Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 287
Séminaires

le (19m49s)

Session 5. Expériences musicales - Questions

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (19m47s)

Session 5. Expériences musicales - Pauline Guérin

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Conférences

le (18m56s)

Delphine Robic-Diaz (Université Paul-Valéry Montpellier 3), “Claude Bernard-Aubert's Les Tripes au soleil (1959) : Exoticism and Decadence at the Twilight of Colonialism”

Claude Bernard-Aubert est un ancien combattant d'Indochine (comme Pierre Schoendoerffer qu'il a d'ailleurs côtoyé à cette époque), auteur de Patrouille de choc, 1er film sur la guerre d'Indochine en 1957 (film censuré, car en pleine guerre d'Algérie il était impossible de montrer la réalité du sort des troupes françaises dans un conflit de décolonisation, j'ai moi-même supervisé sa restauration en version Director's cut en 2012) ; son 2e film Les Tripes au soleil (1959) est une fable anticolonialiste que Claude Bernard-Aubert a pensé comme un western africain : dans une ville imaginaire, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (18m45s)

À la recherche des soies perdues

Cinquante ans après, l'auteur, ethnologue, spécialiste de l'Asie (plus particulièrement la Mongolie, le Cambodge et l'Afghanistan) parcourt les villages cambodgiens qu'il avait visités avant la période Khmers Rouges.Ce film est le récit de ses recherches dans les villages, photos vieilles d'un demi-siècle en main, de femmes tisserandes et de leurs productions.  Il peut ainsi donner aux moines bouddhistes des photographies des étoffes de soie représentant la vie de Bouddha qui avaient été offertes par les pieuses dévotes.Il retrouve des tisserandes qu'il avait connu, ou, le plus souvent, leurs voisines ou descendants.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte