Canal-U

Mon compte
La forge numérique

Pour un paradigme catastrophiste


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/la_forge_numerique/embed.1/pour_un_paradigme_catastrophiste.10669?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
Lemarchand Frédérick

Producteur Canal-U :
La forge numérique
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Pour un paradigme catastrophiste

L’épreuve du désastre est certainement celle qui aura été le plus largement partagée au XXème siècle, des guerres planétaires d’hier aux crimes écologiques d’aujourd’hui, des ravages du « progrès » à la mondialisation marchande néo-libérale qui sape les bases des sociétés salariales.  Face à l’incertitude et à la menace, nous avons pris pour habitude, au sein des sociétés technicisées, d’appréhender ce qui arrive sous l’angle exclusif du risque calculable et traitable. Or les « nouveaux risques » dont Tchernobyl et Fukushima sont l’une des nombreuses forme d’expression, ne se laissent plus enfermer ni traiter par les outils élaborés au sein des sociétés industrielles du passé, c’est-à-dire par le modèle assurantiel : ils sont imprévisibles, irréversibles, inassurables et irréparables.  Il nous faut donc changer de paradigme pour définir une nouvelle éthique de la politique dans les sociétés technoscientifiques. La catastrophe comme paradigme qualitatif, sensible, anthropologique, est plus à même de donner sens à nos malheurs et à nous placer face à nos responsabilités qu’une simple formule statistique. S’il nous manque, en d’autres termes, une pédagogie des catastrophes, c’est que nous en appréhendons les causes et les effets avec les outils du calcul plus que de la raison.
C’est donc à l’élaboration d’une approche sociologique et anthropologique des nouvelles formes de vulnérabilités générées par la technoscience que je destine depuis vingt ans mes travaux de recherche, en reprenant l’héritage de la théorie critique, en étroite collaboration avec les chercheurs du Pôle risque de la MRSH et au sein de réseaux internationaux que j’ai pour une part contribué à structurer.

 

  •  
  •  
    Date de réalisation : 16 Octobre 2012
    Durée du programme : 8 min
    Classification Dewey : Sciences sociales et humaines
  •  
    Catégorie : Entretiens
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Evaluation et gestion des risques
    Collections : Séminaires
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : Lemarchand Frédérick
    producteur : Maison de la Recherche en Sciences Humaines - Université de Caen Normandie
    Réalisateur(s) : Centre de Ressources Informatiques et du Système d'Information (CRISI)
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : gestion des risques
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte