Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Why RRCHNM ? (Pourquoi le RRCHNM ?) / Sean Takats


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/why_rrchnm_pourquoi_le_rrchnm_sean_takats.13970?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Why RRCHNM ? (Pourquoi le RRCHNM ?) / Sean Takats

Why RRCHNM ? (Pourquoi le RRCHNM ?) / Sean Takats. In "Digital History", journée d'étude organisée par le laboratoire Framespa (FRAnce Méridionale et ESPagne : Histoire des sociétés du Moyen-Âge à l'époque contemporaine) avec le soutien de l’IUF, de la MSH-T, de l’URFIST et de l’école doctorale TESC, Université Toulouse II-Le Mirail, 13 juin 2013.
Axe 1 : La Digital History, des outils au service de la mémoire.

Lors de cette journée qui s’adresse aux chercheurs comme aux doctorants de toutes les disciplines et pas seulement en histoire, Sean Takats interroge : pourquoi le RRCHNM (Roy Rosenzweig, the Center for History and New Media ) a-t-il mené ses grands projets Digital History (et leur soutien financier) malgré le renom médiocre de la George Mason University, où il s'est établi. Il discute également des obstacles particuliers qui gênent le lancement des projets numériques et de la nécessité de former des partenariats externes.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte