Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 568
Label UNT Vidéocours

le (7m56s)

Néphro-urétérectomie gauche par lomboscopie avec stripping antérograde de l'uretère

Les auteurs présentent les étapes techniques d'une néphro-urétérectomie gauche réalisée en associant la lomboscopie et l'endourologie. Cette méthode est mini-invasive et permet de pratiquer l'intervention en deux temps opératoires plutôt que trois. Cette technique de réalisation simple, avec une faible morbidité et d'efficacité équivalente à la chirurgie conventionnelle trouve naturellement sa place dans l'arsenal thérapeutique du chirurgien urologue. Origine FILMED 2001 - 101 5204 007 ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (7m0s)

Cystoplastie d'agrandissement par patch de collagène réticulé

Devant une hyperactivité vésicale rebelle aux traitements parasympathicolytiques, à une distension vésicale et un échec du test d'électromodulation sacrée, il est proposé une cystoplastie d'agrandissement. Cependant il existe des complications digestives liées au prélèvement iléal. Dans le cas présenté, une maladie de Crohn a fait proposer cette nouvelle technique dont le patch est composé de collagène réticulé acellulaire issu de derme de porc. L'intervention est réalisée par voie extrapéritonéale : incision sagittale vésicale, suture du patch 8x13 cm, pulvérisation de colle de fibrine pour étanchéité du patch, drainage vésical avec ballon de la sonde gonflé pour laisser le patch distendu ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (14m22s)

TVT-O : données anatomiques

Une bandelette (TVT-O) a été posée sur 12 cadavres, en utilisant l'instrumentation spécifique. Le pelvis, le périnée et la racine de la cuisse ont été disséqués. La vidéo illustre les résultats de cette série de dissections, 2 cadavres supplémentaires ayant été disséqués pour les besoins du film. Le trajet emprunté reproductible, respecte l'espace pelvien et passe à distance des structures périnéales superficielles. Le triangle fémoral n'est jamais traversé. La bandelette traverse les muscles adducteurs à l'exception de l'adductor longus. Le trajet passe à distance des branches du nerf obturateur et respecte le cercle vasculaire du foramen obturé. Conclusions : la ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m56s)

Diverticule de vessie : exérèse laparoscopique

Objectif : Démontrer comment retirer par laparoscopie un diverticule vésical symptomatique. Méthode : Une femme de 72 ans est suivie pour des infections urinaires chroniques persistantes malgré une antibioprophylaxie. Le bilan révèle un diverticule latéro-vésical droit qui reste rempli en cystographie rétrograde après miction. En cystoscopie le collet du diverticule est situé environ 3 cm en arrière et en dehors du méat urétéral droit. La patiente est installée en position gynécologique autorisant un abord laparoscopique abdominal transpéritonéal et une cystoscopie. Quatre trocarts (1 ombilical de 10-12 et 3 de 5 mm) sont positionnés. La lumière du cystoscope introduit dans le ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (10m24s)

La suspension vésicale par stratatis (SVS) : un nouveau procédé chirurgical de traitement de l'incontinence urinaire d'effort associé à un trouble statique de la femme

Le SVS vise à allier l'efficacité de la colposuspension paravaginale, et la solidité d'une bandelette prothétique bien tolérée. Elle constitue une synthèse de deux interventions précédemment décrites et dont les résultats sont connus : celle de Goebell-Stockel, et celle de Richardson. Il ne s'agit pas d'une technique minimally invasive, celle-ci ne pouvant etre valablement conseillée en cas de trouble statique associé. Le SIS est un matériau souple et solide. L'utilisation d'une bandelette prothétique pallie l'élasticité d'une paroi vaginale de mauvaise qualité, source de récidive ultérieure de l'IUE et du prolapsus. L'ATFP est facilement repérable et constamment solide, même lorsque le ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (6m26s)

Implantation par voie intra-caverneuse de la manchette du sphincter artificiel

La survenue d'une érosion ou d'une atrophie sous la manchette d'un sphincter artificiel implique, en cas de remise en place d'une nouvelle manchette, de la placer dans une situation plus distale. Toutefois l'urètre a alors un diamètre plus étroit qui peut parfois être limite pour une bonne coaptation de la taille 4 cm qui est la plus petite taille. De plus le toit de l'urètre en regard des corps caverneux est peu épais malgré une dissection prudente. Afin d'éviter le risque d'une érosion itérative, la technique de pose en intra-caverneuse permet d'inclure l'albuginée des corps caverneux en regard du toit ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (8m55s)

Les dysfonctionnements de sphincter artificiel chez la femme : place et intérêt de la coelioscopie

Ce film montre l'intérêt de l'approche coelioscopique dans la prise en charge des pannes de sphincter artificiel (S.A.) chez la femme multi-opérée. L'intervention est menée par voie coelioscopique intrapéritonéale après mise en place de 4 trocarts. L'espace sous-vésical a été facilement libéré, permettant de mettre en évidence l'ensemble des composants du S.A. La manchette, le réservoir et les tubulures ont ainsi été changés. Résultats : la durée opératoire a été de 90 minutes. Les pertes sanguines ont été négligeables. Le sphincter a été activé d'emblée et aucune sonde vésicale n'a été laissée en post-opératoire. La sortie a été autorisée à ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (12m53s)

Prostatectomie radicale par laparoscopie extrapéritonéale

L'abord premier transpéritonéal des vésicules séminales a été longtemps considéré comme l'une des clefs de la prostatectomie radicale laparoscopique. Les adhérences péritonéales, les petits bassins difficiles, le risque d'uropéritoine, la durée opératoire incitent à la simplification. Cette technique obtient de bons résultats au niveau du contrôle de l'apex et du col vésical, au niveau de l'incontinence et de la sexualité. Elle permet de réduire le Trendelenburg, le risque d'uropéritoine, les difficultés liées aux organes rétropéritonéaux et surtout, le temps opératoire de près de 40 minutes. ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (7m56s)

Traitement du prolapsus utérin par voie vaginale exclusive avec prothèses : technique originale

Présentation d'une nouvelle technique chirurgicale de prise en charge des troubles de la statique pelvienne par voie vaginale exclusive : mise en place d'une seule prothèse, sous vésicale et prérectale fixée par voie trans-obturatrice en avant et associée à une sacropexie infracoccygienne (IVS tunneller). Origine FILMED 2002 - 102 5403 082 ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte