Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1124
Conférences

le (2h27m58s)

Héritages et survivances de Jacques Derrida. Séances de l'après-midi - 8 novembre 2014. Partie 1

Héritages et survivances de Jacques Derrida, pour dire ce qui arrive à sa pensée et à son oeuvre, tout autant que ce qui en provient, et qui revient et reviendra. Dix ans après la mort du philosophe, les héritages de Jacques Derrida portent en eux plus d’un secret et plus d’un esprit. Leur réserve d’inconnu, au delà de tout héritage comptable, doit être aujourd’hui réaffirmée, réinterprétée, maintenue en vie. Le désir testamentaire, inscrit dans le titre de notre colloque, au-delà d’un certain deuil mortifère, signifie qu’il n’y aura nul  héritage sans l’invention d’un à-venir, et nul avenir ou survivance sans héritage incalculable et illégitime. Quelques dates choisies parmi ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h26m15s)

Intervention de Georges Didi-Huberman / Intervention de Marie-José Mondzain

Que se passe-t-il quand les images viennent au monde ? Comment une imago mundi peut surgir pour nous aujourd’hui, alors que les liens spatio-temporels du vivre ensemble ont volé en éclats au seul avantage de revendications identitaires désordonnées qui s’appuient sur des signes dont on a depuis longtemps oublié l’origine ? Nous avons décidé de faire confiance aux images, à leur déconcertante générosité, à leur puissance qui garde en réserve d’infinies possibilités d’actualisation, pour les suivre à travers des géographies et des temporalités hétérogènes, écartant les ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h23m37s)

PAUL-HENRY SIRONNEAU, ANCIEN DIRECTEUR DE LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Paul-Henry Sironneau est né en 1956 dans le Limousin. Ses parents sont d’origine agricole mais son père se lance à 22 ou 23 ans dans le monde de la terre cuite en faisant tourner une vieille briqueterie près du Dorat (87) non loin d’une carrière. Toujours mû par sa passion de la terre cuite et son désir d’entreprendre, il monte ensuite sa propre petite usine, en apprenant tous les aspects du métier des petits briquetiers-tuiliers des environs. Cette usine ayant connu « quelques petits soucis », son père la ferme puis travaille un temps pour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h20m28s)

De la catastrophe, que peut dire la littérature ?

Cette table ronde abordera la question de la « catastrophe », au sens d'événement totalitaire et génocidaire, pas forcément de nature guerrière mais qui résulte d'une violence politique intense et a pour visée l'extermination définitive des représentants d'une communauté. La radicalité génocidaire et sa visée raciale, en particulier, placent les témoins dans une situation singulière : les membres de la collectivité visée ont la certitude d’être tous destinés à mourir (ou à survivre par miracle) et, qui plus est, à mourir pour rien. « S’ils survivent, c’est alors pour écrire », comme l’évoque Catherine Coquio. Cette caractéristique collective de l’événement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h19m48s)

Héritages et survivances de Jacques Derrida. Séances de l'après-midi - 8 novembre 2014. Partie 2

Héritages et survivances de Jacques Derrida, pour dire ce qui arrive à sa pensée et à son oeuvre, tout autant que ce qui en provient, et qui revient et reviendra. Dix ans après la mort du philosophe, les héritages de Jacques Derrida portent en eux plus d’un secret et plus d’un esprit. Leur réserve d’inconnu, au delà de tout héritage comptable, doit être aujourd’hui réaffirmée, réinterprétée, maintenue en vie. Le désir testamentaire, inscrit dans le titre de notre colloque, au-delà d’un certain deuil mortifère, signifie qu’il n’y aura nul  héritage sans l’invention d’un à-venir, et nul avenir ou survivance sans héritage incalculable et illégitime. Quelques dates choisies parmi ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h19m0s)

CHANTAL DUPONT, ANCIENNE OUVRIÈRE EN CONFECTION "CHEZ LORDSON", ET GHISLAINE ESTÈVE, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION "CHEZ BIGRAT"

Chantal Dupont, ancienne ouvrière en confection "chez Lordson" puis « aux 100 000 chemises », et Ghislaine Estève, ancienne mécanicienne en confection "chez Bigrat"/ JCB Confection. A l’occasion de cet entretien réalisé au musée de la chemiserie et de l’élégance masculine d’Argenton-sur-Creuse, les deux amies (qui n’ont jamais été collègues) se remémorent leur carrière professionnelle et leurs expériences de travail. Après l’obtention d’un CAP vendeuse et une expérience dans ce domaine, Chantal Dupont est embauchée par l’entreprise Lordson située à Saint-Marcel en 1978. Elle travaille à l’atelier de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h16m24s)

La culture triviale

Yves JEANNERET est professeur de sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris IV Sorbonne (CELSA), où il dirige le GRIPIC (groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d'information et de communication).Normalien, agrégé de lettres classiques, il a d'abord travaillé sur la construction sociale des figures littéraires, avant de développer plus généralement des recherches et des enseignements relatifs à une approche "triviale" de la culture et des savoirs, à partir de leur circulation dans la société, de leur reformulation et de leur appropriation. Il est corédacteur en chef, avec Emmanuël Souchier, de la Revue 'Communication et langages'. Il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h14m8s)

Langages de l’exil III “Les paradigmes du déplacement”

Le programme scientifique Non-lieux de l’exil (FMSH) s’associe avec  le séminaire “Décolonisation et géopolitique de la connaissance” coordonné par Orazio Irrera, Daniele Lorenzini, Matthieu Renault (Université Paris-Est Créteil (ED CS – EA LIS)/ Fondation Maison des Sciences de l’Homme (Programme Migrations Internationales) pour une rencontre spécifiquement dévolue à l’analyse critique des paradigmes du déplacement.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m48s)

Héritages et survivances de Jacques Derrida. Ouverture du colloque et séance du matin - 6 novembre 2014

Héritages et survivances de Jacques Derrida, pour dire ce qui arrive à sa pensée et à son oeuvre, tout autant que ce qui en provient, et qui revient et reviendra. Dix ans après la mort du philosophe, les héritages de Jacques Derrida portent en eux plus d’un secret et plus d’un esprit. Leur réserve d’inconnu, au delà de tout héritage comptable, doit être aujourd’hui réaffirmée, réinterprétée, maintenue en vie. Le désir testamentaire, inscrit dans le titre de notre colloque, au-delà d’un certain deuil mortifère, signifie qu’il n’y aura nul  héritage sans l’invention d’un à-venir, et nul avenir ou survivance sans héritage incalculable et illégitime. Quelques dates choisies parmi ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte