Canal-U

 
Université de tous les savoirs

Conscience et cerveau


Envoyer la page à un ami

Copier le code pour partager la vidéo :
<iframe width="550" height="306" src="http://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/embed.1/conscience_et_cerveau.1249?width=550&amp;height=306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copier le code : h m s
Auteur(s) :
IMBERT Michel

Producteur Canal-U :
Université de tous les savoirs
J’aime
Sélectionner une séquence pour Mon Canal-U

Conscience et cerveau

Conscience et cerveau font aujourd'hui bon ménage. Il n'en a pas toujours été ainsi. A une longue période d'indifférence, suivie d'un temps d'hostilité affichée, fait suite aujourd'hui une idylle grosse de promesses mais riche d'obscurité, de confusions et d'illusions. Le nombre de livres publiés par des philosophes, psychologues, neurobiologistes, physiciens ou mathématiciens (et j'en passe), le nombre de colloques ou de numéros spéciaux de revues consacrés aux relations entre cerveau et conscience est simplement confondant.

Cet engouement vient, pour une grande part, des recherches sur le cerveau lui-même. Il vient surtout de la mise en évidence de dissociations spectaculaires entre ce qu'un patient, souffrant d'une lésion cérébrale circonscrite, est capable de réaliser, sans en avoir la moindre idée, grâce à des capacités de percevoir, de mémoriser, de choisir et arranger l'information pertinente pour réaliser un geste, saisir un objet, éviter un obstacle, être ému par un visage familier. Autant de comportements qu'il exécute sans savoir comment, mais dont il aurait été pleinement conscient sans sa lésion cérébrale. On peut aller jusqu'à dire que toutes les compétences cognitives, y compris les compétences sémantiques, peuvent être, jusqu'à un certain point, réalisées sans que le sujet en ait conscience.

Cette forme de conscience constitue ce que certains auteurs appèlent le problème facile de la conscience, en ce sens qu'une explication en termes de fonctionnement cérébral ne pose pas de problèmes insurmontables. Il n'en va peut-être pas de même de la conscience au sens d'expérience subjective, strictement privée et toujours faite à la première personne ; cet aspect de la conscience constituerait, en revanche, un véritable défi à toute explication scientifique.

Nous nous proposons de passer en revue un certain nombre d'arguments, pris notamment dans le domaine de la perception visuelle, qui établissent des corrélations fortes entre le fonctionnement de régions cérébrales localisées et la conscience que nous avons de ce que nous voyons et de ce que nous ressentons lorsque nous voyons.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 18 Octobre 2001
    Durée du programme : 89 min
    Classification Dewey : Psychologie, Cerveau
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Psychologie clinique, neurosciences
    Collections : La psyché, l'âme humaine
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : IMBERT Michel
    producteur : UTLS - la suite
    Réalisateur(s) : UTLS - la suite
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : cerveau, cognition, conscience, psychophysiologie
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment
 

Dans la même collection

Cerimes