Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 567
Label UNT Vidéocours

le (13m0s)

Promontofixation laparoscopique

Les progrès de la coelio-chirurgie, notamment des techniques de suture et de réalisation des noeuds, autorisent aujourd'hui la réalisation par coelioscopie de la colpo-suspension selon Burch au plus près de celle que l'on peut réaliser par chirurgie ouverte, donc d'espérer en obtenir les bons résultats à long terme, mais également dans le même temps de la cure de prolapsus génito-urinaire parfois associée. La coelio-chirurgie présente, dans ces cas, des avantages majeurs sur la chirurgie vaginale : 1° - En avant où l'apport de tissu prothétique solide entre vessie et vagin paraït donner un résultat plus durable que la simple réfection ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (6m56s)

Ablation complète de bandelette sous uréthrale rétro-pubienne par voie laparoscopique sous péritonéale

En cas de dysurie et/ou de rétention chronique, en cas d'érosion ou d'infection du matériel, l'ablation complète du matériel prothétique peut s'avérer nécessaire. La zone d'insufflation est sous péritonéale. L'exploration du Retzius est complète avant de rechercher les deux branches de la bandelette au contact du pubis. Un temps de section sous uréthrale peut être indiqué de première intention afin de libérer la bandelette dans sa fonction extra-pelvienne. L'exploration et la dissection de la bandelette permettent de comprendre les troubles des patientes notamment en cas de passage intra-détrusorien. Cette voie est donc à préconiser en cas d'indication d'ablation de matériel ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (13m0s)

Cysto-prostatectomie radicale et néo-vessie iléale

1- La technique de cystoprostatectomie radicale qui est menée par voie rétropéritonéale et largement inspirée de la technique de la prostatectomie radicale. Les principaux temps opératoires sont détaillés, en particulier la préparation de l'apex et l'abord de l'urètre avec une myorraphie des releveurs afin de renforcer les mécanismes de continence. 2 - Le 2ème temps montre le remplacement vésical par une poche iléale W avec une anse afférente de 20 cm inspirée de la technique de Studer qui a l'avantage d'utiliser des uretères courts bien vascularisés en prévention de la stenose urétro-intestinale qui est la principale complication du remplacement vésical. ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (8m10s)

Coeliochirurgie assistée par robot (Da Vinci) et donneur vivant apparenté (DVA) : technique chirurgicale

Introduction : la chirurgie ouverte reste la technique de référence pour les prélèvements de rein chez le donneur vivant. La voie laparoscopique, nettement moins invasive, demeure une technique difficile, même avec une assistance manuelle intra-corporelle, et peu d'équipes l'ont développée. La robotique (Da Vinci ®, Intuitive Surgical), avec l'apport d'une vision tridimensionnelle et l'amélioration de la dextérité chirurgicale, permet de réaliser ces prélèvements dans des conditions techniques et de sécurité supérieures. La vidéo décrit les points principaux de ce prélèvement tel qu'il est actuellement réalisé par notre équipe après une expérience de 25 cas. Méthode : le patient est installé ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (13m0s)

Prostatectomie radicale par coelioscopie

Après une première expérience centrée sur la faisabilité et la reproductibilité de la technique coelioscopique, nous présentons ici notre technique actuelle qui vise à réduire le taux de complications propres à l'intervention. En effet, l'expérience montre qu'en plus de la faisabilité et donc des avantages habituels de la coeliochirurgie en terme de réduction des douleurs post-opératoires et de reprise précoce d'activité, la prostatectomie coelioscopique est particulièrement performante : 1° - Sur le plan carcinologique, avec un taux de marges positives faible. 2° - Avec un taux de continence immédiate plus élevé comparativement à notre expérience de chirurgie ouverte (particulièrement la ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (9m55s)

Néphrectomie polaire inférieure coelioscopique assistée par radiofréquence

La chirurgie partielle du rein par laparoscopie se heurte aux difficultés de l'hémostase. Ce film décrit une technique d'hémostase parenchymateuse per-laparoscopique utilisant la thermocoagulation par radiofréquence. Après libération du pôle inférieur conservant le revêtement graisseux recouvrant un adénocarcinome de 40 mm, une aiguille de radiofréquence introduite par un des trocarts permet une thermocoagulation sur la future ligne de section parenchymateuse. 9 points d'entrée permettant la réalisation de 33 impacts sur une durée totale de 24 minutes seront nécessaires. La section est totalement exsangue. La voie excrétrice, protégée par une double J, est suturée. Les suites furent simples. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (8m55s)

Néphrectomie polaire supérieure bilatérale par laparoscopie

Néphrectomie polaire supérieure bilatérale par laparoscopie pour duplicité complète avec abouchement ectopique obstructif des pyelons supérieursOBJECTIFS : Ce film montre le déroulement d'une nephrectomie polaire supérieure avec urétérectomie partielle pour duplication complète et abouchement ectopique avec destruction des deux pyélons supérieurs. Les deux interventions ont été effectuées par laparoscopie rétropéritonéale dans la même séance opératoire. MATERIEL ET METHODES : Patiente de 49 ans présentant une incontinence urinaire partielle permanente négligée depuis l'enfance. L'hospitalisation était motivée par une pyélonéphrite bilatérale traitée dans un premier temps par antibiothérapie et drainage des deux pyélons supérieurs par sonde urétérale. L'intervention fut menée en deux ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (7m55s)

La maladie de La Peyronie : traitement chirurgical

La maladie de La Peyronie peut occasionner des déformations qui sont gênantes pour les rapports sexuels. Un traitement chirurgical est alors indiqué. Nous rapportons à la lumière de notre expérience les techniques que nous utilisons fréquemment, soit simple plicature soit une excision greffe. Les voies d'abord chirurgicales sont envisagées et nous insistons sur la possibilité de conserver la zone du frein en cas d'abord rétrocoronal, ce qui diminue l'oedème postopératoire. Pour ce qui est des greffes utilisées, un matériel synthétique mixte nous paraît utilisable. Le Goretex semble donner de plus mauvais résultats. ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte