Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 270
Séminaires

le (25m23s)

Session 5. Expériences musicales - Jean Evenson Lizaire

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (19m47s)

Session 5. Expériences musicales - Pauline Guérin

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (24m50s)

Session 5. Expériences musicales - François Debruyne

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (23m24s)

Session 5. Expériences musicales - Florence Eloy

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (19m49s)

Session 5. Expériences musicales - Questions

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (48m37s)

Table Ronde Des artistes hip-hop au cœur des mobilisations politiques : exemples internationaux (1)

Les artistes hip-hop constituent des leviers importants de mouvements sociaux et politiques. En mettant leur no- toriété ou leurs œuvres au service de causes plus vastes, ils et elles se font tantôt les moteurs des mobilisations, comme les actrices et acteurs du mouvement Y’en a Marre au Sénégal ou du Balai citoyen au Burkina-Faso, tantôt leur relais public et médiatique, comme l’illustrent en France les concerts de la Marche de la dignité ou les vidéo-clips du Collectif contre le contrôle au faciès. Comment les musiques hip-hop participent-elles à des mouvements sociaux ? En ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (35m53s)

Table Ronde Des artistes hip-hop au cœur des mobilisations politiques : exemples internationaux (2)

Les artistes hip-hop constituent des leviers importants de mouvements sociaux et politiques. En mettant leur no- toriété ou leurs œuvres au service de causes plus vastes, ils et elles se font tantôt les moteurs des mobilisations, comme les actrices et acteurs du mouvement Y’en a Marre au Sénégal ou du Balai citoyen au Burkina-Faso, tantôt leur relais public et médiatique, comme l’illustrent en France les concerts de la Marche de la dignité ou les vidéo-clips du Collectif contre le contrôle au faciès. Comment les musiques hip-hop participent-elles à des mouvements sociaux ? En ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m32s)

Jenny Barrett (Edge Hill University), “(Not) John Wayne & (Not) the American West in Jauja (2014): Lisandro Alonso’s Slow Western"

Until Jauja (2014), Argentine director Lisandro had filmed only contemporary stories of isolated men in a long-take, observational style with non-professional actors, said to centre on ‘men who ride lonesome’ (Quandt, 2008). Jauja, set in 1880s Argentina, follows the story of Danish Captain Dinesen, a man who ‘rides lonesome’ when his daughter elopes into the wilderness. It features the star Viggo Mortensen, half-Danish and partly raised in Argentina, who contributed to the film’s narrative and music, and is filmed by Finnish cinematographer, Timo Salminen. Mortensen’s and Salminen’s input led to narrative and ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte