Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 568
Label UNT Documentaires

le (10m0s)

Technique- prostatectomie totale rétropubienne pour les cancers de la prostate de stade 3

Prostatectomie totale rétropubienne après lymphadénectomie pelvienne laparoscopique puis 3 mois d'hormonothérapie néoadjuvante (GETUG 12). 1 -Abord de l'espace de Retzius, 2 -Abord de l'urètre, 3 -Libération de la face postérieure de la prostate jusqu'au sommet des vésicules séminales en emportant tout le fascia de Denonvilliers (VS non vues), 4 -Section du col vésical, 5 -Dissection et ligature haute des pédicules prostatiques supérieurs, 6 -Réalisation de l'anastomose vésico-urétrale. Absence de préservation des bandelettes vaculo-nerveuses. Le temps opératoire a été de 110 min et les pertes sanguines de 300 cc. Aucune complication péri-opératoire, réalimentation à J2, urétrocystographie post-opératoire normale, sonde urétrale retirée ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (10m0s)

Le curage ganglionnaire étendu par voie laparoscopique dans le cancer de la prostate

Le film montre un curage ganglionnaire ilio-obturateur étendu par voie laparoscopique trans-péritonéale. L'incision large du péritoine, l'exposition de l'uretère et de l'artère ombilicale sont les clés de l'extension du curage classique au groupe ganglionnaire hypogastrique. Le patient âgé de 57 ans, avait un adénocarcinome prostatique T3a de score de Gleason 6 (3+3) avec infiltration de la capsule sur 2 des biopsies, découvert sur un dosage du PSA sérique à 32 ng/ml. L'IRM était en faveur d'une extension péri-prostatique. Le patient a été inclus dans le protocole thérapeutique GETUG 12 avec une option de radiothérapie. Le nombre de ganglions prélevés était ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (10m0s)

Uréthroplastie de Koyanagi pour hypospadias postérieur

Le traitement des hypospadias postérieurs avec courbure importante de la verge nécessite le sacrifice de la plaque uréthrale. La technique de Koyanagi, décrite en 1984 utilise pour la reconstruction du néo-urèthre en arrière la plaque uréthrale tubulisée et en avant la "muqueuse" préputiale, sous forme de deux hémi-gouttières suturées l'une à l'autre. Les avantages théoriques sont, d'une part, d'éviter l'anastomose termino-terminale circulaire à la base de la plastie et, d'autre part, la bonne qualité de la vascularisation du néà-urèthre assurée non seulement par un pédicule préputial, comme dans le Duckett et le Onlay mais aussi par la continuité du réseau ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (6m0s)

Neurolyse coelioscopique d'une compression du nerf obturateur gauche par une bandelette tvt

Objectif : Nous rapportons le cas d'une patiente qui a présentée immédiatement après la pose d'une bandelette de TVT, des douleurs dans le territoire du nerf obturateur gauche. Ce film montre la neurolyse, par voie coelioscopique, du nerf obturateur gauche qui était comprimé par le TVT. Matériel et méthodes : La voie d'abord a été trans-péritonéale avec 4 trocarts. Un abord des vaisseaux iliaques externes et du nerf obturateur a été réalisé après incision du péritoine. La bandelette de TVT croisait le nerf obturateur en passant d'abord sur son bord inférieur puis sur son bord externe au contact du muscle ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (10m0s)

Méga-uretère et ectopie d'implantation uretérale

Réimplantation d'un uretère ectopique par voie transtrigonale. Nous rapportons l'observation d'un enfant de sexe masculin qui a bénéficié d'un diagnostic anténatal de méga-uretère géant. Une pyélostomie a été placée à la naissance permettant une opacification du mégauretère droit, monstrueux occupant la quasi totalité de l'abdomen et entraînant une distension de la paroi abdominale, évoquant un syndrôme de prune-belly. Le diagnostic de mégauretère refluant était posé grâce à la cystographie, objectivant de plus une ectopie d'implantation de l'uretère dans une cavité s'abouchant dans l'urètre postérieur. Devant l'aspect satisfaisant du parenchyme rénal à l'échographie, nous avons réalisé une pyélostomie percutanée. La scintigraphie ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (8m0s)

Reconstruction du prépuce pour la technique du Z de pleine épaisseur

Les auteurs présentent une technique originale de reconstruction des prépuces malformés associés ou non à un hypospadias. Il est montré la reconstruction du prépuce associée à une intervention de Duplay ainsi qu'une intervention de Mathieu. Les schémas opératoires expliquent la levée des lambeaux. Sur une étude préliminaire de 10 patients ayant bénéficié de cette plastie, il n'a été constaté aucun lâchage de sutures préputiales. Sur les 10 patients, le décalotage l a toujours été facile, sauf por 1 malade où à 1 mois 1/2 de l'intervention, le décalotage était impossible. Le décalotage de ce patient a été possible à 2 ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (10m0s)

Le traitement de la peyronie

Le traitement de la peyronie : traitement chirurgical avec laser au CO2 et greffon de la veine dorsale profondeL'ablation des plaques avec un laser au CO2 a été décrit comme une méthode qui préserve l'intégrité de la tunique albuginée ainsi que du tissu caverneux érectile. Dans cette vidéo nous démontrons l'usage du laser CO2 pour l'évaporisation des plaques en combinaison avec un greffon, de la veine profonde de la verge. L'opération résulte en une correction de la courbure de la verge et en préservant la longueur de la verge et la qualité de l'érection. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (15m0s)

Prise en charge de l'insuffisance érectile

Les injections de substances vaso-actives en intra-caverneux représentent encore aujourd'hui le premier traitement des troubles de l'érection. A l'issue d'une anamnèse détaillée, d'un examen clinique orienté et d'un minimum d'investigations paracliniques, le test vaso-actif intra-caverneux est proposé au patient au cours de la deuxième consultation. Ce test est présenté au patient comme un moyen de "vérifier le bon fonctionnement des fibres musculaires à l'intérieur de la verge". Cette injection-test (véritable impact psychologique), bien vécue par le patient, est un élément fondamental pour envisager la poursuite thérapeutique. Ce test ainsi présenté permet également de laisser entrevoir la possibilité d'une "rééducation" ultérieure. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m0s)

Surrénalectomie droite par "pelvioscopie"

La méthode décrite initialement à Clermont-Ferrand pour le curage ganglionnaire pelvien peut être utilisé dans d'autres sites extrapéritonéaux. Ce film décrit la technique de surrénalectomie droite en s'aidant du "pelvioscope" sorte de spéculum gynécologique modifié. Une incision cutanée de 5 cm environ sur le col de la 12ème cote, débutant au contact de la masse sacrolombaire est pratiquée. Environ 7 cm de la partie postérieure de cette cote sont réséqués. Le diaphragme est ouvert dans le lit de la cote et on accède à la fosse lombaire où l'on place le "pelvioscope". On va suivre le diaphragme jusqu'au foie et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte