Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Entretien avec Richard Powers


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/entretien_avec_richard_powers.21583?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Entretien avec Richard Powers

Entretien avec  Richard Powers [document sonore] réalisé par Nathalie Cochoy (axe « Poéthiques », laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes) et Jean-Yves Pellegrin (Université Paris-Sorbonne) suite à La Novela 2013 (« Passions Gaïa »), Toulouse, 10 octobre 2013.

Le romancier américain Richard Powers explore depuis son enfance les relations entre la science et la technologie et leurs impacts à travers les destins individuels et collectifs. Dans le cadre du projet « Passion Gaïa » organisée et animée par le philosophe des sciences Bruno Latour, le festival toulousain La Novela 2013 a mis à l’honneur cet écrivain récompensé en 2006 par le National Book Award pour "La chambre aux échos". 
« C’est en lisant des gens comme le sociologue Bruno Latour que j’ai compris que les humains sont des corps, plus toutes leurs actions, et toute la technologie qu’ils emmènent dans leur sillage. C’est ce qui leur donne le luxe d’être ce qu’ils sont. Quand on lit la scène du fiacre de Mme Bovary, celui-ci fait vraiment partie de l’histoire. Ce n’est pas seulement une scène de sexe, mais la description d’une nouvelle forme de vie privée qui devient disponible, d’un nouveau mode de déplacement excitant à travers le temps et l’espace ». [Richard Powers, extrait de "Richard Powers : la science est une matière dramatique brûlante", propos recueillis par Paul Benkimoun et Hervé Morin, Le Monde, 10 juin 2013].

> Voir aussi "Entretien avec Bruno Latour. L'oeuvre de Richard Powers" (mai 2014).

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte