Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9330
Entretiens

le (29m25s)

Anthropologie du langage

Professeur d’université à la retraite, Andrée TABOURET-KELLER est responsable du séminaire "Epistémologie critique et comparative" qui se déroule à la Fondation Maison des Sciences de l'Homme à Paris depuis 1998. Elle participe aux Comités de rédaction de la revue "La Linguistique" (PUF) qui se consacre à l'examen de tout ce qui touche au langage et aux langues, dans leur fonctionnement comme instruments de communication et d'expression, et de la revue "Langage et société" (FMSH) qui se place à l'intersection des sciences du langage et des disciplines sociales (sociologie, anthropologie, histoire…). Elle est également présidente du CIEBP (Centre d'Information sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m1s)

Synthèse sur les approches de la construction sociale des territoires

La société post-moderne et l’élaboration d’un espace européen de la recherche où l’insertion des SHS paraît de plus en plus stratégique ont confirmé que le territoire n’avait rien d’une donnée spatiale brute mais était bien un construit social, en particulier, mais non exclusivement, sur le Vieux Continent. Cette approche en termes de CST (construction sociale des territoires) s’est imposée dans la majorité des disciplines de SHS depuis les années 1980 : géographie/aménagement, sociologie, sciences politiques, histoire, économie. Il s’agit ici d’une approche fondamentalement transversale, interdisciplinaire, dans un questionnement qui représente un des socles des SHS. C’est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m25s)

Conclusion et percpectives

La société post-moderne et l’élaboration d’un espace européen de la recherche où l’insertion des SHS paraît de plus en plus stratégique ont confirmé que le territoire n’avait rien d’une donnée spatiale brute mais était bien un construit social, en particulier, mais non exclusivement, sur le Vieux Continent. Cette approche en termes de CST (construction sociale des territoires) s’est imposée dans la majorité des disciplines de SHS depuis les années 1980 : géographie/aménagement, sociologie, sciences politiques, histoire, économie. Il s’agit ici d’une approche fondamentalement transversale, interdisciplinaire, dans un questionnement qui représente un des socles des SHS. C’est ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m51s)

Physique et mathématiques

La physique et les mathématiques sont étroitement mêlées depuis toujours. Tantôt c'est la première qui conduit à développer les mathématiques impliquées par les lois de la nature, tantôt des structures mathématiques élaborées sans référence au monde extérieur se trouvent être précisément adaptées à la description de phénomènes découverts pourtant postérieurement. C'est là l'efficacité déraisonnable des mathématiques dans les sciences de la nature dont parlait Eugène Wigner. Jamais les interactions entre physique et mathématiques n'ont été plus intenses qu'à notre époque, jamais la description des phénomènes naturels n'a requis des mathématiques aussi savantes qu'aujourd'hui. Pourtant il est important de comprendre la ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h33m34s)

Einstein aujourd'hui

Parce qu'il est universellement célèbre, tout le monde croit connaître Einstein. Les physiciens, à cet égard, ne font pas exception à la règle. On va répétant à l'envie les mêmes lieux communs sur l'effet qu'ont eu les découvertes d'Einstein sur le cours de la physique, sur la manière dont il est parvenu à établir sa théorie, ou plutôt ses théories. Pire : on continue à enseigner la physique d'avant Einstein, la physique “classique” comme s'il n'avait pas modifié le point de vue que les physiciens portent dans leur pratique quotidienne sur leur propre discipline. Dans cette conférence, je tenterai de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h22s)

Statuts sociaux

La question des statuts sociaux est un objet central pour l’histoire et les sciences sociales depuis le XIXe siècle, même si, à partir des années 1980, avec la critique des grands modèles interprétatifs nés du marxisme et du structuralisme, elle semble passer au second plan. Le numéro spécial consacré aujourd’hui par les Annales aux statuts sociaux vise à montrer comment cette question a repris du sens depuis vingt ans, dans un nouveau contexte historiographique et épistémologique. Réunissant la dimension juridique et les pratiques sociales, mais aussi le point de vue de l’historien ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h53m7s)

Souveraineté et territoire (XIXe-XXe siècle)

Depuis deux décennies, l’expérience politique et sociale de ce qu’on appelle la « mondialisation » et une évolution historiographique sensible à la diversité des formes impériales de gouvernement ont remis en perspective l’équivalence entre État et espace politique. Avec ce dossier consacré aux liens multiples tissés entre souveraineté et territoire entre le début du xixe siècle et les années 1930, les Annales ont souhaité prendre part à ce débat où les enjeux historiques, politiques et spatiaux se croisent. Par l’étude comparée d’inscriptions territoriales du pouvoir beaucoup plus complexes qu’on a parfois pu le penser, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h59m49s)

Politique en Grèce ancienne

C’est la première fois dans l’histoire des Annales qu’un numéro est entièrement consacré à l’histoire de l’Antiquité grecque, même si la revue, par le passé, a largement accueilli dans ses pages l’anthropologie historique de la Grèce antique et ses différentes déclinaisons (voir le parcours historiographique proposé sur notre site). Cette parution est l’occasion de mesurer le renouvellement opéré dans le domaine de l’histoire grecque au cours des deux dernières décennies, en partant de la question politique. Le politique, ou plutôt la tension entre « le » politique et « la » politique, reste en effet ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h40m35s)

Régime de genre dans les sociétés occidentales, de l’Antiquité au XVIIe siècle

Depuis la fin des années 1980, l’histoire du genre a été l’une des innovations majeures de l’historiographie au niveau international, sans pour autant pouvoir recevoir une définition univoque. Utilisée parfois comme une notion destinée à mettre en crise l’histoire sociale traditionnelle, le genre a pu aussi, au contraire, participer au renouveau d’une pratique de l’histoire attentive à la diversité des identités et des critères de différenciation des individus. Parfois inscrit dans un schéma évolutionniste simplificateur, opposant des sociétés anciennes plurielles du point de vue du genre à une modernité identifiant genre et ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h53m30s)

Histoire impériale, histoire coloniale

Les catégories d’histoire coloniale et d’histoire impériale sont devenues des outils analytiques fondamentaux dans la production historiographique, même si les malentendus intellectuels qu’elles ont pu parfois engendrer n’ont pas toujours été clairement dissipés. Quelles sont les limites de leur emploi dans le temps et dans l’espace ? Sont-elles compatibles l’une avec l’autre, ou se situent-elles sur des plans historiques ou historiographiques différents ? Engagent-elles des lectures centrées sur le point de vue des puissances coloniales et/ou impériales et sont-elles une autre manière de faire de l’histoire européenne hors de l’Europe, ou bien ouvrent-elles un vrai espace de réflexion sur les ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte