Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4479
Séminaires

le (26m4s)

Session 4. Authenticités - Virginie Brinker

Présidence : Hyacinthe Ravet  Claire Lesacher : « Se dire “rappeuse” ou non : des positionnements discursifs qui engagent des enjeux de catégorisation de l’activité musicale et des enjeux de genre ».  Peter Reimer : « Changement d’authentification des “Blocks” aux “Cités D’Or” ».  Corentin Roquebert : « “Faire du rap de”. Analyse du lexique d’autodéfinition du rap ».  Virginie Brincker : « Héritages de Césaire, Fanon et Glissant : stratégies d’authentification et processus identitaires ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (34m50s)

Session 4. Authenticités - Questions

Présidence : Hyacinthe Ravet  Claire Lesacher : « Se dire “rappeuse” ou non : des positionnements discursifs qui engagent des enjeux de catégorisation de l’activité musicale et des enjeux de genre ».  Peter Reimer : « Changement d’authentification des “Blocks” aux “Cités D’Or” ».  Corentin Roquebert : « “Faire du rap de”. Analyse du lexique d’autodéfinition du rap ».  Virginie Brincker : « Héritages de Césaire, Fanon et Glissant : stratégies d’authentification et processus identitaires ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (25m23s)

Session 5. Expériences musicales - Jean Evenson Lizaire

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (19m47s)

Session 5. Expériences musicales - Pauline Guérin

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (24m50s)

Session 5. Expériences musicales - François Debruyne

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (23m24s)

Session 5. Expériences musicales - Florence Eloy

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (19m49s)

Session 5. Expériences musicales - Questions

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (48m37s)

Table Ronde Des artistes hip-hop au cœur des mobilisations politiques : exemples internationaux (1)

Les artistes hip-hop constituent des leviers importants de mouvements sociaux et politiques. En mettant leur no- toriété ou leurs œuvres au service de causes plus vastes, ils et elles se font tantôt les moteurs des mobilisations, comme les actrices et acteurs du mouvement Y’en a Marre au Sénégal ou du Balai citoyen au Burkina-Faso, tantôt leur relais public et médiatique, comme l’illustrent en France les concerts de la Marche de la dignité ou les vidéo-clips du Collectif contre le contrôle au faciès. Comment les musiques hip-hop participent-elles à des mouvements sociaux ? En ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (35m53s)

Table Ronde Des artistes hip-hop au cœur des mobilisations politiques : exemples internationaux (2)

Les artistes hip-hop constituent des leviers importants de mouvements sociaux et politiques. En mettant leur no- toriété ou leurs œuvres au service de causes plus vastes, ils et elles se font tantôt les moteurs des mobilisations, comme les actrices et acteurs du mouvement Y’en a Marre au Sénégal ou du Balai citoyen au Burkina-Faso, tantôt leur relais public et médiatique, comme l’illustrent en France les concerts de la Marche de la dignité ou les vidéo-clips du Collectif contre le contrôle au faciès. Comment les musiques hip-hop participent-elles à des mouvements sociaux ? En ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte