Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 8797
Label UNT Conférences

le (1h34m27s)

Europe hors et dans l'union européenne

Depuis la chute du Mur de Berlin en 1989, une nouvelle géographie politique de l'Europe est en gestation. Le centre de gravité géopolitique du continent s'est déplacé vers l'Est (vers l'Europe Centrale) tandis que le centre de gravité institutionnel s'est déplacé vers l'Ouest (vers l'Union Européenne et l'OTAN). C'est en Europe Centrale que cette tension (cette contradiction ?) devra être surmontée. Tandis que l'Union Européenne hésite entre " l'Europe espace " et " l'Europe Puissance ", trois situations différentes apparaissent à l'Est du Continent renvoyant chacune à un type de relation différent avec l'Union Européenne : 1. La Russie : ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h12m30s)

Les Europes orientales, la force des différences

L'Europe de l'Est disparue laisse-t-elle la place à un retour de l'Europe centrale et de l'Europe balkanique ? Une telle approche, qui relève de la théorie du 'frigidaire' en vogue au début des années 1990, perd de sa pertinence face à une recomposition plus complexe des Europes orientales. Celle-ci révèle l'importance prise par la production continue de différences. Des différences fortes cloisonnent l'espace et contrecarrent les formes d'intégration, par un mélange singulier de structures culturelles et religieuses de très longue durée et de structures politiques de trop brève durée. Un première lecture suggère le jeu d'un déterminisme récurrent qui ferait ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m32s)

La culture, langue commune de l'Europe

" L'idée de culture ", écrivait Valéry, " est pour nous dans une relation très ancienne avec l'idée d'Europe ". La culture est la " langue commune de l'Europe ", affirmait l'historien Fernand Braudel. " L'Europe sera culturelle, ou ne sera pas ! ", s'écrie aujourd'hui plus d'un Européen convaincu. Ainsi l'identité européenne tend-elle à être définie par la culture, plutôt que par l'économie ou la politique. Mais, d'une part, en quel sens entendre culture dans cette définition : comme en latin et en français, cultura animi de l'honnête homme ? ou, comme en anglais ou en allemand, ensemble de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h41m39s)

Perspectives sur les institutions européennes : Quel avenir pour l'Europe ?

En un certain sens, la construction européenne a débuté, entre autres, suite à une première prise de conscience et une reconnaissance des limites de l'état-nation tel qu'il avait été conçu jusque-là. Face à la réalité d'un continent fracturé et affaibli, l'Europe était la seule réponse qui permettait d'aller de l'avant. On pourrait presque dire que le processus d'intégration européenne -d'abord économique- qui visait à garantir la paix a été "pathologiquement extorqué". La logique utilitariste peut également fonctionner pour expliquer la nécessité d'une Europe forte face au processus de globalisation de l'économie, d'une Union européenne capable de peser notamment dans les ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h16m42s)

Originalité et avenir de l'expérience de construction européenne dans le système

La construction européenne est un modèle qui se réalise au jour le jour. Il répond à certains défis (crise de l'Etat-nation, mondialisation, interdépendances de toutes sortes...) et il en soulève d'autres (définition d'une identité, relation avec les autres blocs régionaux, déficit de démocratie et de citoyenneté...). L'intégration régionale est, ici, comme ailleurs, (plus qu'ailleurs) le vrai reflet des incertitudes du prochain millénaire, mais aussi porteuse d'un espoir d'une nouvelle forme de gouvernance et de relations internationales.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m20s)

L'internationalisation du droit pénal

1919 : le Traité de Versailles prévoit la mise en accusation (qui n'aura jamais lieu) de l'ex-empereur d'Allemagne, Guillaume II, devant un tribunal international " pour offense suprême contre la morale internationale et l'autorité sacrée des traités ". 1998 : la Convention de Rome instaure une cour pénale internationale permanente compétente pour juger tous auteurs et complices, y compris les chefs d'État et de gouvernement, qui se seraient rendus coupables de génocide, crimes contre l'humanité, crimes de guerre ou agression. Le pas ainsi accompli, considérable, est sans aucun doute l'expression la plus emblématique du phénomène d'internationalisation du droit pénal. Néanmoins, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h14m30s)

Droit et mondialisation

La question n'est déjà plus de savoir si l'on est pour ou contre la mondialisation du droit, car le droit devient mondial, dans certains secteurs et par à coups. Sur une planète en proie aux tensions nées des inégalités économiques croissantes et de la montée des particularismes, nationaux et régionaux, qui mettent en cause l'universalisme des droits de l'homme, cette mondialisation est-elle pratiquement possible ? Est-elle juridiquement raisonnable, c'est-à-dire pensable comme un ensemble ordonné selon la raison juridique, alors que la prolifération anarchique des normes et le brouillage des repères donnent plutôt une image de désordre ? Enfin la mondialisation ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h19m5s)

L'humanitaire et les ONG

Quand il est question d'humanitaire de quoi est-il en fait question ? L'histoire de la construction actuelle du mouvement humanitaire s'appuie sur quelques dates-clés que nous évoquerons mais c'est peut être dans un contexte plus contemporain, celui de notre dernière moitié de vingtième siècle qu'il faut identifier ce qui sous-tend le travail des organismes de solidarité internationale. Aujourd'hui, et après un travail de près de vingt ans, nous sommes confrontés à un certain nombre de défis, mais également confrontés à d'importants paradoxes. Les défis actuels touchent entre autres à l'exigence de professionnalisation, aux risques de normalisation de nos actions, à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h29m57s)

Les génocides : une particularité du 20e siècle?

Lorsque l'on parle de " génocide ", ne fait-on qu'employer un terme contemporain faisant allusion à cette capacité qu'a toujours eue l'homme à se montrer cruel ? Ou bien y a-t-il quelque chose qui distingue particulièrement les génocides ? De source sûre, il y aurait eu environ 50 génocides dans le monde depuis l'Holocauste, dont les plus horribles - notamment le génocide rwandais de 1994 - auraient été commis depuis la chute du communisme. Cela semblerait suggérer que jeter le discrédit sur un système idéologique en particulier - le régime totalitaire, par exemple - ne suffit guère en guise d'explication. ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h27m46s)

Colonisation, décolonisation, postcolonialisme

A trois mots, trois concepts et toute une série de pratiques qu'ils désignent, approuvées bruyamment par les uns, rejetées avec force par les autres. A eux trois, ces mots pourraient à première vue résumer toute l'histoire de l'Afrique au XXème siècle, en même temps qu'ils semblent vouloir baliser les voies du devenir africain pour les temps à venir. A y regarder de plus près, découper le XXème siècle africain en ces trois séquences ne va pas sans problèmes. Si cette succession semble aller de soi, c'est parce qu'on sait, par expérience et par définition, que tout empire périra. Mais, quel ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte