Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Institut Français d'Études Anatoliennes Georges Dumézil



Histoire ottomane et républicaine

L’équipe du pôle histoire ottomane regroupe des chercheurs dont les travaux et thèmes de recherche couvrent l’ensemble de la période ottomane, depuis ses origines jusqu’à la fin de l’Empire ainsi que les premières décennies de la République turque. La complémentarité, tant chronologique que thématique, des travaux en cours permet à l’institut de proposer des thèmes de recherche variés dirigés par les différents membres de l’équipe selon leur spécialité. Aux travaux de recherche s’ajoute un volet de réflexion portant sur la fabrique de l’histoire, les questions de méthodologie de l'historien, ou encore le lien entre histoire et mémoire, proposant ainsi un regard critique et réflexif sur la discipline

Les études historiques sur l’Empire ottoman à l’IFEA suivent différents thèmes qui se juxtaposent, se croisent et se complètent sous la thématique “Société ottomane”. Les axes présentés ici sont des projets en cours ou des axes de recherche qui ont fait l’objet de séminaires ou conférences depuis 2010 et sont archivés sur le site de l’IFEA.

  1. Histoire maritime : L’axehistoire maritime”, dirigé par Dejanirah Couto et Jean-Louis Bacqué-Grammont est développé grâce à la collaboration entre l’École Pratique des Hautes Études de Paris (EPHE) et l’IFÉA depuis 2010. Le but est de promouvoir un domaine encore peu étudié de l’histoire ottomane, l’histoire maritime et navale dans le cadre des relations politiques et économiques avec les puissances occidentales à l’époque moderne et contemporaine.
  2. Dans cet axe s'inscrit également le programme de recherche Contribution à l'histoire de la Méditerranée orientale : Alexandrie ottomane dirigé par Faruk Bilici qui, par l'exploitation des sources multilingues conservées à Istanbul, Alexandrie et Sofia, entend éclairer les relations maritimes entre Alexandrie et Istanbul et l'administration d'Alexandrie en tant que port ottoman. Bilocalisé au CeAlex et à l'IFEA, ce projet concrétise le rapprochement des IFRE du pourtour méditerranéen.
  3. Histoire des idées, normes et pratiques : Cet axe regroupe plusieurs projets de recherche. L'axe de recherche Études du domaine judiciaire ottoman, dirigé, à l’IFEA, par Işık Tamdoğan, a donné lieu à une série de séminaires et un workshop en février 2012. Cet axe est complété par un groupe de recherche international (GDRI) porté par Isabelle Grangaud (CNRS, IREMAM) et réunissant différents laboratoires de recherche dans cinq pays (France, Turquie, Tunisie, Égypte, Italie) sur la question de "l’appartenance locale et la communauté politique: relations sociales, droits, revendications". Dans le cadre de ce GDRI s’est tenu un workshop en juin 2013 à Berlin et est prévu un second workshop en janvier 2014 à Aix-en-Provence. L’histoire des idées est représentée à l’IFEA par les travaux d’Erdal Kaynar sur l’histoire intellectuelle et politique de l'Empire ottoman et l’histoire de la pensée économique aux XIXe et XXe siècles. Un séminaire sur la question de linnovation dans les mondes musulmans, organisé en collaboration avec l’Orient-Institut et dirigé par Juliette Dumas, complètent cet axe sur l’histoire des idées et des pratiques. Mené par Juliette Dumas, l’axe de recherche sur les femmes et le genre a donné lieu à l’IFEA à la tenue d’un séminaireLes femmes dans l’Empire ottoman(2009-2010) ainsi  qu’à un colloque international organisé par l’IFEA et l’EPHE : « Quand les femmes investissent la scène publique… Hommes et familles dans le patronage architectural féminin en Orient et en Occident » (en novembre 2010)
  4. Histoire régionale : Le projet “histoire régionale”, mené par Aude Aylin de Tapia est centré sur la question de la ruralité anatolienne. Il a donné lieu à un séminaire pluridisciplinaire en 2011-2012 co-organisé avec Anaïs Lamesa (histoire byzantine) et Lisa Montmayeur (sociologue) sur un espace rural particulier : la Cappadoce. Cet axe de recherche a eu pour but d’étudier l’histoire de la Cappadoce et des populations qui y ont vécu mais aussi d’aborder des problématiques contemporaines que sont l’évolution des recherches archéologiques ou encore les enjeux de la préservation et du tourisme dans la région. Ce projet a donné lieu à l’ouverture d’un axe transversal sur la question du Patrimoine et de son histoire dans les différentes régions de Turquie.
Le second volet du pôle histoire est une réflexion de l’historien sur son objet. Le but est de tenter de replacer les études historiques dans le contexte présent et d’approfondir la question de la place de l’historien, de l’histoire et des questions de mémoire dans la société contemporaine. C’est dans ce cadre que depuis 2012 sont organisées des rencontres annuelles d’historiens de France et de Turquie. Ces rencontres, organisées à Istanbul, proposent de créer un dialogue entre l’histoire faite par les historiens turcs et l’histoire faite par les historiens français. Les sessions thématiques réunissant un historien français et un historien turc permettent de mettre en avant des problématiques communes mais aussi des points de vue différents sur l’historiographie, l’historien et l'histoire, son image et sa place dans les sociétés des deux pays.

 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte