Canal-U

Mon compte

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Héritière à la fois de la Sorbonne et de la Faculté de droit du Panthéon, l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est l'une des universités de premier plan dans le domaine des sciences humaines et sociales comme dans celui du droit et de l'économie.

Pour vous abonner au podcast de Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

L’archéologie environnementale regroupe un vaste éventail d’approches scientifiques qui ont pour objectif commun d’étudier les interactions sur le temps long entre les sociétés humaines et leurs environnements. Le matériel d’étude consiste le plus souvent en « écofacts » (bois, graines, pollens, os, coquillages, roches et sédiments) ou artéfacts (industrie ...
Découvert en 1971, le site d’Étiolles livre des vestiges de campements de la fin du Paléolithique parfaitement fossilisés dans les limons d’inondation de la Seine. Grâce à cette conservation exceptionnelle, les modes de vie des chasseurs-cueilleurs nomades de l’époque peuvent être restitués avec une finesse rare. Étudiée selon les ...
Le boom "du tout automobile" dans les années 70, a entraîné constructions de parkings et d’autres aménagements de taille importante. Ceci, souvent, en détruisant des vestiges enfouis témoignant de l’activité des sociétés passées. Scandalisés, les archéologues se sont mobilisés pour que soient mises en œuvre des procédures permettant ...
Le champ urbain est une forme d'organisation centre-périphérie caractérisant l'espace des villes qui est illustrée ici par les variations de densité de population.
Cette vidéo montre, à travers des exemples de villes comme Sydney ou Paris comment le modèle centre-périphérie qu'on appelle champ urbain se traduit dans la distribution spatiale des prix fonciers et immobiliers.
L'organisation spatiale du champ urbain interfère avec la répartition des catégories sociales dans les villes, plus généralement ce qu'on appelle la ségrégation sociale.
L'espace géographique s'organise à toutes les échelles, en centres et en périphéries sous l'effet de la contrainte de proximité. En effet, le modèle gravitaire recense des flux émis, polarisés par des centres, lieux d'accumulation et de concentration. Mais pourquoi y a-t-il des centres ?
Les hiérarchies de centres qui émergent et évoluent sous la contrainte de la proximité géographique peuvent être analysées avec des outils de géométrie fractale, mis au point par les mathématiciens et des physiciens. Certaines dynamiques géographiques se rapprochent ainsi de celles des systèmes complexes analysés par beaucoup de disciplines ...
Le potentiel d'interaction géographique constitue une mesure d'accessibilité généralisée, que ce soit à la population, à la richesse, à des équipements, qui caractérise une situation géographique en termes d'attractivité et de capacité à polariser et à émettre des flux. Il peut être représenté par des cartes en isolignes.
Pour construire une carte de potentiel, on doit définir un voisinage qui est un ensemble d’entités géographiques proches d’un lieu donné et qui dépend des formes d’interaction dans l’espace.
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte