Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3615
Reportages

le (2m24s)

Bretagne valorisation® : le transfert des technologies

Le transfert de technologies, du secteur de la recherche publique vers le monde industriel, constitue l’un des objectifs phares de Bretagne Valorisation®. Cyrille Chapon, directeur-adjoint de Bretagne Valorisation®, explique, point par point, les missions des ingénieurs transfert et les différentes étapes de la stratégie de valorisation des résultats de la recherche.Pour en savoir plus retrouver cette vidéo sur l'aire d'U, la plateforme de diffusion multimédia de l'Université Rennes 2.http://www.lairedu.fr/bretagne-valorisation-le-transfert-de-technologies/
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h11m46s)

L'origine du champ magnétique terrestre

Conférence expérimentale à l'ESPCI du 8 juin 2009, par Emmanuel Dormy et Nicolas Mordant, ENS-IPGP Le champ magnétique terrestre est comparable, en première approximation à celui que créerait un barreau aimanté situé au centre de la planète et aligné avec son axe de rotation (on parle d’un champ dipolaire axial). Pour autant les températures très élevées qui règnent au cœur de notre planète ne permettent pas d’envisager un magnétisme permanent. Ce champ peut en revanche être créé par des courants électriques. Le noyau terrestre, quelques 3000 km sous nos pieds, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (41m56s)

À propos de Spinoza (Monique Schneider)

La cause amoureuse : Freud Spinoza RacineDans cet entretien, Monique Schneider revient sur les enjeux de son ouvrage « La cause amoureuse, Freud, Spinoza, Racine » (Seuil,2008).Elle reprend et développe un article de référence dans les études spinozistes françaises, intitulé « Le fini, l'autre et le savoir chez Spinoza et chez Freud », publié en 1977 dans le premier numéro des Cahiers Spinoza. La réflexion mène sur 3 points :d'abord, Spinoza fournit des éléments théoriques sur les affects qui permettent de mettre en perspective la fascination et la méfiance de Freud s'agissant de l'amour ; ensuite, il est possible de ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (41m18s)

Averroès - Introduction

Bien qu’il y ait eu, en terre d'Islam, de nombreux philosophes entre les XIIIe et XVIIe siècles, de l’andalou Ibn Sab'în (XIIIe siècle) jusqu’au perse Molla Sadra (XVIIe siècle), la plupart des recherches s'accordent à dire que c’est Averroès (1126-1198) qui est le dernier philosophe de la civilisation de l'Islam classique. Ce jugement, qui doit être nuancé sur certains points, repose principalement sur l’ampleur du projet qu’il a réalisé, et surtout sur la réception de ce même projet dans l'Occident latin pendant le Moyen Âge. Dans son travail, Averroès cherchait, en effet, à renouer avec l’aristotélisme et avec la méthode ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (26m33s)

Averroès - Le philosophe et la politique

Bien qu’il y ait eu, en terre d'Islam, de nombreux philosophes entre les XIIIe et XVIIe siècles, de l’andalou Ibn Sab'în (XIIIe siècle) jusqu’au perse Molla Sadra (XVIIe siècle), la plupart des recherches s'accordent à dire que c’est Averroès (1126-1198) qui est le dernier philosophe de la civilisation de l'Islam classique. Ce jugement, qui doit être nuancé sur certains points, repose principalement sur l’ampleur du projet qu’il a réalisé, et surtout sur la réception de ce même projet dans l'Occident latin pendant le Moyen Âge. Dans son travail, Averroès cherchait, en effet, à renouer avec l’aristotélisme et avec la méthode ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (26m5s)

Averroès - Le milieu intellectuel andalou et le projet

Bien qu’il y ait eu, en terre d'Islam, de nombreux philosophes entre les XIIIe et XVIIe siècles, de l’andalou Ibn Sab'în (XIIIe siècle) jusqu’au perse Molla Sadra (XVIIe siècle), la plupart des recherches s'accordent à dire que c’est Averroès (1126-1198) qui est le dernier philosophe de la civilisation de l'Islam classique. Ce jugement, qui doit être nuancé sur certains points, repose principalement sur l’ampleur du projet qu’il a réalisé, et surtout sur la réception de ce même projet dans l'Occident latin pendant le Moyen Âge. Dans son travail, Averroès cherchait, en effet, à renouer avec l’aristotélisme et avec la méthode ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (29m58s)

Averroès et les traditions de la pensée politique de l'Islam classique

Bien qu’il y ait eu, en terre d'Islam, de nombreux philosophes entre les XIIIe et XVIIe siècles, de l’andalou Ibn Sab'în (XIIIe siècle) jusqu’au perse Molla Sadra (XVIIe siècle), la plupart des recherches s'accordent à dire que c’est Averroès (1126-1198) qui est le dernier philosophe de la civilisation de l'Islam classique. Ce jugement, qui doit être nuancé sur certains points, repose principalement sur l’ampleur du projet qu’il a réalisé, et surtout sur la réception de ce même projet dans l'Occident latin pendant le Moyen Âge. Dans son travail, Averroès cherchait, en effet, à renouer avec l’aristotélisme et avec la méthode ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte