Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 95
Conférences

le (2h25m46s)

ÉDOUARD GLISSANT ET LE DISCOURS ANTILLAIS : LA SOURCE ET LE DELTA - PARTIE 1

La FMSH a accueilli les deux premières journées de ce colloque qui s'est déroulé du 25 au 28 avril 2019, en même temps que l'exposition « Le Discours antillais d'Édouard Glissant : traces et paysages ».Programme du 25 avril (Partie 1)Ouverture officielle du colloque Mot de bienvenue de Jean-Pierre Dozon, vice-président de la FMSH Introduction au colloque par Sylvie Glissant, directrice de l’Institut du Tout-Monde Introduction aux séances de travail par Loïc Céry (ITM, CIEEG) : « Émergences et postérités du Discours antillais : le multiple et le singulier »Conférence inaugurale par Jacques Coursil, linguiste, musicien, prix Édouard Glissant 2017Le ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h5m33s)

Logiques métisses et branchements : anthropologie de l'identité en Afrique et ailleurs

Lors de cet entretien, Jean-Loup AMSELLE revient tout d'abord sur le marquage ethnique en Afrique qu'il considère comme une conception proprement coloniale. Ce "durcissement" ethnique et identitaire, qui a fait florès au cours du XXème siècle, s'exprime aujourd'hui à travers la mise en avant du concept de "diversité culturelle". Il évoque la notion de "logique métisse" pour décrire une plus grande fluidité des identités qui s'opérait à l'époque précoloniale. Cependant, cette notion de "logique métisse" a depuis, selon lui, été souvent galvaudée. C’est pour Jean-Loup Amselle une notion ambiguë qui repose sur des fondements biologiques : "pour métisser ...
Voir la vidéo
Conférences

le (49m15s)

California ou la découverte de l'Amérique / Jean-Michel Maulpoix

California ou la découverte de l'Amérique, lecture de Jean-Michel Maulpoix. In colloque international L'Art de la Ville / The Art of the City" organisé par l'équipe de recherche "Cultures Anglo-Saxonnes" (CAS) de l'Université de Toulouse-Le Mirail, 6-8 novembre 2008. Jean-Michel Maulpoix lit un texte de sa plume, par lequel il narre poétiquement son voyage aux État-Unis en 1993. Parti chargé de représentations de l'Amérique alimentées par le cinéma et la littérature, il découvre l'espace américain dans une rencontre avec la ville de Los Angeles, ses boulevards, son campus universitaire, ses restaurants, la côte atlantique... attentif à ses sensations : ...
Voir la vidéo
Conférences

le (48m36s)

Recording Time, the Movement of sound in the City / Lisa Robertson

Recording Time : the Movement of sound in the City / Lisa Robertson. In L'Art de la Ville / The Art of the City, colloque international organisé par l'équipe Culture Anglo-Saxonne (CAS) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, 6-8 novembre 2008.Pour Lisa Robertson, la ville est bruit. Sur les traces du photographe Eugene Atget, elle traque les bruits de la ville, enregistre dans des clichés sonores de trente secondes leurs contours indécis et insensés, s'abandonne à leur prosodie du discontinu qui la plonge dans les fragiles vibrations d'un présent éphémère et mouvant.Extrait de la présentation générale du colloqueCe colloque s'intéressera à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m4s)

Corps de/dans la ville / Jean-Luc Nancy

Corps de/dans la ville / Jean-Luc Nancy, in colloque international L'Art de la Ville / The Art of the City organisé par l'équipe Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) de l'Université de Toulouse 2-Le Mirail, 6 -8 novembre 2008.Dans un style à la fois érudit et ludique, prenant au pied de la lettre le thème "l'Art de la ville" et refusant l'idée de ville limitée à ses fonctions, le philosophe Jean-Luc Nancy présente une vision de la ville en tant que créatrice d'elle même, de sa propre œuvre, tout entièrement faite de son propre mouvement. D'un mouvement de prolifération indéfinie, de dispersion permanente, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m0s)

Ville compacte, ville diffuse - Francis Beaucire

La forme des villes, entendue comme la forme de l'espace urbanisé et de la répartition de ses fonctions, a évolué au fil du temps en fonction des opportunités offertes par les moyens de transport mis à la disposition des citadins grâce à l'innovation technologique et l'investissement économique : la forme des villes résulte pour une bonne part d'un système d'accessibilité, qui a tendu à son étalement et à sa fragmentation géographique. Mais ce modèle dominant n'est pas le seul : dans les mêmes conditions, la ville compacte s'est parfois maintenue dans son principe, au point de représenter un contre modèle, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m47s)

Les médias reflètent-ils l'opinion publique ?- Yves Michaud

Les médias reflètent-ils l'opinion publique ?- Yves Michaud Premiers entretiens du jeu de paume L’Université de tous les savoirs et Le Château de Versailles présentent les Premiers entretiens du Jeu de Paume La démocr@tie d’opinionDu siècle des lumières à la démocratie des courts –circuitsVendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 juin 2010 Les médias reflètent-ils l'opinion publique ?
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m50s)

Ethique de l'investigation scientifique sur l'être humain

Conférence du 20 janvier 2000 par Anne Fagot-Largeault. Au sens large, l'expérimentation humaine est aussi ancienne que la médecine, la pédagogie et la politique : les pédagogues ont toujours innové, et les médecins essayé de nouveaux remèdes. Au sens strict, le passage de l'expérimentation humaine 'empirique' à la 'méthode expérimentale' s'est lentement opéré, en médecine et dans les autres sciences humaines, au cours des deux derniers siècles. L'exposé vise à montrer les difficultés de cette évolution, les étapes de la définition des règles (méthodologiques et éthiques) d'une investigation scientifique correcte lorsque des êtres humains en sont l'objet, les grands principes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m14s)

Le couple

Un fil d'Ariane permet de comprendre les bouleversements de la vie privée qui nous entourent : l'individu. Les rôles assignés sont devenus intolérables (surtout pour les femmes, qui n'occupaient pas les meilleures positions), l'individu étouffe dans les cadres qui lui sont imposés. Il lui faut de l'air, des espaces d'inventivité. Il ne veut pas rater son bonheur, être le seul à en décider. Mais est-il possible d'être heureux sans les autres ? Non, assurément. A mesure que l'individu-roi impose sa nouvelle loi, monte la longue plainte du manque d'amour. Il serait si simple que l'amour emporte dans son envol comme ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte