Canal-U

Mon compte

BESCHON Jeremy

Jeremy Beschon, né en 1978 à Marseille, publie à l'âge de 20 ans, « Furoncle », un premier récit dans la revue Agone. Il écrit et met en musique des répertoires de poésie et de critique sociale. De fil en aiguille, cet auteur autodidacte devient metteur en scène, il publie des extraits de ses pièces, des articles, et crée le collectif « Manifeste Rien » compagnie de théâtre marseillaise qui produit ses textes et adapte des oeuvres de sciences humaines en étroite collaboration avec des chercheurs. Il a notamment publié : « Baraque de Foire », théâtre, aux éditions l'Atinoir ; « Farce », pièce de théâtre co-écrite avec Jean Battiste Couton (de larges extraits édités par la revue Marginales aux éditions Agone) ; ainsi que des articles dans les revues Cassandre et Hommes & Migrations. Ses mises en scènes comptent un grand nombre de solo avec Virignie Aimone, mais également des fresques historiques tel que « Farce » où 4 comédiens se partageaient une trentaine de rôles, ou bien encore « l'Infrabasse » qui associa l'écriture dramaturgique et numérique. Son travail scénique, d'inspiration baroque, mêle le raffinement et la grossièreté, le sacré et le sacrilège ; l'innovation n'ayant pour lui de sens que si elle renoue avec la tradition.

Manifeste Rien propose un travail entre spectacle et science, où l'humour et la poésie permettent de partager les richesses et la complexité de nos sociétés avec le plus grand nombre. Un théâtre du délire et du simulacre, qui puise librement dans le commédia dell'arte, le conte, le théâtre corporel. Cette compagnie marseillaise tourne régulièrement ses opus : « L'Histoire universelle de Marseille » de Alèssi Dell'Umbria ; « Le Massacre des Italiens » de Gérard Noiriel ; « La Domination Masculine » de Pierre Bourdieu et Tassadit Yacine ; « Les Trois exils d'Algérie » de Benjamin Stora ; « Baraque de Foire » de Jérémy Beschon ; « Chacal, la fable de l'exil », une mise en scène des fables kabyles et de la mythologie berbère d'après les recherches de Tassadit Yacine.

 


 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte