Canal-U

Mon compte

FOURNEL Jean-Louis

Ancien élève de l’ENS de Saint-Cloud 1979, agrégé d’italien 1983, Jean-Louis Fournel est professeur au département d’études italiennes de l’Université Paris 8-Vincennes/Saint-Denis, actuellement en délégation auprès du laboratoire Triangle : actions, discours et pensée politiques et économiques (ENS de Lyon, France). Ses thèmes de recherche portent sur : Histoire de la pensée politique italienne de l'Ancien régime ; Histoire de la rhétorique et de la langue vulgaire dans l'Italie de la Renaissance ; Histoire du républicanisme italien ; Analyse historique du discours politique ; Histoire de la raison d'Etat et des utopies XVIe-XVIIe siècles.
Ses activités de recherche  : Lien traduction/interprétation et proposition d'une méthode d'analyse (cf "philologie politique") ; Relecture de Machiavel à la lumière des textes de ses contemporains ; Etude de l'Italie de la Renaissance comme "laboratoire" de l'Ancien régime européen ; Etude de la guerre comme rupture épistémologique.
> Voir sa page personnelle (Triangle, ENS Lyon).

Publications récentes
- Fournel (Jean-Louis), 2005, "Du jugement de soi au tribunal de l'Histoire : l'analyse immédiate de la défaite dans les écrits de Francesco Guicciardini après le sac de Rome (1527-1530)", dans Danielle Boillet et Corinne Lucas-Fiorato, dir., L'actualité et sa mise en écriture dans l'Italie des XVe-XVIIe siècles, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 85-102
- Fournel (Jean-Louis), 2004, "La contribution de l'ennemi comme forme nécesssaire de la politique dans la Florence des Guerres d'Italie", dans Laura Fournier-Finocchiaro, dir., L'Italie menacée : figures de l'ennemi, du XVIe au XXe siècle, Paris, L'Harmattan, p. 17-43.
- Fournel (Jean-Louis), 2003, “La question de l’ennemi chez Machiavel et Guicciardini : un noeud interprétatif de l’histoire florentine”, dans Jean-Claude Zancarini & Jean-Jacques Marchand, dir., La storiografia repubblicana fiorentina, Firenze, Cesati, p. 23-41.
- Fournel (Jean-Louis), 2004, "La brutalisation de la guerre : des guerres d'Italie aux guerres de Religion", Astérion, n° 2, p. 105-131 [http://asterion.revues.org/document100.html].
- Fournel (Jean-Louis), 2002, "Stratégies des citoyens : la question des 'armi proprie' chez Machiavel et Guicciardini", dans Danielle Boillet & Marie-Françoise Piéjus, dir., Les guerres d'Italie : histoire, pratiques, représentations, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, p. 74-87.
- Fournel (Jean-Louis) & Zancarini (Jean-Claude), 2002, “Les enjeux de la traduction : traduire les penseurs politiques florentins de l’époque des guerres d’Italie”, Actes de la recherche en sciences sociales, n° 145, 2002, p. 84-94.
- Fournel (Jean-Louis) & Zancarini (Jean-Claude), 2002, “La lingua del Guicciardini : il discorso della città e della guerra”, dans Emilio Pasquini & Paolo Prodi, dir., Bologna nell’età di Carlo V e del Guicciardini, Bologna, Il mulino, p. 197-220.
Publications significatives :
- éditions françaises commentées (en collaboration avec J.-C. Zancarini) de Savonarole (Sermons, écrits politiques et pièces du procès, Le Seuil, 1993), Francesco Guicciardini (Avertissements politiques [Ricordi], Cerf, 1988 ; Histoire d’Italie, 2 vol., Robert Laffont, « Bouquins », 1996 ; Ecrits politiques, PUF, 1997), Machiavel (Le Prince, PUF, 2000).
- Fournel (Jean-Louis) & Zancarini (Jean-Claude), La politique de l'expérience : Savonarole, Guicciardini et le républicanisme florentin, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2002, 400 p..


 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte