Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 8321
Conférences

le (1h52m29s)

Syrie : les logiques de la révolte

 Syrie : les logiques de la révolte Cycle de conférences Les Agendas du politique du Labex TEPSIS et des Éditions de l’EHESS Enregistré le 25 mai 2013 à l'Amphithéâtre François Furet de l'EHESS. Dans un paysage international remodelé, les frontières du politique ne cessent d’être bousculées. Ces processus, qui font et défont le politique et le social, sont d’une telle complexité qu’ils ébranlent les connaissances. Sous l’égide de TEPSIS et des Éditions de l’EHESS, le cycle Les Agendas du politique propose d’apporter des éclairages au débat public par la mise à disposition des savoirs critiques ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h52m44s)

Le quotidien du communisme

L’historiographie des pays communistes, ou plutôt socialistes, si l’on emploie la désignation que ces régimes se donnaient eux-mêmes, a longtemps été dominée par des interrogations politiques ou géopolitiques faisant la part belle aux institutions et aux relations internationales. Sans oublier quelques tentatives dès les années 1970, c’est surtout depuis l’ouverture des archives au début des années 1990 que des historiens, en Russie, en Amérique du Nord et en Europe, ont exploré d’autres dimensions, ouvrant la voie à une véritable histoire sociale des régimes communistes au quotidien. Ce numéro des Annales se situe ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h52m47s)

Mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, avec Myriam Cottias

La France est le premier Etat à avoir déclaré, en 2001, la traite négrière et l’esclavage "crimes contre l’humanité". Seul le Sénégal l’a rejointe dans cette voie, en 2010.Quelques années plus tard, en 2006, elle fait du 10 mai "la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions". Occasion pour la France métropolitaine d'honorer le souvenir des esclaves et de commémorer l'abolition de l'esclavage, cette journée marque aussi la volonté d’engager une réflexion générale sur une mémoire longtemps refoulée, mais qui fait partie de notre histoire.Elle entend contribuer à développer la connaissance scientifique de l’esclavage ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h52m52s)

Antisémitisme et histoire

Des persécutions médiévales à la Shoah, l’antisémitisme semble traverser l’histoire. Il peut susciter deux choix opposés qui sont aussi des renoncements parallèles, celui d’abolir l’histoire en conférant à cet antisémitisme une essence éternelle et celui de le dissoudre dans une historicisation radicale. Le dossier proposé par les Annales essaie de montrer que, face à cette alternative, l’histoire et les sciences sociales ne sont pas tout à fait démunies. En éclairant des objets aussi différents que la politique de Louis IX envers les juifs au XIIIe siècle, le rapport historiographique entre les notions d’antisémitisme et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h52m57s)

Politiques de l'exil - Première partie

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte