Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 28
Label UNT Vidéocours

le (13m52s)

Prostatectomie radicale coelioscopique

Plusieurs équipes chirurgicales ont désormais une large expérience de la prostato-vésiculectomie radicale coelioscopique. De la technique actuelle, bien qu'en perpétuelle évolution, se dégage désormais une chronologie séquentielle bien codifiée. Ces différentes étapes sont décrites et commentées point par point. Plus de 40 prostatectomies ont été réalisées depuis novembre 98. Une analyse détaillée des résultats fait l'objet d'une communication orale. La baisse régulière des durées opératoires, le très faible taux de transfusion, la magnification vidéoscopique de la dissection, le confort post-opératoire des patients, les résultats histologiques inchangés, sont autant d'arguments pour les auteurs pour en faire désormais leur technique de choix. ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (13m0s)

Promontofixation laparoscopique

Les progrès de la coelio-chirurgie, notamment des techniques de suture et de réalisation des noeuds, autorisent aujourd'hui la réalisation par coelioscopie de la colpo-suspension selon Burch au plus près de celle que l'on peut réaliser par chirurgie ouverte, donc d'espérer en obtenir les bons résultats à long terme, mais également dans le même temps de la cure de prolapsus génito-urinaire parfois associée. La coelio-chirurgie présente, dans ces cas, des avantages majeurs sur la chirurgie vaginale : 1° - En avant où l'apport de tissu prothétique solide entre vessie et vagin paraït donner un résultat plus durable que la simple réfection ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (13m0s)

Prostatectomie radicale par coelioscopie

Après une première expérience centrée sur la faisabilité et la reproductibilité de la technique coelioscopique, nous présentons ici notre technique actuelle qui vise à réduire le taux de complications propres à l'intervention. En effet, l'expérience montre qu'en plus de la faisabilité et donc des avantages habituels de la coeliochirurgie en terme de réduction des douleurs post-opératoires et de reprise précoce d'activité, la prostatectomie coelioscopique est particulièrement performante : 1° - Sur le plan carcinologique, avec un taux de marges positives faible. 2° - Avec un taux de continence immédiate plus élevé comparativement à notre expérience de chirurgie ouverte (particulièrement la ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (12m30s)

Hystérectomie sub-totale au cours du prolapsus sous laparoscopie. Quand ? Comment ?

L'hystérectomie associée à la cure de prolapsus par laparoscopie sera réalisée quand l'utérus est fibromyomateux de gros volume ou pour des raisons gynécologiques (méno métrorragies...). Elle sera sub-totale en raison du risque de retard de cicatrisation de la tranche vaginale pouvant entrainer un sepsis prothétique. Elle sera conservatrice en fonction de l'âge ( Origine FILMED 2004 - 104 5204 168 ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (11m21s)

La prostatectomie radicale sous-péritonéale antégrade par coelioscopie

Le film décrit cette technique sous-péritonéale antégrade, points par points en expliquant les différents temps opératoires qui s'imposent dans un ordre précis : - le respect de la voie pré-péritonéale par l'abord de l'espace de Retzius - l'abord antégrade premier du col vésical, dans le sens de la vision - la dissection du bloc des vésicules séminales - la libération de la face postérieure prostatique (plan inter-recto-prostatique) - l'ultra-dissection des lames vasculo nerveuses Origine ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (11m0s)

La promontofixation par coelioscopie : ".... Et quand le promontoire est caché...." par une dolicho artére iliaque primitive.

La promontofixation par coelioscopie dans la cure chirurgicale du prolapsus génital est devenue parfaitement codifiée.L'exposition du promontoire et l'incision du péritoine pariétal postérieur pour préparer le lit aux bandelettes de suspension sont le plus souvent aisées.Nous rapportons ici le cas d'une dolicho artère iliaque primitive droite qui décrit une boucle masquant l'accès au promontoire nécessitant la dissection préalable de cette artère afin de pouvoir "installer" les bandelettes. Origine FILMED 2004 -104 5204 ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (10m56s)

Prostatectomie radicale laparoscopique : les temps clés pour faciliter cette technique

La prostatectomie radicale coelioscopique sous péritonéale se déroule selon une stratégie bien définie : création de l'espace de Retzius à l'optique puis ouverture de l'aponévrose péritonéale permettant la mobilisation prostatique et la visualisation de son relief. Le second temps clé est l'abord premier du col vésical, véritable noeud stratégique donnant accès à l'espace postérieur. Ces deux verrous ouverts permettent la négociation des bandelettes neuro vasculaires (conservation à droite). Puis le troisième temps terminé permet la mobilisation prostatique, facilitant l'accès à l'apex, autorisant alors une section urétrale précise, sans risque de marge, dernier temps de cette prostatectomie. La gestion de ces ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (10m54s)

Néphrectomie élargie gauche sous lomboscopie

L'approche de la pathologie oncologique en chirurgie laparoscopique reste discutable. Le but de ce film est de démontrer la faisabilité de la néphrectomie élargie en rétropéritonéoscopie en respectant les critères de ce type de chirurgie pour des lésions tumorales inférieures à 5 ou 6 cm de diamètre. Le patient est installé en position de lombotomie. La fosse lombaire est préparée au ballonnet ; 4 trocarts sont disposés entre les deux dernières côtes et la crète iliaque. L'abord premier du pédicule se fait en suivant le psoas jusqu'à repérer les battements artériels. Le tronc de l'artère est libéré et sectionné entre ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (10m25s)

Adénomectomie prostatique laparoscopique

L'adénomectomie prostatique est réalisable par voie laparoscopique. Les auteurs présentent sur ce film leur technique opératoire par un abord sous-péritonéal. L'objectif de ce film est simplement de présenter la faisabilité technique d'une énucléation adénomateuse sous contrôle d'une vision laparoscopique. Les avantages de cette approche mini-invasive peuvent être notés dans les suites immédiates : absence de douleurs post-opératoires, diminution notable des saignements per et post-opératoires, réduction du temps de sondage et de la durée d'hospitalisation. L'étude de ces différents paramètres permettra de juger si on peut proposer l'approche laparoscopique comme une alternative aux autres techniques d'adénomectomie prostatique. ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte