / ROYALFRANCE / LORDSON

Dans cet entretien réalisé au Musée de la chemiserie et de l’élégance masculine d’Argenton-sur-Creuse, les deux anciens collègues nous relatent leur carrière « chez Bazin » (Royalfrance puis Lordson) situé à Saint-Marcel. Françoise Prévost intègre cette société en 1968 après l’obtention d’un CAP couture flou. Polyvalente, elle occupera de nombreux postes de travail en se formant sur le tas, avant d’être nommé responsable d’une chaine de montage puis de l’atelier repassage. Jean-Claude Quinet est recruté en 1960 comme apprenti pour effectuer la confection des matelas de tissus avant l’opération de découpe. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h45m41s)

Exposer (la scène muséale et patrimoniale) - Partie 1

L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes.  Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte