Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 639
Conférences

le (1h3m21s)

Quelle place pour les mémoires des migrations à la Plaine-Saint-Denis ?

Au cours des XIXe et XXe siècles, de nombreux immigrés se sont installés à la Plaine Saint-Denis. Alors que les initiatives visant à conserver et à valoriser les mémoires des migrations se multiplient en France, quelle place leur est accordée aujourd’hui dans ce quartier en pleine transformation sous l’effet de la rénovation urbaine ? Cette conférence prendra pour exemple le cas du secteur Cristino-Garcia-Landy, dénommé « la petite Espagne ». À partir de l’analyse des actions mémorielles menées d’un côté par la FACEEF, fédération d’associations espagnoles, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (49m27s)

Vers une explosion des « migrations climatiques » ?

Une des conséquences majeures attendues du changement climatique est la montée du niveau de la mer, qui condamnera des populations de régions côtières ou d’îles sans relief à une migration forcée et définitive. Ces migrants quittant leur lieu de vie pour une raison liée au climat sont fréquemment qualifiés de « réfugiés climatiques », même si cette expression ne semble pas appropriée. Si le changement climatique se traduit aussi par des événements extrêmes plus fréquents, les déplacements de populations seront dans l’avenir de plus en plus ...
Voir la vidéo
Conférences

le (55m44s)

Des « Grandes Invasions » aux « Migrations des Peuples » : histoire et usages idéologiques

L’image de la fin d’un empire romain décadent submergé par des hordes de barbares aux mœurs complètement différentes a été forgée au XVIIIe siècle, mais reste, aujourd’hui encore, très prégnante. Même si tous les historiens ne s’accordent pas sur toutes les questions soulevées par cette évolution, la remise en perspective des « grandes invasions » a permis de montrer toute la charge idéologique attachée à cette notion. L’objet de cette conférence sera de montrer comment s’est construite l’image des « grandes invasions », d’étudier les usages ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m15s)

La diaspora juive. Histoire et interprétations

La conférence se fixera un double objectif. D’abord, présenter l’histoire de l’éclatement diasporique : en remontant à ses origines, dès l’effondrement des royaumes d’Israël et de Juda aux temps bibliques ; en mesurant l’impact exact de la destruction du Temple de Jérusalem en l’an 70 sur la formation durable du fait diasporique ; en insistant, du point de vue des réimplantations géographiques, sur les principales scansions de cette longue histoire des diasporas. Ensuite, décrire l’univers de représentations liées à la dispersion - ses invariants ...
Voir la vidéo
Conférences

le (51m42s)

Un monde fini ? Le développement économique face à la crise environnementale depuis les années 1960

Dominique Pestre, EHESSLa question environnementale devient centrale dans les années 1960. Elle est popularisée par des lanceurs d’alerte scientifiques et de nouvelles ONG. Les hommes politiques se saisissent de la question vers 1970 et agences et ministères sont créés. Les économistes sont placés en position de responsabilité et est énoncé le principe qu’il n’y a pas d’opposition entre croissance économique et protection de l’environnement. Vingt ans plus tard, du fait de la globalisation et de l’explosion des productions, la destruction des environnements paraît incontrôlable. Les grandes entreprises déclarent changer d’attitude et se mettre au coeur de la défense de l’environnement via ...
Voir la vidéo
Conférences

le (55m50s)

Manières amazoniennes d’habiter la forêt

Des recherches récentes montrent que la forêt amazonienne, réputée vierge, faiblement peuplée et hostile au développement de sociétés complexes, est en réalité le produit d’un procès de néolithisation d’origine très ancienne fondée sur l’invention de techniques sophistiquées d’aménagement de l’écosystème et de gestion des ressources forestières. En examinant comment des groupes amérindiens d’Amazonie vivent et imaginent l’espace forestier qu’ils habitent aujourd’hui, les formes de vie qu’ils y ont développées, les manières dont ils se le représentent et s’y repèrent, enfin les formes d’histoire qu’ils y inscrivent, on tentera d’appréhender ce qui est en jeu dans ces techniques d’usage de l’environnement rétives.
Voir la vidéo
Conférences

le (51m11s)

Peut-on faire l’histoire de tout ?

Les historiens affrontent l’inégalité de nos capacités de compréhension des sociétés du passé. L’inégalité dérive du rapport entre sociétés européennes et sociétés colonisées dont les discours, les images, les normes, les croyances obéissent à des styles, à des cadres, à des langages qui sont compréhensibles mais pas identiques à ceux des Européens. Elle dérive également de l’inégalité des facultés d’expression et de l’accès aux supports matériels de conservation et de communication de la parole et de la pensée, entre les groupes et les classes qui composent les sociétés européennes depuis le Moyen Âge.La différence dans la capacité à se faire ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m15s)

Les nouveaux équilibres du monde : quelle présence chinoise en Afrique ?

Lamido Sanusi – gouverneur de la banque centrale du Nigéria – incitait les pays africains à prendre leur développement en main et les exhortait à mettre la Chine au service de leur stratégie de développement. La présence chinoise est surtout manifeste dans le secteur de la construction (prestation de services), de la prospection pétrolière et minière (investissement) mais aussi et surtout dans l’importation de marchandises (véhicules routiers, textiles). En d’autres termes, les entreprises chinoises participent peu à la production matérielle sur le continent. Par suite, cette présence en Afrique est qualitativement très différente de celle des entreprises occidentales en Chine ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m9s)

De près et de loin, le patrimoine archéologique à l’échelle mondiale

L’archéologie, on le sait, porte sur des choses anciennes, témoins de processus historiques et de temporalités plus ou moins longues. Mais l’archéologie se déploie aussi dans l’espace, avec ses distances, ses trajets et ses repères. Il en va de même pour le patrimoine archéologique : qu’il soit mobile – des objets d’art ou des éléments de culture matérielle – ou immobile – des sites, des monuments, des paysages – le patrimoine archéologique participe à une géopolitique de savoir et de pouvoir qui le façonne et lui donne sens.On verra que la modernité a instauré une dynamique particulière entre le site, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m15s)

" 1939-2019 : Première commémoration officielle franco-espagnole de la Retirada "

Mot de bienvenueAlain Kerhervé (directeur du laboratoire HCTI)Iván López Cabello (directeur du département d’Espagnol)Marie-Claude Chaput (U. Paris Nanterre, CRIIA) et Kiko Herrero (coordination 80 Aniversario del Exilio Republicano Español en France) : " 1939-2019 : Première commémoration officielle franco-espagnole de la Retirada "Si l’exil a été longtemps considéré comme un drame et l’affaire des exilés ou de leurs descendants, l’année 2019 annonce une nouvelle étape avec l’organisation de commémorations communes avec cette année l’appui des gouvernements espagnol et français. La volonté de Fernando Martínez López, directeur Général de la Mémoire ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte