Canal-U

 
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Quand la colère fait tomber les masques


Dans la même collection

Pris au piège d'un jeu obscur
Envoyer la page à un ami

Copier le code pour partager la vidéo :
<iframe width="550" height="306" src="http://www.canal-u.tv/video/universite_paris_1_pantheon_sorbonne/embed.1/quand_la_colere_fait_tomber_les_masques.7938?width=550&amp;height=306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copier le code : h m s
Contacter le producteur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Quand la colère fait tomber les masques

Quand la colère fait tomber les masques est un cas pédagogique filmé. Ce moyen métrage s'accompagne d'une notice pédagogique, disponible sur l'espace pédagogique interactif associé : Quand la colère fait tomber les masques.

Prix de la meilleure expérimentation filmée au Festival du film universitaire pédagogique (FFUP2012).

Grand prix MEDEA (MEDEA AWARDS 2012).

Présentation du contenu :

Sonia Ricard est recrutée comme chef de produit par la filiale d'une multinationale de l’alimentation, une ancienne entreprise familiale, qui a conservé sa culture paternaliste. Mais voici que le groupe juge sa rentabilité insuffisante, renouvelle l’équipe de direction et amorce une restructuration. Le nouveau directeur marketing glace Sonia par son « masque souriant » mais le nouveau directeur général joue la proximité et gagne sa confiance. Pourtant, quelques mois plus tard, le DRH annonce à Sonia qu’elle va être licenciée, sans les ménagements qu’elle aurait désirés. Elle se sent trahie par ses chefs, la colère la gagne et elle profite d’un délai pour s’engager dans le syndicalisme. Cette décision suscite, chez ses chefs, de l’incompréhension et de la colère en retour. S’en suivront trois ans de combat acharné. Le cas pédagogique filmé rassemble ainsi le retour d’expérience d’une personne blessée dans son besoin d’amour, au sens de Maslow. Il se concentre sur le moment de cette blessure, précisément l’évitement de la rencontre, ressentie comme une injustice interpersonnelle, au moment où une décision aux conséquences graves est annoncée (les théories du comportement organisationnel parlent d’effet Churchill). Il en esquisse les conséquences tant sur le plan personnel que collectif. Il suggère des pistes de solution.

  •  
    Label UNT : AUNEGE
  •  
    Date de réalisation : 25 Janvier 2012
    Durée du programme : 35 min
    Classification Dewey : Syndicats, conflits et négociation
  •  
    Catégorie : Documentaires
    Niveau : 2ieme cycle
    Disciplines : Economie du travail
    Collections : Etudes de cas filmées
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : PELLISSIER-TANON Arnaud, JACQUINOT Philippe
    producteur : AUNEGE , Université Paris I Panthéon-Sorbonne
    Réalisateur(s) : Grosperrin Thomas
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : ressources humaines, fiction, éthique en entreprise, étude de cas filmée
    Conditions d’utilisation / Copyright : Creative Commons (BY NC)
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.

Comme moi ... 06/10/2013 13h57

voilà un témoignage touchant de vérité et mettant en évidence des problématiques d'actualité en matière de techniques managériales et de gestion humaine en période de réorganisation : la question des risques psysociaux en entreprise, la place de l'humain et les ravages que cela peut provoquer doivent rester une urgence en matière de protection de la santé mentale des salariés... Pour y faire face, encore faut il que les moyens soient mis en place pour permettre aux inspections du travail d'enquêter et aux médecins du travail d'avoir le temps de se pencher concrètement sur ces problèmes et contribuer à assurer aux salariés une réelle protection, en plus d'une parole libérée des syndicats dans une période ou l'individualisme règne en maître. R sont des propos qui peuvent paraître idéalistes mais pas tant que ça : ce témoignage montre que le petit poisson peut devenir un requin comme il est dit... Le pot de terre peut encore faire face au pot de fer. Il gardera des brèches mais il vaut mieux être soi avec ses valeurs que vendre son humanité pour devenir un robot.
 

Dans la même collection

Cerimes