Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1393
Conférences

le (33m10s)

L'habitat en fiction : "Die Neue Wohnung" (1930) de Hans Richter / Éline Grignard

L'habitat en fiction : Die Neue Wohnung (1930) de Hans Richter / Éline Grignard, in colloque "Ciné Design 2. Objets impossibles, impensables, à penser, dans les fictions filmées" organisé par le laboratoire Lettres, Langages et Arts-Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles (LLA-CRÉATIS) sous la responsabilité scientifique de Mélanie Boissonneau, Fabienne Denoual, Irène Dunyach, Brice Genre, Anthony Masure et Pia Pandelakis, Université Toulouse Jean-Jaurès, 8-11 novembre 2018. Panel 4 : Utopies Micro et Macro.Ce colloque se propose d’explorer comment le cinéma peut projeter de nouveaux usages et opérer un travail se rapprochant du projet de design, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h6m24s)

De la dérive des continents à la tectonique des plaques

Lorsque j'ai commencé ma carrière de chercheur en 1959, nous ne connaissions même pas l'existence de la dorsale médio-océanique, la plus grande structure de notre planète puisqu'elle fait 60 000 kilomètres de long. L'océan était considéré comme au moins aussi âgé que les continents. Or nous avons découvert qu'il était trente fois plus jeune. Nos connaissances sur la partie de la Terre recouverte par l'eau étaient donc embryonnaires. C'est l'exploration des océans qui a conduit à élaborer dans les années soixante la tectonique des plaques proposant pour la première fois un modèle quantitatif cohérent de l'évolution de notre planète. Paradoxalement, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m31s)

Le cycle de l'eau et l'adéquation besoin-ressources au 21ème siècle

"Le cycle de l'eau, alimenté en énergie par la "" machine "" thermique solaire, fait s'évaporer l'eau depuis les continents et les océans, la fait transiter quelques jours dans l'atmosphère, puis retomber en pluie. On donnera les chiffres principaux des volumes d'eau annuels parcourant ce cycle, et les volumes d'écoulement associés. On évoquera aussi l'origine des eaux, dans l'histoire de la terre. On abordera les évolutions possibles de flux annuels sous l'effet des changements climatiques, et leur répartition sur le globe. On parlera ensuite de l'utilisation des eaux par les écosystèmes et par les sociétés humaines, et les évolutions probables ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m3s)

L'observation des océans

Immensité, obscurité, hostilité, autant d'éléments qui expliquent que l'océan soit un milieu encore bien mal connu. Pourtant, il mérite mieux puisqu'il occupe les trois-quarts de notre surface terrestre et joue un rôle fondamental dans l'équilibre climatique de notre planète. L'océanographie est en fait une science jeune qui débuta à la fin du siècle dernier avec la première campagne océanographique anglaise du Challenger (1872-1876). Jusqu'aux années cinquante, l'océanographie est restée essentiellement descriptive. Les années soixante ont été marquées par les premières expériences internationales d'observation intensive. Mais c'est au cours de ces deux dernières décennies que l'océanographie dynamique a connu une véritable ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m18s)

L'action de l'homme sur le climat

"Les modèles climatiques qui servent à l'évaluation des conséquences de la croissance de l'effet de serre sont des outils numériques lourds qui reconstruisent le climat de la planète sur la base des équations fondamentales de la physique. Récemment, le progrès des capacités de calcul a permis d'utiliser ces modèles à l'étude des fluctuations lentes de notre environnement global, fluctuations qui mettent en jeu à la fois la dynamique de l'océan et de l'atmosphère. Ces modèles ont obtenu de grands succès et se montrent capables de simuler au moins qualitativement la plupart des régimes naturels de fluctuation du climat. Lorsqu'il sont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m36s)

Sommes-nous responsables de nos croyances ?

Les croyances ont des causes plutôt que des raisons, et beaucoup d'entres elles sont soumises à des déterminations sociales. Si la croyance n'est pas volontaire, comment pourrions-nous être responsables de nos croyances? Peut-on reprocher à quelqu'un de croire des choses stupides? Et pourtant on peut blâmer un individu pour ses croyances racistes ou pour ses opinions irrationnelles, et nombre de conceptions de la croyance religieuse en font des engagements volontaires. Depuis le fameux argument du pari de Pascal, on a également soutenu que les raisons pratiques de croire pouvaient, dans certains cas, l'emporter sur les raisons théoriques de croire. Y-a-t-il ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (29m51s)

Poésie Touareg, Hawad

Héritier d'une culture nomade, Hawad, poète et peintre touareg, nous fait découvrir son oeuvre a travers deux poèmes qu'il nous lit et qu'il commente. Les poésies sont accompagnées de ses manuscrits qu'il rédige dans sa langue, la tamajaght, et qu'il transcrit en tifinagh, écriture touarègue. [Cette séance de lecture s'est déroulée à la Cave Poésie de Toulouse, à l'initiative du poète Serge Pey].GénériqueRéalisation et montage : Bruno BastardInterview : Christiane FioupouTraduction : Hélène Claudot-Hawad
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h31m21s)

La dynamique du globe contrôle-t-elle l'évolution des espèces ?

La Terre est une planète vivante, aussi bien d'un point de vue biologique que géologique. La dynamique interne du globe est à l'origine de bouleversements gigantesques à la surface. Ainsi, la vie eut-elle à subir de nombreuses agressions provoquées par la tectonique, la séparations des continents et les éruptions volcaniques de plusieurs milliers d'années. L'existence de ses gigantesques éruptions permet de fournir une hypothèse aux extinctions de masse qui ponctuèrent l'évolution des espèces.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m50s)

Climats et paysages de l'ère préhistorique

La préhistoire s'est déroulée sous des conditions climatiques bien différentes de celles que nous connaissons actuellement. La majeure partie a été dominée par une succession de glaciations. Celles-ci ont façonné nos paysages, laissant derrière elles des traces géologiques témoins de leur présence (stries gravées sur le socle rocheux, moraines, vallées en auge). Elles ont également charrié d'énormes blocs de pierre jusqu'à des centaines de kilomètres de leur lieu d'origine, les abandonnant sur place lors de la fonte des glaces.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte