Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4331
Vidéocours

le (49m38s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (partie 2/3) : Analyse des films

"Les films documentaires portant l’estampille « MacDougall » ont l’immense mérite de laisser advenir des situations de la vie courante dans lesquelles « des gens » (des aborigènes d’Australie, des Turkana du Kenya, des photographes ambulants, des étudiants indiens) révèlent leur intelligence, leur humour et la profondeur de leurs réflexions sur le sens de leur vie. Donner au spectateur l’accès à une manière de considérer le temps, l’espace, la vie, le travail, la mort, l’amour, c’est tout l’art des MacDougall, qui excellent à restituer de manière sensorielle des lieux et des paroles. Pourquoi et de quoi vivent les bergers sardes ? Quels sont les horizons ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (12m44s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (Partie 3/3) : Questions - réponses

Le cinéaste propose de répondre à certaines questions qui éclairent sa pratique du cinéma anthropologique : 1. L'anthropologue doit-il être un cinéaste ? 2. Y a t-il une convergence entre l'anthropologie contemporaine et le cinéma ? 3. Quelles différences entre le film et le texte 4. Quelles relations entre le cinéaste, le sujet et le spectateur 5. L'écriture est-elle conçue uniquement au montage ? 6. Quelle type de connaissance propose l'anthropologie visuelle ?
Voir la vidéo
Vidéocours

le (56m32s)

Marc Henri Piault Leçon 2 : Vers un nouveau langage

Postures scientifiques d'exploration du monde (collecte, identification, appropriation) et d'instrumentalisation à l'origine de l'émergence d'un langage du cinéma : Exploration et explication du monde se situaient dans la même optique de saisie de la totalité exprimée par le fondateur français de la thermochimie, Marcellin Berthelot, estimant que l’univers était désormais sans mystère : il paraissait désormais établi que rien n’échappait à une stricte détermination dont la recherche scientifique dévoilait peu à peu toutes les manifestations et procédures. Au-delà des formes et des fantasmes d’une sorte de traduction objective de la réalité qui se ferait dans le ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (48m48s)

Débat sur la mise en scène documentaire (Penser le cinéma documentaire, leçon 4, 2/2)

Un débat organisé à partir de l'ouvrage de François Niney : "Le documentaire et ses faux-semblants" qui interroge la nature des images à la télévision et au cinéma. A quoi reconnaît-on un documentaire ? Qu'est-ce qui distingue, à l'écran, le monde réel d'un monde fictionnel ? Entre ceux qui croient aveuglément à l'objectivité des prises de vue (actualités ou archives) et ceux qui leur dénient toute vérité, n'y voyant que "mise en scène", le chemin est étroit et parfois sinueux (du fait que s'y croisent réel et imaginaire) mais c'est celui que ce livre cherche à tracer. Aucune prise de ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (32m26s)

Le Documentaire et les images d'archives (Penser le cinéma documentaire : leçon 5)

De DzigaVertov à Frédéric Rossif, en passant par Alain Resnais et Chris Marker, de grandes signatures se sont prêtées à cet exercice bien particulier, qui consiste à faire un film sans tourner une seule image, un film qui va s’écrire entièrement sur la table de montage. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle bien souvent les documentaires d’archives des « films de montage ».Images d’actualité, émissions de télévision, archives industrielles, militaires, éducatives, films de famille, d’explorateurs ou d’ethnologues, les terrains de chasse du documentaire d’archives sont diverses et variées. Mais quelque soit l’origine du fonds qui va constituer la matière ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (33m47s)

Les stratégies de réalisation documentaire (Penser le cinéma documentaire : leçon 7)

Cette leçon est une invitation à découvrir l’œuvre de Denis Gheerbrant et à s'interroger sur notre rapport au réel :Pourquoi a t-il choisi le Cinéma Documentaire ? Est-ce pour se confronter à l'imaginaire du monde ? Qu’est-ce qui se répète d’un film à l’autre : L'expérience de la parole ?Comment perçoit -il les évolutions d’une œuvre à l'autre ?Quelle est sa manière d'organiser le champ sonore dans ses films (le réalisateur n’ajoute pas de commentaire à ses films, utilise que des sons directs...) ? Quels sont les moyens d’expression cinématographique qu'il a choisi pour raconter la « réalité » : ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (14m59s)

Eléments pour la compréhension de l'art roumain médiéval

Ce film évoque une époque représentative pour la médiévalité roumaine : le 17e et 18e siècle en Valachie.Cette époque, appelée "époque de Constantin Brancoveanu" (style brancovan), est une époque riche en matière d'architecture laïque et religieuse mais également en littérature.Générique Auteur : Gabriela GABOR Réalisation : Bruno BASTARD Traduction-trancription : Gabriela GABOR avec la participation de Laura PARVU.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m46s)

Islam de France, Islam en France - Bernard Godard

L’implantation de la religion musulmane en France est une réalité qui rend le débat sur sa nature exogène ou endogène un peu dépassé. La lancinante question de son incongruité apparente dans le paysage religieux hexagonal est surtout posée par les nostalgiques d’un certain gallicanisme ou encore par les frileux gardiens d’une laïcité ombrageuse. Plus de la moitié des musulmans de France est de nationalité française, dont une partie non négligeable est née en France. Les multiples tentatives qui depuis plus de dix huit ans, ont cherché à institutionnaliser un certain islam de France finissent, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (31m28s)

Entretien avec Pedro Urano (Rencontres 2009)

Un entretien avec le réalisateur brésilien Pedro Urano qui nous parle de son film : « Estrada Real da Cachaça» est un voyage dans l’espace et dans le temps, car c’est un voyage dans l’imaginaire de tout un pays. Un voyage qui revisite tant les anciens mythes que les projets futurs structurant la vie quotidienne actuelle. Un documentaire sur l’invisible. La tentative de faire un cinéma épidermique, moins préoccupé d’enquêter sur la profondeur des choses et plus intéressé à explorer audiovisuellement leur ampleur.» Pedro Urano. > Voir aussi l'entretien avec Pedro Urano réalisé dans le cadre des 21ème Rencontres Cinémas ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h26m51s)

Les égouts et l'évacuation des déchets

Après de nombreux siècles où l'alimentation en eau de Paris, et par voie de conséquence, son réseau d'égout sont restés fort limités, un essor considérable a été donné au réseau au milieu du 19e siècle, et il s'est poursuivi jusqu'à aujourd'hui. Parmi les projets initiaux, certains prévoyaient la création d'une ville souterraine, où seraient réalisées nombreuses des basses besognes nécessaires au fonctionnement et au prestige de la partie visible (et "hygiénisée") de la ville. Les réseaux souterrains devaient ainsi assurer le transport de l'eau mais aussi de nombreuses marchandises ou déchets. Dans le même temps, l'alimentation en eau potable ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte