Canal-U

Mon compte
Canal Archéo Montpellier

Eaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement : La gestion des eaux indésirables dans le monde romain


dejaDiffuse du 15 au 16 Octobre 2020
Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/asm/embed.1/eaux_sales_eaux_troubles_eaux_de_ruissellement_la_gestion_des_eaux_indesirables_dans_le_monde_romain.57701?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Canal Archéo Montpellier
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Eaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement : La gestion des eaux indésirables dans le monde romain

Les eaux usées ou bien les eaux grises, du fait des miasmes qu’elles peuvent transporter, sont toujours vues par nos contemporains comme une véritable menace au bon fonctionnement des sociétés, bien plus que les eaux de ruissellement qui pourtant, bien qu'elles servent parfois de moyen d’alimentation, peuvent constituer un grave danger pour les communautés humaines.

Ces eaux indésirables faisaient déjà durant la période romaine l’objet d’un soin particulier comme en témoignent certains vestiges monumentaux destinés à les contenir. On pense bien sûr à la Cloaca Maxima, mais il existe une multitude d’autres infrastructures de tailles et de formes hétérogènes dans l’ensemble du monde romain. Ce sont ces installations et les stratégies mises en œuvre pour limiter les dangers liés aux eaux indésirables que ce rendez-vous propose de mettre à l’honneur.

Au travers de recherches récentes, seront présentées les différentes formes que peuvent arborer les installations destinées à gérer les eaux indésirables tant en milieu urbain que rural. On se demandera si leurs caractéristiques architecturales sont le fruit de déterminismes environnementaux et culturels ou bien s’il s’agit de véritables modèles standardisés, qui se développent dans l’ensemble du monde romain. A ce titre, seront analysés les réseaux d’évacuation de plusieurs provinces, aussi bien dans des territoires précocement romanisés que dans des provinces où la présence romaine a été moins longue et plus diffuse. C’est en effet la confrontation des contextes d’étude qui permet de saisir les modalités de mise en place de ces réseaux et la perception qu’avaient les populations des eaux dites indésirables.

La frontière est parfois difficile à saisir pour l’archéologue entre « eaux utiles » et « eaux indésirables », autrement dit entre réseau d’alimentation et réseau d’évacuation. Ce colloque propose donc de présenter les infrastructures non pas pour elles-mêmes mais dans l’optique de les intégrer au sein d’un réseau hydraulique cohérent, afin de comprendre les liens et les limites qui existent entre les réseaux d’alimentation et d’évacuation, souvent opposés mais en réalité complémentaires.

On s’interrogera aussi sur les apports de l’étude détaillée de ces mécanismes à l’archéologie. En pratique, les installations de gestion des eaux indésirables présentent fréquemment un caractère souterrain ; elles sont par conséquent nettement mieux conservées que les différents ensembles architecturaux dont elles sont issues, ce qui en fait des structures essentielles à la compréhension des vestiges archéologiques. Elles permettent de dater des phases d’aménagement mais aussi d'interpréter la fonction de certains espaces, quand tous les autres vestiges ont disparu. Ainsi, la présence de telle ou telle structure d'évacuation pourra indiquer que l'espace était couvert ou extérieur, public ou privé, utilisé à des fins domestiques ou artisanales …

  •  
  •  
    Date de réalisation : 15 Octobre 2020
    Durée du programme : 0 min
    Classification Dewey : Antiquité romaine
  •  
    Catégorie : Colloques
    Niveau : niveau Master (LMD), niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Archéologie
    Collections : Eaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : monde romain, gestion de l'eau
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Urban sanitation in Roman Mirobriga (Santiago do Cacèm, Portugal)
 Evacuation des eaux usées et pluviales dans les quartiers d’habitation et d’artisanat du Castellas (Murviel-lès-Montpellier, Hérault)
 La gestion des eaux à Forum Iulii : la cas du site de l’école des Poiriers
 La gestion des eaux sales, troubles et indésirables à Aix-en-Provence, durant l’Antiquité
 L’ensemble monumental de Saint-Romain-en-Gal : l’exemple d’un bassin de rétention romain ?
 Le parcours des eaux propres et usées au fil de l’évolution de l’îlot urbain de la maison des Dieux Océan (îlot A, Saint-Romain-en-Gal, Rhône)
 évolution, répartition et gestion des réseaux d’évacuation des eaux usées dans le quartier urbain antique de Saint-Romain-en-Gal (Ier s. av. J.-C. – IIe s. ap. J.-C.)
 Introduction générale
 La gestion des eaux usées à Avenches / Aventicum ? Quelques éléments de réponse (visioconférence)
 Que faire des eaux d’inondation ? Le cas des villes de Gaule.
 30 ans après Pontus Reimers : de la nécessité d’harmoniser les études sur les réseaux d’évacuation antiques en milieu urbain.
 Une gestion totalement maitrisée des eaux d’alimentation et des eaux usées ? Le cas de la Villa Prato (Sperlonga, province de Latina) au IIe s. av. J.-C.
 La canalisation souterraine de Soriech (Lattes, 34) : gestion d’une zone humide au haut Empire.
 Cassinomagus (Chassenon, Charente) : gestion des eaux indésirables dans le secteur sud-est de l’agglomération
 Eaux indésirables à Villevieille (Gard) : l’exemple péri-urbain du Chemin de la Truque
 Indésirables mais utiles : la gestion des eaux dans la périphérie urbaine d’Augustonemetum/Clermont-Ferrand (fin du Ier s. - IVe s. ap. J.-C.)
 Colloque international : Eaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement : la gestion des eaux indésirables dans le monde romain - Mot de bienvenue
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte