Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 269
Séminaires

le (25m23s)

Session 5. Expériences musicales - Jean Evenson Lizaire

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (19m47s)

Session 5. Expériences musicales - Pauline Guérin

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (24m50s)

Session 5. Expériences musicales - François Debruyne

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (23m24s)

Session 5. Expériences musicales - Florence Eloy

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (19m49s)

Session 5. Expériences musicales - Questions

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (48m37s)

Table Ronde Des artistes hip-hop au cœur des mobilisations politiques : exemples internationaux (1)

Les artistes hip-hop constituent des leviers importants de mouvements sociaux et politiques. En mettant leur no- toriété ou leurs œuvres au service de causes plus vastes, ils et elles se font tantôt les moteurs des mobilisations, comme les actrices et acteurs du mouvement Y’en a Marre au Sénégal ou du Balai citoyen au Burkina-Faso, tantôt leur relais public et médiatique, comme l’illustrent en France les concerts de la Marche de la dignité ou les vidéo-clips du Collectif contre le contrôle au faciès. Comment les musiques hip-hop participent-elles à des mouvements sociaux ? En ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (35m53s)

Table Ronde Des artistes hip-hop au cœur des mobilisations politiques : exemples internationaux (2)

Les artistes hip-hop constituent des leviers importants de mouvements sociaux et politiques. En mettant leur no- toriété ou leurs œuvres au service de causes plus vastes, ils et elles se font tantôt les moteurs des mobilisations, comme les actrices et acteurs du mouvement Y’en a Marre au Sénégal ou du Balai citoyen au Burkina-Faso, tantôt leur relais public et médiatique, comme l’illustrent en France les concerts de la Marche de la dignité ou les vidéo-clips du Collectif contre le contrôle au faciès. Comment les musiques hip-hop participent-elles à des mouvements sociaux ? En ...
Voir la vidéo
Conférences

le (21m0s)

Marek Paryz (University of Warsaw), “Unwanted Salvation: The Use of the Savior Formula in Andreas Prochaska’s The Dark Valley (2014)”

The Austrian film The Dark Valley (dir. Andreas Prochaska, 2014) provides a unique attestation to the applicability of the convention of the Western for problematizing context-specific social and cultural issues. The film features an American man named Greider who arrives at a godforsaken Austrian village located in the mountains. As it turns out later, he comes there to avenge the father who had been killed before his birth. The village community is terrorized by the Brenner family, the descendants of the village’s founders. The Brenner patriarch and his sons follow very special rules ...
Voir la vidéo
Conférences

le (18m56s)

Delphine Robic-Diaz (Université Paul-Valéry Montpellier 3), “Claude Bernard-Aubert's Les Tripes au soleil (1959) : Exoticism and Decadence at the Twilight of Colonialism”

Claude Bernard-Aubert est un ancien combattant d'Indochine (comme Pierre Schoendoerffer qu'il a d'ailleurs côtoyé à cette époque), auteur de Patrouille de choc, 1er film sur la guerre d'Indochine en 1957 (film censuré, car en pleine guerre d'Algérie il était impossible de montrer la réalité du sort des troupes françaises dans un conflit de décolonisation, j'ai moi-même supervisé sa restauration en version Director's cut en 2012) ; son 2e film Les Tripes au soleil (1959) est une fable anticolonialiste que Claude Bernard-Aubert a pensé comme un western africain : dans une ville imaginaire, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte