Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

La Renaissance en tableau : Foucault et "Las Meninas" / Philippe Desan


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/la_renaissance_en_tableau_foucault_et_las_meninas_philippe_desan.11016?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

La Renaissance en tableau : Foucault et "Las Meninas" / Philippe Desan

La Renaissance en tableau : Foucault et "Las Meninas" / Philippe Desan. In colloque "Foucault et la Renaissance", organisé par le laboratoire "Patrimoine, Littérature, Histoire" (PLH) de l'Université Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Centre d’Etudes en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées (CERPHI) de l'Institut d’his­toire de la pensée clas­si­que (ENS Lyon). Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, 13-16 mars 2012. 
Thème 2 : Autour de l'épistémè (2), 13 mars 2013.

Le tableau le plus célèbre de Vélasquez, Las Meninas, représente un point d’entrée -ou plutôt un point de sortie- pour Michel Foucault dans la Renaissance. Ce tableau se prête au jeu de l’interprétation et les lectures ne manquent pas. Foucault se sert de ce tableau pour illustrer la coupure épistémologique qui marque le début l’Âge Classique. D’après Foucault, la représentation se met en scène et devient finalité, non plus à partir d’un ordre fondé sur la ressemblance mais désormais construit sur la différence. La communication de Philippe Desan permet de voir comment La Meninas est surtout une illusion d’optique et d’histoire. En effet, la Renaissance est la partie cachée du tableau de Vélasquez, seule trace d’un passé représenté en tableaux fixés sur des murs. Dans une interview en 1972, Foucault se défend d’avoir utilisé la Renaissance comme période historique, pourtant la Renaissance “en tableau” (La Meninas) renforce et questionne en même temps la célèbre thèse de Foucault sur la ressemblance disparue.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.

peretyow 04/08/2015 11h05

Definitely pent topic matter, appreciate it for selective information. eekcadeefkdd
 

Dans la même collection

 Scolastique et humanisme : paradigmes concurrents et contemporanéité des épistémès / Blaise Dufal
 L'épistémé foucaldienne à l'épreuve de l'histoire des sciences / Violaine Giacomotto-Charra
 Blaise de Vigenère et Béroalde de Verville. Du magicien au scientifique, une rupture épistémologique ? / Blandine Perona
 "La prose du monde" en question / Didier Foucault
 Le sophisme des signatures, de Foucault à Agamben / Marie-Luce Demonet
 Peut-on parler d'une éthique sexuelle dans la lyrique amoureuse de la Renaissance ? / Ulrich Langer
 Foucault et l'obscénité renaissante / Dominique Brancher
 Sorcellerie et subjectivité : la sorcière, bête d'aveu ? ("Les Anormaux" dans le sillon de "l'Histoire de la sexualité") / Virginia Krause
 Une épistémologie du linéaire ou comment passer de l'obsession de la mort à celle de la folie / Claude Blum
 Les références de Foucault dans le chapitre "Stultifera navis" : mirages et miracles des sources / Christine Bénevent
 Paroles de fous, paroles sur les fous à la Renaissance. Folie et ordre du discours dans la 34e sérée de Guillaume Bouchet / Bérengère Basset
 Archéologie de la "pensée du dehors". Foucault et les mystiques platoniciens / Sébastien Galland
 Parrhesia politique et libertas loquendi : le franc-parler des "Essais" / John O'Brien
 A propos des "Essais" : le fait divers, l'histoire et leur 'dispositif' / Yves Delègue
 Le monstrueux à la Renaissance : de Foucault à Montaigne / Raffaele Carbone
 Ressemblance vs différence : l'épisthémè renaissante de Foucault et l'épistémologie de Montaigne / Emiliano Ferrari
 La production de vérité : aveu et confession / Didier Ottaviani
 "Régimes de vérité" au XVIe siècle : prolégomènes / Olivier Guerrier
 Savoirs, périodisations, vérité / Laurence Giavarini
 Foucault et la Renaissance politique : l'État et les pouvoirs / Paul-Alexis Mellet
 Foucault et les pensées politiques de la Renaissance : occultation du pouvoir souverain, valorisation de la raison d'État / Romain Descendre
 "Nombre des hommes" et "populatio" à la fin de la Renaissance : Machiavel, Bodin, Botero / Luca Paltrinieri
 L'être du langage et la « renaissance » de la littérature dans "Les mots et les choses" / Philippe Sabot
 Le concept historique d'Humanisme renaissant à l'épreuve de l'archéologie du savoir foucaldienne (et réciproquement) / Philippe De Lajarte
 Rompre avec le passé : Foucault et historiographie de la rupture à la Renaissance / Andrea Frisch
 Les historiens de la Renaissance et la pensée de Michel Foucault : usages, critiques et débats / Claire Judde de Larivière
 Quelle place pour la philologie dans la conception foucaldienne de l'épistémologie de la Renaissance ? / Emmanuel Bury
 Foucault, Elias et l'histoire culturelle de la Renaissance / Robert Muchembled
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte