Canal-U

Mon compte

DUVIVIER Eric



Éric Duvivier, neveu du cinéaste Julien Duvivier, entame des études de médecine à Paris, tout en animant en parallèle le ciné-club Art et Science qui organise ses séances au musée de l’Homme avec le concours du mensuel Sciences et avenir. Il crée en 1947 le Centre international du film médical et lance, la même année, le Ier Congrès international du film médical, qui fait salle comble au palais de la Mutualité.
Éric Duvivier délaisse ses études pour réaliser des films chirurgicaux et médicaux. Il tourne son premier court-métrage en 1948. Sa filmographie ne compte pas moins de sept cents titres.
Ses courts-métrages, compilés en programmes thématiques, sont diffusés par le Centre international du film médical et présentés un peu partout en France devant de larges publics de spécialistes. Les entrées sont d’abord payantes puis financées par l’industrie pharmaceutique qui assure également la coproduction des réalisations.
Parmi ses sujets de prédilection figurent les films de chirurgies oculaire et cardiaque, ainsi que les prises de vues endoscopiques. Mais c’est assurément la psychiatrie qui va asseoir définitivement sa réputation.
Cette production exemplaire prend fin au début des années 1990, période de profonde transformation pour l’industrie pharmaceutique.

Son abondante production est désormais déposée au Conservatoire régional de l’image (CRI) de Nancy pour les négatifs et copies de films, et à la FMSH Paris pour les reports vidéo.




 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte