Canal-U

Mon compte

Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

CItés, TERritoires, Environnement et Sociétés



3ème journée de l'axe : "Adaptation au changement climatique "(juin 2017)

Dans les équipes de CITERES, des doctorants, enseignants‐chercheurs, chercheurs, ingénieurs travaillent sur des thématiques « environnementales », aussi bien sous l’angle de l’étude des dynamiques écologiques, des constructions historiques, des usages sociaux, des politiques publiques, tant par l’aménagement, la géographie, les systèmes, les modèles, le droit, etc. lors de recherches académiques ou opérationnelles. L’axe transversal intitulé « politiques d’environnement » offre une occasion de mettre en commun nos compétences, nos conceptions et nos intérêts scientifiques lors de journées d’échange et d’interconnaissance.

Adaptation au changement climatique : le prisme de l’eau et de la vigne

Cette journée fait suite à 2 journées en décembre 2015 et décembre 2016 sur l’action environnementale.

Les ambitions de la journée sont de poursuivre le travail engagé sur différentes formes de prise en compte des politiques environnementales dans les recherches au sein de CITERES, notamment en lien avec le changement climatique. La présente session interroge le concept d’adaptation dans sa portée tant scientifique qu’opérationnelle dans les perspectives du changement climatique (CC) en mettant en dialogue les chercheurs et les gestionnaires.

Un ‘acteur chercheur’ et un ‘acteur gestionnaire’ sont invités à dialoguer sur leurs travaux autour des effets du CC et de sa prise en compte pour l’action. L’objectif est de discuter la question de l’adaptation dans la perspective du CC, selon différents points de vue. En quoi la perspective des effets des CC suscite des besoins en termes d’adaptation, des réflexions sur ce que devrait et pourrait être l’adaptation ? Est-ce que le concept d’adaptation a une portée opératoire pour les gestionnaires ? Comment est-il intégré dans l’action ? Sur la base de quelles connaissances ? Cela vient-il modifier les relations entre chercheurs et gestionnaires ? À l’occasion de cette journée, deux thématiques ont été retenues : l’eau et la vigne, deux domaines où les effets et les impacts du changement climatique à moyen et long terme sont importants, où les besoins d’anticipation sont nécessaires et où les acteurs de terrain sont a priori en forte attente de données et de prospectives pour planifier voire réaliser leurs actions.


 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte