Canal-U

 
CERIMES

Quels temps font-ils ? Une introduction au temps des physiciens


Envoyer la page à un ami

Copier le code pour partager la vidéo :
<iframe width="550" height="306" src="http://www.canal-u.tv/video/cerimes/embed.1/quels_temps_font_ils_une_introduction_au_temps_des_physiciens.7605?width=550&amp;height=306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copier le code : h m s
Auteur(s) :
KLEIN Etienne
LACHIEZE-REY Marc

Producteur Canal-U :
CERIMES
J’aime
Sélectionner une séquence pour Mon Canal-U

Quels temps font-ils ? Une introduction au temps des physiciens

Scénario : Marc LACHIEZE-REY, Etienne KLEIN et Hervé LIEVRE.

En dépit de sa familiarité, la notion de temps suscite nombre de difficultés dont le nombre grandit à mesure que l'on tente de l'analyser. Par exemple, il est très difficile de définir le temps. Pourtant, les physiciens sont parvenus à faire du temps un concept opératoire.

- Qu'est-ce que le temps ? Le temps est d'abord un mot indéfinissable.
- Le temps existe-t-il ? Quelle sorte d'existence faut-il lui attribuer ?
- Comment se comparent, s'opposent, le temps objectif et le temps subjectif ?
- Le temps s'écoule-t-il uniformément ? Par rapport à quoi s'écoule-t-il ? A-t-il une origine ? Aura-t-il une fin ? Est-il réversible ? Est-il cyclique ou linéaire ?
- La flèche du temps, second principe de la thermodynamique, entropie
- La révolution relativiste : les durées ne sont plus absolues, la notion de simultanéité entre deux événements perd de son sens.
- La relativité générale, théorie de la gravitation : l'espace-temps se couple à la matière et à l'énergie. Problème de l'origine du temps.
- Le fait d'opérer une mesure sur un système quantique introduit-il une irréversibilité ?
- Les particules peuvent-elles remonter le temps ?

  •  
  •  
    Date de réalisation : 1 Janvier 2001
    Durée du programme : 66 min
    Classification Dewey : Temps, Théories et physique mathématique
  •  
    Catégorie : Documentaires
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Théories quantique et relativiste
    Collections : Physique - Chimie
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : KLEIN Etienne, LACHIEZE-REY Marc
    producteur : CERIMES , Compagnie des Taxi-Brousse , C.N.R.S Images
    Réalisateur(s) : LIEVRE Hervé
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : temps, physique quantique
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.

Patrice 30/03/2014 04h45

Très bon sujet!
Jeune homme, il était dans mes réflexions premières et j'en discutais souvent avec mes camarades lycéens. Aujourd'hui, je pense avoir trouvé sa nature qui fait que les physiciens sont dans une impasse mais ce n'ai qu'une proposition et non une certitude.
Pour moi le temps s'inscrit dans le contexte d'une échelle de dimension et peut être multiple par le fait de ces dimensions. On imagine l'infiniment petit et grand de Blaise PASCAL mais jusqu'à un certain point car l'infini est un concept difficile à intégrer alors que si on l'imagine autrement, il nous serait plus abordable. J'entends par là que si nous prenons notre espace-temps comme une boucle de Möbius, c'est à dire de passer de l'infiniment grand en passant par infiniment petit, et sans prendre le même chemin, revenir à l'infiniment grand du même espace-temps me semble une bonne solution pour expliquer beaucoup de phénomènes physiques inconciliables. La boucle ne serait pas aussi simple mais le principe est fondamental. Il pourrait expliquer la relation entre la relativité générale et la mécanique quantique. Si je vais plus loin un ruban de Möbius s'inscrit dans un espace bidimensionnel mais on peut l'imaginer en 3 dimensions. Et çà devient plus complexe mais donnerait plus de compréhension dans les lois physiques qui changent au fur et à mesure dans cette "sphère de Möbius".
Je ne sais pas si quelqu'un a pensé comme moi, et mes propos ont l'air abstrait mais mes recherches ne sont pas finalisées et, moi-même, je doute. Pour moi, le temps n'est pas une droite linéaire mais un tissu qui s'entremêle en fonction de l'échelle. Exemple : liaison fantôme entre 2 électrons intriqués, leurs spins changent quelque soit la distance où il se trouve. Ce maillage du temps dont je faisais référence donne ce résultat voire plus. A moins que mon propos soit totalement faux d'un point de vue scientifique.
Je laisse le sujet en point de suspension car des zones d'ombre subsistent.

un néophyte 06/03/2013 23h13

Documentaire formidable.
Ultra-pédagogique sans aucun simplisme.
Interprétation magistrale par de grands comédiens professionnels.
En plus, c'est téléchargeable et on peut le montrer à ses amis.
Bravo et encore bravo à tous, scénaristes, comédiens, réalisateur et à Canal U.

Bilou BéBé 21/02/2013 11h04

Lorsque j'avais visionné ce film pour la première fois, j'avais réellement cru que les acteurs étaient de véritables physiciens. BRAVO aux comédiens et aux auteurs pour cette prouesse vulgarisatrice.

Eric 20/02/2013 17h07

Quelle grande joie pour moi d'avoir vu votre film...merci et bravo aux auteurs et aux comédiens.
 

Dans la même collection

 Phénomènes de diffraction
 Oxydation superficielle du cuivre - Germination et croissance de l’oxyde sous basse pression d’oxygène
 Le Noyau atomique, un étonnant microcosme
 Méthodes d’observation des objets transparents en microscopie
 Forme d’équilibre d’un cristal
 Introduction à l’étude des enzymes
 Les Mécanismes de l’ébullition
 Évolution des domaines magnétiques et pureté du fer
 Le Dextrane
 Élaboration de monocristaux réfractaires à hautes températures
 Is it possible to visualize multipole expansion in three dimensions ?
 Three dimensional nature of the NiO charge density
 Electronic configurations of O2- ion in various non-magnetic and magnetic oxides : BeO, MgO, CaO, SrO, BaO, MnO, CoO, NiO
 Dialyse
 Croissances cristallines - Étude interférométrique en lumière blanche
 Le mouvement brownien
 Introduction à l'électrostatique
 Histoire des mesures de la vitesse de la lumière
 Pétula et les pixels savants épisode : Cuprate de Baryum
 InfraBlues + Chaud Devant
 Les configurations électroniques de l'ion O2- dans divers oxydes magnétiques et non magnétiques : BeO, MgO, CaO, SrO, BaO, MnO, CoO, NiO
 Réalité expérimentale de BeO
 Changements d'état
 Forces d'inertie
 VIRGO au LAPP, à la recherche des voix de l'univers
 Nature tridimensionnelle de la répartition de charge atomique dans NiO
 La Cavitation, le défi
 Visualisation 3D d'harmoniques sphériques, cubiques et icosaédriques
 Le Monde merveilleux du cristal
 Est-il possible de voir la répartition volumique électronique des atomes ?
 Spectrométrie I.R.T.F. - 2 films
 Pigments et colorants anciens - Etudes spectroscopiques
 Etude d'un palier de tête de bielle élastique - Champ de pression - épaisseur du film lubrifiant
 Surfaces monocristallines et électrocatalyse
 Ailes supercavitantes à base ventilée
 Faisceaux d'ions lourds, collisions nucléaires et macrophysique du noyau
 Les Caroténoïdes majeurs de Plectania coccinea - Extraction - Isolement - Identification
 Un nouvel univers pour les enzymes- Les enzymes immobilisés
 Méthode Potassium Argon, outil stratigraphique
 ECHO-détection des rayons cosmiques de haute énergie à bord du Concorde
 I.C.P.- A.E.S. Plasma induit par haute fréquence en analyse chimique par spectrométrie d'émission
 Interférences en astronomie optique ou interférométrie stellaire dans le visible
 Chromatographie liquide à haute performance
 Cristallisation d'un enzyme à température élevée T ° > 30°
 Interférométrie à polarisation appliquée à l'étude de quelques phénomènes produits par la tension superficielle
 La Chromatographie d'adsorption
 La Chromatographie de partage sur papier
 La Chromatographie en phase gazeuse
 Le Laser
Cerimes