Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 94
Conférences

le (22m26s)

La ronde, « ensemble, c’est tout », avec Olivier Lefebvre

La ronde est une figure emblématique de la danse. Depuis la nuit des temps, les hommes font cercle pour célébrer les moissons, se donner du courage ou vénérer leurs dieux, et tous les participants ressentent dans leur propre chair le plaisir qu’il y a à danser les uns avec les autres, les uns autour des autres.Indissociable de l’image que nous nous faisons des cultures traditionnelles, la ronde est-elle une forme archaïque qui nous renverrait à des temps antérieurs à ceux de l’individuation en marche au sein de nos sociétés modernes ? On la retrouve pourtant dans des oeuvres majeures telles ...
Voir la vidéo
Conférences

le (34m40s)

The chronology of a changing climate and of volcanic activity in southern Cappadocia, from Early (aceramic) Neolithic to Chalcolithic

3e Rencontres d’Archéologie de l’IFEA    LA CAPPADOCE MÉRIDIONALE DE LA PRÉHISTOIRE À LA PÉRIODE BYZANTINE  Istanbul, les 8-9 Novembre 2012Session EnvironnementCatherine Kuzucuoğlu (CNRS, UMR 8591)The chronology of a changing climate and of volcanic activity in southern Cappadocia, from Early (aceramic) Neolithic to Chalcolithic
Voir la vidéo
Documentaires

le (50m58s)

La Réunion, de la croûte au noyau terrestre

Afin d'imager la structure du manteau supérieur et inférieur sous La Réunion, des stations sismologiques ont été déployées sur une superficie de 2000x2000 km2 centrée sur La Réunion. A l'aide du navire océanographique Marion Dufresne, 57 stations de fond de mer ont été déposées autour de La Réunion et sur les rides centrale et sud-ouest indienne, pour une durée d'une année (Oct. 2012 à Oct. 2013). Ce documentaire de 51 minutes illustre ce travail de recherche scientifique.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m17s)

Le château de mon souci

Qui était Richard III ? Au moment où son corps est retrouvé et enfin enterré à Leicester avec les honneurs qu’on lui doit, confronter le personnage historique au personnage théâtral construit par Shakespeare permet de comprendre comment le fantôme de ce roi d’Angleterre est devenu la figure attirante et repoussante de la conquête du pouvoir. Sa devise ? « Loyaulté me lie ». Richard III se trouve à l’intersection de plusieurs mondes, à défendre seul un pont qui s’effondre. Il est prêt à sacrifier tout son royaume pour un cheval, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m52s)

Non, l’esclavage n’est pas mort Conférence dans le cadre de l'Université Populaire du Havre Avec David Desgranges

La traite des êtres humains, ou l’esclavage moderne pour oser le terme, est une activité qui reste extrêmement lucrative. En 2017, elle a fait l’objet d’une prise de conscience mondiale, ce fléau étant chiffré à 41 millions de victimes selon l’OIT (Organisation Internationale du Travail). Le critère déterminant n’est pas la couleur de la peau, ni l’origine ethnique mais la vulnérabilité qui permet une emprise totale sur une personne. Aucun pays n’est épargné. En France, cette nouvelle servitude se retrouve dans l’esclavage domestique, les ateliers clandestins, la mendicité et la prostitution ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m28s)

Eichmann, médiocre criminel de bureau ou monstre ? Conférence dans le cadre de l'Université Populaire du Havre avec Didier Carsin

On a reproché à Hannah Arendt d’avoir dressé un portrait très discutable de Eichmann dans l’essai qu’elle fit paraître en 1963, Eichmann à Jérusalem, rapport sur la banalité du mal, après avoir tenu la chronique de son procès dans le journal The New Yorker.   Celui qui fut le responsable logistique de la Solution finale n’était-il qu’un médiocre criminel de bureau qui suivait aveuglément les ordres, comme on reproche à Hannah Arendt de l’avoir cru ? Ou fut-il au contraire un personnage cynique et manipulateur, prêt à simuler la médiocrité pour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m18s)

Attention, zone contaminée Conférence dans le cadre de l'Université Populaire du Havre avec Frédérick Lemarchand et Cathy Blisson

Tchernobyl en 1986, Fukushima en 2011 : avons-nous tiré tous les enseignements de ces catastrophes nucléaires et de leurs conséquences humaines ? Comment aujourd’hui traiter des risques technologiques majeurs ? Pour le sociologue Frédérick Lemarchand, appréhender les menaces produites par l’homme sous le seul angle du "risque calculable" est un facteur d’aggravation des situations de crise, voire un moteur. Seule une approche complexe et pluridisciplinaire, avec l’apport des sciences sociales et humaines et l’aval de la société civile, peut être à la hauteur de tels enjeux. Cette réflexion se place sous ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte