Canal-U

Mon compte

KUNTH Anouche

Docteur en Histoire & Civilisation de l’EHESS, Paris, depuis 2013. Chargée de recherches au CNRS, Migrinter (CNRS-Université de Poitiers) Après avoir reçu une formation de médiéviste en histoire byzantine, Anouche Kunth a mené à bien une thèse à l’EHESS sur l’exil en France d’Arméniens originaires du monde russe et soviétique (à paraître début 2016 chez Alma Éditeur).

Chargée de recherche au CNRS (Migrinter-CNRS), ses travaux se saisissent à présent de l’expérience arménienne pour interroger, par les marges, les processus d’exclusion politique qui déroutent l’existence sociale, matérielle et symbolique, de groupes humains violentés, privés de droits civiques, rejetés hors-frontières. La notion de « marge » positionne le questionnement scientifique dans un espace tout autant géographique que social. Elle englobe également les marginalités politiques sur lesquelles sont rabattus des sujets privés de droits civiques à part entière ; elle se rapporte, enfin, aux mécanismes d’évitement qui relèguent des vécus minoritaires en-deçà d’un savoir partagé, plus encore lorsque la minorité est étrangère à la société d’accueil où, au prix de son silence, elle a trouvé refuge. D’une marge à l’autre, les trajectoires de communautés volatiles offrent la possibilité concrète de mener une histoire transversale du désordre — entendu comme le renversement d’un ordre premier — et des formes d’adaptation déployées pour lui faire face.


 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte