Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Canal-uved



Biodiversité continentale : rivières et forêts

Dans cette troisième semaine de cours, partez à la découverte de la biodiversité des milieux terrestres et aquatiques continentaux. Il s'agit de milieux extrêmement diversifiés et faisant l'objet de dynamiques tout à fait spécifiques, à l'image des rivières intermittentes ou des successions écologiques des milieux forestiers. Ces milieux constituent également des trames, dont certaines présentent d'importantes variations physico-chimiques, à l'image des rivières de la source à l'estuaire. La biodiversité y est très riche et plusieurs perspectives de préservation vous sont présentées.


Experts : Marion Gosselin (IRSTEA), Eric Rochard (IRSTEA)

Marion Gosselin, 45 ans, est Ingénieure des Ponts, des Eaux et des Forêts à l'unité de recherche "Ecosystèmes forestiers" d'Irstea (Institut national de recherches en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture) - Nogent-sur-Vernisson. Spécialisée en écologie forestière, elle est chargée de transfert de connaissances sur les relations entre gestion forestière et biodiversité et développe des recherches en écologie des communautés concernant l'influence de pratiques sylvicoles sur la diversité des bryophytes. Outre les travaux méthodologiques sur les protocoles d'inventaires des communautés de bryophytes, ses principaux sujets actuels d'études sont la comparaison de la diversité bryologique entre forêts exploitées et réserves intégrales, entre peuplements mélangés et peuplements purs, ainsi que les relations entre diversité bryologique et caractéristiques dendrométriques des peuplements et ancienneté des forêts.

Eric Rochard est directeur de recherche à l'Irstea à Bordeaux dans l'unité de recherche Ecosystèmes Aquatiques et Changements Globaux (EABX). Ses thématiques de recherche actuelles concernent l'écologie et la biologie de la conservation des poissons migrateurs amphihalins. Il s'intéresse notamment aux tactiques d'utilisation de l'espace, à la dynamique des migrations, à la dynamique des populations, et aux plans de conservation. Il coordonne également les actions de recherches en appui au plan de restauration de l'esturgeon européen. Il dispose d'un bon niveau d'expertise sur la plupart des espèces de poissons migrateurs d'Europe de l'Ouest (esturgeons, aloses, anguille, éperlan,...) et de quelques espèces nord-américaines (anguille, esturgeon).


Auteurs : Jérémy Lobry (IRSTEA), Eric Rochard (IRSTEA), Thibaut Datry (IRSTEA), Christian Chauvin (IRSTEA), Marion Gosselin (IRSTEA)

Thibaut Datry est chargé de recherche à l'IRSTEA - Lyon. Ses recherches concernent l'écologie des rivières intermittentes, ces rivières qui cessent de s'écouler ou s'assèchent, et celle des zones hyporhéiques, ces sédiments saturés en eau situés sous et aux abords des rivières. Ces dix dernières années, il a publié une cinquantaine d'articles scientifiques sur ces aspects et travaille actuellement, avec un collègue espagnol et australien, sur un livre dédié aux rivières intermittentes. Parallèlement à l'expertise fournie aux gestionnaires sur ces problématiques, il dirige IRBAS (www.irbas.fr), un projet de recherche international compilant et analysant l'ensemble des données sur la biodiversité des rivières intermittentes.


Producteur : UVED

Réalisateur : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte