Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

L’obsidienne dans tous ses états. 2. Taille expérimentale par pression / François Briois


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/l_obsidienne_dans_tous_ses_etats_2_taille_experimentale_par_pression_francois_briois.57569?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

L’obsidienne dans tous ses états. 2. Taille expérimentale par pression / François Briois

L’obsidienne dans tous ses états. 2. Taille expérimentale par pression / François Briois, in séminaire de master « L’obsidienne dans tous ses états » organisé par Vanessa Lea (TRACES) dans le cadre de l’enseignement « Étude des artefacts », Université Toulouse-Jean Jaurès, 29 mars 2017.

L’obsidienne est souvent considérée comme un matériau particulier, pour sa composition, ses propriétés, les usages dont il a pu faire l’objet, ou encore le rôle qu’il a pu jouer dans la fabrication de biens d’apparats, d’offrandes, le statut que les préhistoriques sont susceptibles de lui avoir attribué. C’est un matériau qui fascine par ses aptitudes exceptionnelles à la taille. Si tout, ou presque, peut être fabriqué à partir de l’obsidienne, comme le montre son utilisation tout au long de la Préhistoire, les productions de lames et de lamelles occupent une place à part, tant les sociétés du Passé ont su jouer avec les propriétés de l’obsidienne, grâce à l’emploi des techniques les plus perfectionnées afin d’en tirer les plus spectaculaires exemplaires. Dans le cadre des études concernant les vestiges préhistoriques en obsidienne, l’approche expérimentale est fondamentale : elle permet notamment de mieux comprendre quels ont été les choix et gestes des tailleurs, quels types de savoir-faire ont été impliqués dans la fabrication des artefacts réalisés aux dépends de cette matière première si particulière. Les trois films de la collection "L'obsidienne dans tous ses états" concernent une séance de taille d’obsidienne en vue d’obtenir des productions laminaires et lamellaires. Ils ont l’intérêt de montrer différentes étapes de la chaine opératoire ainsi que le recours à différentes techniques de taille. Réalisés grâce à la participation de Frédéric Abbès, François Briois et Hatem Arrok, ils se complètent afin d’offrir des images au contenu pédagogique et rares.

 Ce film montre l’expérimentation d’un débitage de lames et lamelles par pression menée par François Briois. Il permet d’appréhender la productivité des nucléus en obsidienne grâce au recours de la pression, ainsi que les caractéristiques des produits laminaires et lamellaires que l’on peut obtenir grâce à ce type de technique. La taille débute sur des nucléus préparés et délamés qui ont déjà été productifs avant la réalisation de la vidéo. 
Trois types de nucléus sont présentés :
- Nucléus 1, le plus petit des trois, est un nucléus semi-conique à plan de pression lisse.
- Nucléus 2, de type bullet-core ou balle de fusils, est un peu plus grand que le 1 et comporte un plan de pression lisse et poli non incliné.
- Nucléus 3 est en obsidienne mexicaine au plan de pression lisse et poli.
Les deux premiers nucléus font l’objet d’un débitage par pression.
Cette vidéo comporte l’intérêt de présenter différents types de béquilles qui peuvent être employées pour le débitage par pression : béquille pectorale, béquille en T abdominale, grande béquille en T avec un compresseur en cuivre, ainsi qu’un système d’immobilisation du nucléus (système de calage en V avec une gorge pour y placer le nucléus). Le nucléus 1 est taillé par pression avec une béquille abdominale comportant un compresseur en os. Ce sont des lamelles de petite dimension qui sont recherchées. Le nucléus 2 est taillé par pression avec une équille abdominale comportant un compresseur en cuivre.  Ce sont de petites lames d’une douzaine de centimètres de longueur qui sont recherchées.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 10 Avril 2020
    Durée du programme : 27 min
    Classification Dewey : Archéologie de la préhistoire, Méthode expérimentale (dans la recherche)
  •  
    Catégorie : Autres
    Niveau : niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD)
    Disciplines : Archéologie préhistorique
    Collections : Collection Technologie lithique préhistorique
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : BRIOIS François
    producteur : Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail
    Réalisateur(s) : MICHAUD Nathalie
    Editeur : SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : industrie lithique, outils préhistoriques, outils d'obsidienne
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès et aux auteurs.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 L’obsidienne dans tous ses états.1. Taille expérimentale par percussion directe / Frédéric Abbès
 La technologie lithique : les grands principes / François Briois
 L’obsidienne dans tous ses états. 3. Taille expérimentale par pression au levier / Hatem Arrok
 La technologie lithique. 1. Le façonnage : le galet à taillant / François Briois
 La technologie lithique. 1. Le façonnage : le biface / François Briois
 La technologie lithique. 1. Le façonnage : la hache taillée / François Briois
 La technologie lithique 1. Le façonnage : une petite pièce bifaciale / François Briois
 La technologie lithique. 2. Le débitage d'éclats sans prédétermination / François Briois
 La technologie lithique. 2. Le débitage d'éclats : l'éclat Kombewa / François Briois
 La technologie lithique. 2. Le débitage d'éclats : l'éclat Levallois / François Briois
 La technologie lithique. 2. Le débitage de lames par percussion directe : le percuteur de pierre / François Briois
 La technologie lithique. 2. Le débitage de lames par percussion directe : le percuteur tendre / François Briois
 La technologie lithique. 2. Le débitage de lames par percussion indirecte / François Briois
 La technologie lithique. 2. Le débitage de lames par pression / François Briois
 La technologie lithique. 3. La retouche par percussion directe : le grattoir / François Briois
 La technologie lithique. 3. La retouche par percussion directe : le perçoir / François Briois
 La technologie lithique. 3. La retouche par percussion directe : la pièce denticulée / François Briois
 La technologie lithique. 3. La retouche sur enclume : le bord abattu / François Briois
 La technologie lithique. 3. La retouche par pression : la pièce microdenticulée / François Briois
 La technologie lithique. 3. La retouche par pression : la pointe bifaciale / François Briois
 La technologie lithique. 4. Les techniques spéciales : le microburin / François Briois
 La technologie lithique. 4. Les techniques spéciales : le coup de burin / François Briois
 La technologie lithique. 4. Les techniques spéciales : la coche / François Briois
 La technologie lithique. 4. Les techniques spéciales : le coup de tranchet / François Briois
 Préhistoire de la pierre taillée. 1. De l'éclat à la lame / Michel Barbaza, François Briois
 Préhistoire de la pierre taillée. 2. Les outils de pierre / Michel Barbaza, François Briois, Nicolas Valdeyron
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte